Jeu Vespéral, l’ultime tome de la saga, Angel Arekin

13600282_307653306244090_7794587327913438953_n

Résumé:

Hannah et Laurent s’aiment d’un amour fusionnel, d’un amour destructeur, mais refusent d’assouvir leur désir l’un pour l’autre.
Au siècle des lumières et des libertinages, ils libèrent leurs désirs et leur frustration en plongeant toujours plus profondément dans les dérives.
Mais leur amour les obsède. Ne pas l’apaiser devient une lente torture que Laurent transforme peu à peu en jeu.
« Gémis Hannah », puisque c’est tout ce qu’elle peut lui donner, pour ne pas sombrer dans le vice et la volupté.
Mais n’est-ce pas déjà trop tard ? S’aimer est-il un crime ? Se désirer à ce point est-il encore humain ?Des pas semblent se rapprocher de la chambre où ils s’étreignent. Des pas qu’ils craignent et espèrent. Des pas qui peuvent les détruire.

Comme autrefois…

Ce que j’en ai pensé:

Tout d’abord je tiens à remercier Marie des éditions Nisha pour l’envoi de ce SP et pour la découverte de cette saga.Honnêtement je ne sais pas si je me serais arrêtée sur cette saga.

Ce tome clôture donc cette saga de Jeu Vespéral. Je vous avoue un peu mon appréhension au début avec cette histoire mais au final j’ai beaucoup aimé au fil des tomes. J’ai été agréablement surprise. Mais en même temps la plume de Angel ne peut que vous transporter dans cette histoire. Ce tome est un peu plus dur à chroniquer que les autres, je n’ai pas envie de vous spoiler l’histoire, du coup cette chronique ne sera peut être pas autant détaillée que les autres mais n’y voyez pas là que je ne l’ai pas aimé hein, c’est juste si vous n’avez pas lu les autres je ne veux pas vous gâcher ce plaisir 😉 Parce que plaisir il y a quand vous lisez cette saga. Je vous mets les liens en fin de billet sur les tomes précédents.

Dans ce tome on retrouve Laurent et Hannah après le récit de Hannah à Rodrigue. On est désormais au courant de toute l’histoire entre nos 2 héros. Ce tome nous réserve encore pas mal de surprises et une Hannah qui n’a cessé de m’étonné tout au long de la saga. Elle affronte une dernière fois ses démons pour pouvoir essayer de vire en paix. J’ai vraiment adoré nos 2 héros torturé par la vie mais tellement attachant. On est plongé au cœur du monde des libertins tout au long de la saga, c’est un milieu que j’ai découvert grâce à la plume d’Angel, elle a su  emmener dans ce milieu si particulier, elle m’a littéralement transporté chez les libertins bien que cette pratique je vous rassure ne m’attire pas du tout. Un récit parfois dur et cruel mais sans vulgarité et plein de sensualité. Au final l’amour triomphe malgré tout.

Tome 1, tome 2, tome 3, tome 4, tome 5, tome 6

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire sur “Jeu Vespéral, l’ultime tome de la saga, Angel Arekin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge