#TheElement, tome #3, The Silent Waters, Brittainy C Cherry

Résumé:

Notre vie est faite de moments. Certains terriblement douloureux, d’autres merveilleusement optimistes.
J’ai connu beaucoup de ces moments dans ma vie, des moments qui m’ont changée, des moments de défi. En tout cas, au cours des moments les plus importants – des plus déchirants et des plus incroyables – il était toujours là.
J’avais huit ans quand j’ai perdu ma voix. Une partie de moi m’a été volée, et la seule personne qui pouvait vraiment entendre mon silence était Brooks Griffin. Il était la lumière de mes jours sombres, la promesse du lendemain, jusqu’à ce que la tragédie le rattrape.
Une tragédie qui a fini par le noyer dans un océan de souvenirs.
C’est l’histoire d’un garçon et d’une fille qui s’aimaient l’un l’autre, mais qui ne s’aimaient pas eux-mêmes. Une histoire de vie et de mort. D’amour et de promesses brisées.

Un ptit mot sur le livre:

Tout d’abord je remercie Déborah des éditions Hugo New Roman pour l »envoi de ce roman. Comment vous dire, ce roman est un coup de cœur monumental et je dirais même l’un de mes livres préférés depuis le mois de janvier. Il sera dans mon top 10 de l’année c’est certain. Il fait parti de la série The Element mais il peut se lire indépendamment des autres.  J’avais adoré le tome 1, beaucoup aimé le tome 2 mais ce tome 3 est largement au dessus. J’ai déjà hâte du 4 ème tome qui je suis sûre sera tout aussi bien. Tous ses tomes sont des leçons de morale, qui nous apprennent certains aspects de la vie, nous montre qu’elle n’est pas si facile que ça. Et c’est justement ça que j’adore dans les livres de cette auteur. Elle sait nous montrer les choses derrière une histoire magnifique, poignante, addictive…

On fait la connaissance de Maggie enfant, on la suit avec ses paroles d’enfants et son raisonnement d’enfant de 10 ans. Elle a décidé qu’elle allait se marier avec le meilleur ami de son frère, Brooks. Obnubilée par cette idée, elle va tout organiser, à huit ans. Sauf que tout va déraper. Un moment horrible, un passage traumatisant qui fait que la petite Maggie perd complètement sa voix et ne procure plus aucun son. Maggie, en plus de son mutisme, ne sort plus de chez elle. On découvre alors à travers ses yeux et ceux de Brooks la manière dont elle vit, ce qu’elle ressent, mais aussi comment sa famille le vit, les difficultés que ces handicaps amènent et les conséquences sur la personne concernée et son entourage. C’est l’histoire de Brooks et Maggie. On les voit grandir, on les observe à travers leurs joies et leurs angoisses, leurs victoires et leurs peurs. On apprend à les connaitre avec tendresse et émotion. A un tel point qu’ils font partie de nous. On vit à leur côté, on partage leurs sentiments, et je peux vous dire que j’ai beaucoup pleuré tout au long de ce récit. Beaucoup. Et pourtant, cette histoire n’est qu’une incroyable bouffée d’espoir, une immense et merveilleuse leçon de vie, de force et de courage.

J’ai été réellement prise dans l’histoire dès les premières pages. Maggie May et Brooks enfants ont su me séduire dès le départ ! Puis petit à petit, des doutes, des drames, de la peur… Tout pour me tenir en haleine en ce qui me concerne. On assiste pendant ces 400 pages, à l’évolution de nos personnages de seulement quelques années à 30 ans. Je me suis attachée à tous les personnages que j’ai rencontré dans ce livre. Maggie May est au départ une jeune fille pleine de vie, adorable, butée et juste trop mignonne. Mais avec le drame qu’elle a vécu et le fait qu’elle arrête de parler, elle se renferme sur elle-même. Elle s’enferme dans ses romans qu’elle dévore au quotidien. Ses crises d’angoisses l’obligent à rester chez elle. C’est par son silence qu’elle nous fait passer le plus beau des messages. Brooks, le meilleur ami du frère, va aussi devenir le meilleur ami de Maggie May après la tragédie. Il va être celui qui comprendra le mieux son silence. Celui qui entend sa voix quand même elle ne peut pas parler. Il est fort, il est très gentil et prêt à tout pour la fille qu’il aime. Brooks quant à lui m’a bluffé par sa force tranquille, par l’intensité de ses sentiments envers Maggie et par sa confiance absolue dans le fait qu’un jour, Maggie aura la force de se libérer de ses démons. Il est juste parfait et je l’ai adoré du début à la fin. Je suis désormais convaincue que tout le monde devrait avoir un Brooks dans sa vie. J’ai trouvé très intéressant le personnage de la mère qui peut à peut s’éloigne. J’ai trouvé ça à la fois triste et compréhensible, elle ne sait pas comment agir. Elle veut la protéger et elle pense la protéger au mieux mais elle s’y prends mal. Je l’ai détesté et à la fois comprise, on la sent totalement perdue et vulnérable également. L’auteure évoque avec beaucoup de justesse et de douceur la difficulté pour les parents de Maggie de vivre avec le fait que leur enfant a vécu un choc qui l’a transformé en enfant craintif et mutique.

La relation qu’ils construisent s’étale sur des années. du mariage organisé pour leurs dix ans, à leur trente ans. Une relation faite d’occasions manquées, mais aussi de moments parfaits. Ils sont là l’un pour l’autre et c’est vraiment beau de découvrir cette histoire. Leur relation est simple, douce et poignante. Les personnages vivent, vibrent, souffrent, ont des coups de blues, des coups d’éclat. Mais une chose est certaine, ils s’aiment, font ce qu’ils peuvent et se sacrifient comme une vraie famille. Le roman est découpé en trois parties, on y découvre le drame, les confrontations familiales et la présence inconditionnelle de Brooks. Déroulé sur une vingtaine d’années, le roman alterne les points de vue de Maggie et Brooks.Dans cette atmosphère de tension ressort l’amour absolu de son père, c’est un homme génial, attentionné envers sa fille et se bat avec elle. Il est à l’origine de la plus belle phrase du livre « Ce sont les battements de ton cœur qui font tourner le monde » , l’amitié fraternel de Calvin, son demi-frère et la stabilité de Brooks.La musique et la lecture ont aussi permis à Maggie de sortir de son mal-être. La musique avec Brooks l’ont aidé à s’apaiser et retrouver son souffle. La lecture lui permettait de s’évader, et les échanges entre elle et Brooks sont adorables et captivants. J’ai bien aimé ce principe de lire un roman, mettre des annotations avec post-it et ensuite, de passer ta lecture à l’autre pour qu’il fasse pareil tout en regardant tes notes.

Et pour conclure:

C’est une histoire magnifique histoire, puissante et addictive. Ce roman est une véritable pépite. Ce livre est le genre que l’on a pas envie de lâcher tant qu’il n’est pas terminer tellement on est accroché par cette histoire. Les personnages et leur histoires sont bouleversantes et nous provoquent une multitude d’émotions.
J’ai trouvé l’intrigue formidable, j’ai adoré les personnages, adoré la manière dont tout cela nous était raconté. Brittainy C.Cherry traite de sujets douloureux, mais toujours avec cette force dans ses mots qui apportent rire, espoir et larmes. Larmes de joie, larmes d’émotion et larmes de tristesse de quitter ses personnages. C’est une histoire que je ne suis pas prête d’oublier, tant par les actions que par les mots, leur importance qu’on peut enfin définir.La note finale de l’auteur me fait encore plus aimer ce livre.

Et pour le commander:

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires sur “#TheElement, tome #3, The Silent Waters, Brittainy C Cherry

  1. J’étais un petit peu septique après ma lecture du tome 2 que j’ai trouvé un petit peu moins bien que les autres. En revanche, tu viens de me convaincre, je vais surement me procurer ce tome 3 en espérant qu’il soit meilleur que le tome 2…pour ma part du moins 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge