La pâtissière de Long Island,Sylvia Lott

couv30959117

Résumé: 

Au début des années 1930, la jeune Marie est forcée de quitter le foyer familial : son père, catholique, s’oppose à sa relation avec l’instituteur protestant du village et l’envoie rejoindre ses deux frères installés à New York. Après un temps d’adaptation difficile dans un monde bien loin de sa Frise natale, elle entreprend de conquérir la ville et ses élites culturelles grâce à une recette de cheesecake qu’elle adapte avec les ingrédients locaux. Soixante-dix plus tard, Rona, sa petite-nièce qui vit en Allemagne est en pleine crise professionnelle et personnelle lorsqu’elle rend visite à Marie. Celle-ci lui raconte l’histoire de sa vie et lui confie avant son retour la recette du fameux cheesecake lui offrant ainsi la possibilité d’un nouveau départ.

Ce que j’en ai pensé: 

Tout d’abord je tiens à remercier Stéphanie qui était chez les éditions Piranha lorsque j’ai reçu ce livre.

L’histoire: En 1932, Marie 17 ans, vit dans une Allemagne qui est à l’aube de la montée du nazisme. Elle vit dans un village avec ses parents; Elle tombe alors amoureuse de Arthur, un instituteur protestant. Ces parents ne supportent pas cette relation puisque Marie, elle, est catholique. Ils l’envoient alors aux Etats Unis rejoindre ses frères. Elle emporte alors ses souvenirs d’Arthur et la recette de son cheesecake qu’elle seule connait le secret… C’est aussi l’histoire de Rona qui après avoir tout perdu se retrouve à la quarantaine seule mais surtout sans avenir bien précis. Elle accompagne son grand père à Long Island pour voir cette grande tante Marie. Elle va alors découvrir l’histoire de sa famille.

C’est un roman à deux voix comme j’aime beaucoup. Ce mélange de passé/présent qui nous plonge au coeur des années 30 aux Etats Unis. C’est un roman avec une Marie touchante et pleine de caractère. C’est 2 belles histoires, avec ses secrets de famille. L’histoire de Rona répond à celle de Marie. Rona cherche un sens à sa vie, quant à Marie elle cherche quelqu’un à qui elle pourrait transmettre son savoir. La recette du cheesecake, la recette de ce bonheur? Dans ce roman on y découvre aussi une Allemagne d’avant Hitler mais aussi la communauté allemande à New York qui a fuit cette Allemagne et qui a du s’adapter malgré tour…C’est un livre vivant, prenant et émouvant. Je suis ravie de cette belle découverte. Un livre tendre et savoureux, qui interroge sur la place et la destinée des femmes.

C’est un roman délicieux qui se dévore avec gourmandise 😉

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires sur “La pâtissière de Long Island,Sylvia Lott

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge