Le sang versé de Asa Larsson

1507-1

Résumé:

Après un long congé maladie, l’avocate Rebecka Martinsson est de retour, en mission pour son cabinet, dans sa ville natale de Kiruna. Mais les retrouvailles sont loin d’être aussi paisibles que le suggèrent les forêts enneigées de Laponie. Une femme pasteur, dont l’engagement féministe suscitait des remous dans la communauté, est retrouvée sauvagement mutilée, pendue à l’orgue de son église. Cette exécution fait remonter en Rebecka le souvenir traumatisant d’une enquête sur le meurtre d’un autre pasteur à laquelle elle avait participé un an auparavant.
Le coupable est-il le même ? Y aura-t-il d’autres victimes ? La terre, désormais, semble prête à dévoiler le sang versé…

Ce que j’en ai pensé:

Ce n’est pas le genre de livres que je lis habituellement mais en voyant la couverture sur l’étagère j’ai out de suite eu envie de lire le résumé. Quand j’ai vu que cela se passait dans le grand nord, proche du cercle polaire j’ai encore plus eu envie de le lire même s’il s’agit d’un polar et que je suis du genre ‘livres de filles’. Mais comme depuis l’année dernière j’ai décidé d’élargir mes horizons littéraires et je n’ai pas été déçue pour le moment.

Nous sommes dans le Grand Nord à 150 km à peine du cercle polaire et les conditions de vie y sont bien rudes. Rebecka Martinsson est née dans ce Grand Nord, à Kiruna avant de s’installer à Stockholm où elle exerce la profession d’avocat fiscaliste pour un grand cabinet privé. Elle se remet difficilement d’un terrible choc (même si on n’apprend jamais vraiment ce qui s’est passé,elle aurait  tué deux hommes en état de légitime défense) qui lui a valu de plonger dans une sévère dépression dont elle peine à sortir. Pensant l’aider, son patron lui propose une mission dans sa région natale auprès de groupes religieux appartenant à l’Église de Suède que le Cabinet aimerait rentrer dans son portefeuille de clientèle. Mais une femme pasteur, Mildred, est assassinée et pendue dans son église et malgré elle, elle va se retrouver entraîner dans l’enquête. Ce sont les inspecteurs Anna-Maria Mella et Sven-Erik Stalnacke qui sont en charge de cette enquête.J’ai bien aimé l’histoire même si j’ai mis un peu de temps à me mettre dans l’histoire. Ce n’est pas un coup de coeur mais un bon polar quand même. C’est une auteur que j’ai découverte et j’aimerai bien en lire d’autres pour voir ce que ça donne. Asa Larsson nous entraîne une  dans le milieu évangélique suédois d’un petite communauté. Asa Larsson nous entraîne une nouvelle fois dans le milieu évangélique suédois
d’une petite communauté . Je lui mets la note de 7/10.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire sur “Le sang versé de Asa Larsson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge