Ma ptite interview de Marie Vareille

 

Aujourd’hui je vous propose une petite interview de Marie Vareille. . Elle est l’auteur de 3 livres : ma vie, mon ex et autres calamités, je peux très bien me passer de toi et Elia, la passeuse d’âmes. Il n’y a que le 3ème que je n’ai pas lu mais  ça ne serais tarder puisqu’il est dans ma Pile à Lire.

  1. Pour ceux et celles qui ne te connaissent pas peux tu te présenter en quelques mots?
J’ai 31 ans, ex-parisienne invétérée, j’habite Bordeaux avec mon chéri depuis un an et demi et je suis une amoureuse inconditionnée et depuis toujours des romans et des belles histoires.

 

  1. Comment l’envie d’écrire t’est venue?

En lisant ! Je lis énormément depuis que je suis toute petite et un jour j’ai eu envie de raconter mes propres histoires. Ecrivain et bibliothécaire me sont toujours apparus comme les plus beaux métiers du monde !

  1. Est il facile d’écrire ? Où trouve tu ton inspiration?

Il est difficile d’écrire. Pas tant pour l’inspiration, mais parce que c’est un travail de très longue haleine, minutieux et laborieux. Ecrire un roman prend des mois, on se trouve seul devant son ordinateur ou sa feuille sans trop savoir si ce qu’on est en train d’écrire est bon pour un aller simple à la poubelle ou pas. Ecrire demande une discipline de fer, c’est le plus difficile. Si on travaille tous les jours, l’inspiration finit par venir, mais elle ne vient jamais sans travail.

  1. Quel est le roman qui a été le plus facile à écrire? et pourquoi?

Je ne sais pas répondre à cette question, j’ai écrit tous mes romans dans des moments différents avec des contraintes différentes. Ce que je peux dire, c’est que le plus difficile pour moi a été le premier. C’est d’autant plus dommage qu’il n’a jamais été publié 🙂 L’avantage c’est qu’une fois qu’on a écrit le premier, on sait qu’on est capable d’aller au bout, quelle que soit la difficulté.

  1. ta dernière lecture coup de coeur?

“Tout est sous contrôle” de Sophie Henrionnet, un livre hilarant et rempli de rebondissements.

  1. Si tu étais une couleur?

Rose à paillettes bien sûr 😉

  1. si tu étais un livre lequel serait tu?

Le journel de Bridget Jones, il m’a tellement fait rire quand j’étais célibataire, j’avais vraiment l’impression d’être la petite soeur de Bridget.

  1. Un ou une auteur(e)  préféré(e)?

Dure question, j’en ai beaucoup, JK Rowling, Charlotte Brontë, Margaret Mitchell, Jane Austen, Delphine de Vigan, Sophie Kinsella…

  1. Un ou une héroïne de livre  préféré et pourquoi?

Scarlett O’hara dans Autant en emporte le vent, parce qu’elle une personnalité très forte et que c’est un personnage extrêmement complexe et Jane Eyre, parce qu’elle vit une vie libre à une époque où les femmes ne l’étaient pas.

  1. Combien de temps consacres tu par jour à l »écriture?

5 heures par jour, 5 jours par semaine, en tout cas c’est mon objectif. Quand je travaillais à plein temps, je me fixais 1h par jour. C’est tout le temps que j’avais à y consacrer quand j’ai écrit “Ma vie, mon ex et autres calamités” et “Je peux très bien me passer de toi ». L’essentiel ce n’est pas tant d’écrire un certain nombre d’heures, mais d’écrire tous les jours, même si ce n’est que 30 minutes, pour ne pas sortir de son histoire et vivre avec ses personnages. Une fois qu’on a abandonné son histoire pendant une ou deux semaines, c’est très difficile de revenir à son texte.

  1. Les héros de tes livres pure fiction ou inspiré de ta vie?

Beaucoup de fiction, c’est la beauté du roman, mais il y a toujours des inspirations dans la vie quotidienne, des événements, des traits de personnalités chez moi ou les personnes qui m’entourent que je récupère pour mes personnages.

  1. Peux tu nous parler de tes futurs projets ou c’est top secret?

Non, ce n’est pas top secret ! Je travaille actuellement sur le tome deux d’Elia, la Passeuse d’âmes pour le printemps 2017 et j’ai une nouvelle comédie romantique qui sort à la fin de l’année aux Editions Mazarine.

  1. Et enfin quels conseils donnerais tu aux lecteurs du blog rêvant de devenir écrivains?

D’écrire un peu tous les jours, je pense vraiment que c’est le plus important et aussi de persévérer. C’est normal d’avoir des doutes, des phases de découragement, mais il faut continuer. Pour ceux que ça intéresse je donne d’ailleurs quelques conseils d’écriture sur mon site.

Vous pouvez retrouver Marie sur les réseaux sociaux: Facebook, Twitter, Instagram 

Encore merii Marie pour tes réponses 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge