Ne lâche pas ma main, Michel Bussi

bm_CVT_Ne-lache-pas-ma-main_9877

Résumé :

Soleil, palmiers, eaux turquoise de l’île de La Réunion et un couple amoureux. Cocktail parfait. Pourtant le rêve tourne au cauchemar. La femme disparaît de sa chambre d’hôtel. Son mari, soupçonné du meurtre, s’enfuit en embarquant leur gamine de six ans. Le plan Papangue, équivalent insulaire du plan Epervier, enclenche une course-poursuite vite ponctuée de cadavres, dans un décor prodigieux et au cœur de la population la plus métissée de la planète.

Ce que j’en ai pensé :

Ne lâche pas ma main est le 2 ème roman de Michel Bussi que je lis et je vous avoue que je l’ai bien aimé, tout comme gravé dans le sable.

L’histoire se passe sur l’île de la Réunion, un décor paradisiaque et une ambiance reposante et tranquille pour ce jeune couple, Martial et Liane Bellion, qui a décidé de venir y passer quelques jours de vacances avec leur petite fille âgée de 6 ans surnommée Sofa. Mais cela tourne au drame, un vendredi, jour où Liane disparaît tragiquement. Elle est montée dans sa chambre vers 15h et à 16h, son mari, s’inquiétant de son absence prolongée, monte pour la rejoindre. Accompagné du gardien qui lui a ouvert la porte, quelle ne fut pas leur surprise de découvrir que Liane s’était volatilisée comme par magie et en plus des tâches de sang se trouve sur le sol. Malgré la déclaration de Martial pour signaler la disparition de sa femme, tout porte à croire que c’est lui qui l’a assassinée. Plusieurs  témoignages concordent pour affirmer que Martial est bien le seul à être remonté dans sa chambre entre 15h et 16h, c’est à dire peu de temps après que sa femme soit remontée. Des employés de l’hôtel l’accablent encore d’autant plus que ses déclarations deviennent confuses et contradictoires. La situation s’aggrave pour la police lorsqu’elle découvre que celui-ci a disparu avec sa fille… Une course-poursuite effrénée va alors s’engager sur cette île… Martial a-t-il réellement tué sa femme? Que s’est il réellement passé?

J’avoue qu’au départ je ne suis pas une grande fan des policiers mais là j’ai beaucoup accroché. Michel Bussi a su nous concocter une intrigue sinueuse à l’image des routes de l’île mais en plus dans un lieu au départ paradisiaque : La Réunion. Il a réussi à me faire douter  tout au long d l’histoire. Il sait bien mener son lecteur par le bout du nez, tantôt sur une piste, tantôt sur une autre. Je voulais vraiment savoir le fin mot de l’histoire, je l’ai lu du coup en quelques jours. J’ai vraiment eu l’impression que l’auteur a écrit son roman sur cette île, il donne des détails, nous fait voyager. Et moi qui n’y suis jamais cela les descriptions des paysages m’ont donné envie d’aller découvrir cette île. Les personnages sont tout aussi vivants qu’attachants. En plus du suspense omniprésent, nous avons droit à un portrait socio-économique de cette île: chômage, inégalités sociales, violence, urbanisation anarchique… mais à aucun moment l’auteur ne prend position. Bref un roman bien sympathique et je compte bien découvrir les autres romans de l’auteur.

Avec ne lâche pas ma main , moi j’ai prit mon pied 😉

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires sur “Ne lâche pas ma main, Michel Bussi

  1. Alors moi j’ai moins aimé ce roman de Bussi. J’ai lu « un avion sans elle » et celui là je l’ai trouvé captivant… Les autres moins! Je ne connais pas « Garvé dans le sable »? Il faut que j’aille voir ça!

  2. Maintenant que j’ai découvert Michel Bussi avec Nymphéas Noirs, il me tarde de lire d’autres romans de l’auteur. Celui me plait bien, plus pour le cadre que pour le résumé je dois dire ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge