Chroniques de la débrouille, Titiou Lecoq

9782253182634-T

Résumé:

Comment survivre à une rupture amoureuse? Comment s’insérer dans une société qui, clairement, n’attend pas les bras ouverts un bac + 5 de sémiologie? En adoptant une technique de survie simple : la débrouille. Avec un journal de bord hilarant, Titiou Lecoq livre la cruelle réalité de toute une génération, pour qui la vie moderne est jalonnée d’obstacles, dont le premier consiste à sortir de son lit le matin. Se dessine le quotidien d’une jeune femme d’aujourd’hui, qui passe sa vie entre les boulots, les cartons, ses amis précieux et les histoires foireuses. Incapable de survivre sans télé ni ordi. À la recherche du « connard merveilleux », elle teste plusieurs formules (dont un Partenaire Chocapic avec qui partager ses petits-déjeuners). Car elle doit aussi faire face aux nouveaux rapports hommes/femmes : on discute, on boit, on baise. Le lendemain, on se réveille et on réfléchit. Voici la trajectoire décapante d’une trentenaire, depuis le départ de son premier amour jusqu’à la découverte de la vie avec Têtard, son fils. Titiou Lecoq raconte le quotidien de toute une génération. Caustique, drôle, elle décrypte une époque où on ne badine pas avec l’amour. Ni le porno. Un beau jour un enfant naît, et on découvre la vie à trois.

Ce que j’en ai pensé:

C’est un livre que j’ai lu dans le cadre de la sélection pour le prix des lecteurs chez livre de poche. Rien qu’en lisant le résumé je savais que ce livre allais me plaire. Et ce fût le cas. Pas toujours facile d’adapter un blog en livre et pourtant je trouve que c’est plutôt bien fait dans ce livre.  J’ai beaucoup aimé ces tranches de vies d’une presque trentenaire, que l’on suit à travers ses déménagements, ses déboires amoureux mais aussi professionnels. Je ne connaissais pas Titiou Lecoq avant de découvrir ce livre, ni même son blog ( que je vais suivre dorénavant ). Elle donne son avis sur pas mal de choses de l’éducation nationale en passant par la télé ou encore le sexe. Parfois je me suis même retrouvée dans ce qu’elle disait. Un livre basé sur le quotidien d’une jeune femme, un livre loufoque, un brin décalé et plein d’humour. Je vous le conseille fortement et lui met la note de 9/10.

Et vous, vous l’avez lu? Vous connaissez le blog de Titiou?

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires sur “Chroniques de la débrouille, Titiou Lecoq

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge