Les souvenirs de Mamette de Nob

les-souvenirs-de-mamette (1)

Résumé:

La vie au champs:

Une enfance à la ferme dans les années 30. Mamette n’a pas toujours eu 80 ans! Avant d’être la grand-mère gentille et souriante que tout le monde aimerait avoir dans sa famille, elle a été une petite fille, avec un sacré caractère! C’était il n’y a pas si longtemps, et pourtant… c’était dans un monde où il n’y avait ni téléphone portable, ni Internet, où l’on écoutait les feuilletons à la radio et où l’on récitait des leçons de morale à l’école… La préhistoire! Une époque difficile pour la jeune Marinette que sa mère confie à ses grands-parents, dans la ferme familiale, à la campagne. Entre les moissons d’été et l’élevage des chèvres, elle va se faire de nouveaux amis et rencontrer le futur grand amour de sa vie. Autour d’eux, même si on va bientôt profiter des premiers congés payés, une guerre se prépare…

Le chemin des écoliers:

Pas facile, la vie aux champs, dans les années 30. Surtout quand on est une fillette de 8 ans qui a grandi en ville, que vos parents en crise ont confiée aux grands-parents dans la ferme familiale, et qu’on tombe sur des secrets de famille un peu lourds. Heureusement, la petite Marinette est plus solide qu’elle n’y paraît. C’est le moment de découvrir l’école communale et de faire de nouvelles rencontres !Entre Sans famille et La Petite Fadette, retrouvez une nouvelle tranche de vie de la petite Marinette, une petite fille pleine de bonne humeur baladée par le destin, qui deviendra un jour une grand-mère plus connue sous le nom de Mamette.

Ce que j’en ai pensé:

J’ai découvert ces BD par hasard dans les rayonnages de la bibliothèque. Et comme j’ai décidé cette année de varier les plaisirs de lecture, je suis contente d’avoir rencontrer Mamette. Avant de devenir une adorable mamie pleine d’entrain, Mamette a été une délicieuse petite fille. Avec sa bouille bien ronde, ses grands yeux plein de vie, cette petite gourmande raffole déjà des religieuses au chocolat. Pleine de bon sens, elle n’a pas sa langue dans sa poche et déjà un sacré tempérament.Elle était une petite fille avant de devenir vieille dame. Adorable, craquante et à croquer!  La voir ainsi se débattre avec les chèvres, essayer de marcher avec des sabots, faire la moue ou pincer des lèvres dès qu’elle est contrariée est réellement touchant, drôle et décalé. Des dessins pleins de tendresse et même si parfois sur plusieurs planches il n’y a pas de dialogue cela n’empêche pas les émotions de passer. Dans le tome 2 et le chemin des écoliers, Mamette doit finalement restée vivre chez son pépé, sa mémé et tata Suzon. Elle découvre l’école et la redoutable maîtresse Mme Chignole.La fillette doit jongler entre le travail à la ferme et les devoirs.Elle découvre aussi l’école buissonnière avec Jacques, le petit garnement qui deviendra plus tard son mari.

J’ai enchaîné ces 2 tomes en rien de temps et je compte bien emprunter le tome 3 très rapidement.Une BD avec de jolis dessins et une Mamette plus qu’attachante. Des BD qui fleure bon la tendresse et l’émotion. Joli coup de coeur et je mets la note de 9/10.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire sur “Les souvenirs de Mamette de Nob

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge