Ni mariée, ni enterrée, Katy Colins

CVT_Ni-mariee-ni-enterree-tome-1--Partir-un-jour_8202

Résumé:

Se faire plaquer à deux semaines de son mariage : fait.
– Se retrouver au chômage pour avoir préparé ledit mariage sur ses heures de travail : fait.
– Perdre toute dignité après avoir croisé le fiancé volage et la nouvelle femme de sa vie : fait.

Ce que Georgia n’a pas fait depuis longtemps, en revanche, c’est se demander ce dont elle a vraiment envie. Et, plus elle y pense, moins la sainte trinité « mariage-maison-maternité » la fait vibrer. Non, ce dont elle rêve depuis toujours, c’est de parcourir le monde. Apprendre une nouvelle langue au sommet du Kilimandjaro, s’ouvrir à la spiritualité auprès d’un moine bouddhiste, goûter des plats aux noms imprononçables… Alors, Georgia fait le grand saut : elle part. Six semaines en Thaïlande. Six semaines pour réaliser ses rêves et se recentrer sur l’essentiel : elle-même.
Sauf que, dans les voyages comme dans la vie, rien ne se passe jamais comme prévu – et notre Bridget Jones en sac à dos ne va pas tarder à s’en rendre compte… pour le meilleur et pour le pire

Un ptit mot sur le livre:

Tout d’abord je remercie Mélanie des éditions Harlequin pour l’envoi de ce roman. J’ai adoré cette couverture très girly et qui donne envie de lire le roman. J’ai eu un ptit peu de mal avec notre héroïne mais au fil des pages j’ai bien aimé ma lecture et j’ai hâte de découvrir la suite. L’histoire est, pour le coups, bien originale et nous transporte dans un décors que je n’ai pas l’habitude de visiter.

Georgia avait tout prévu pour son mariage, deux semaines plus tard. La robe, les invités, les noces, les fleurs, bref tout était fin prêt. Mais elle n’avait pas pensé à un détail. Que le futur marié met un terme à leur histoire. Sur les bons conseils de sa meilleure amie, Marie, elle décide de faire une liste de tout ce qu’elle aimerait faire et décide de tout quitter pour voyager. Une excursion en solitaire, ou presque… Afin de se recentrer sur elle-même, elle décide de partir en Thaïlande six semaines et je peux vous garantir que cela ne va pas être de tout repos. Entre camarades épouvantables, un guide peu pointilleux accompagné de sa maladresse, on peut dire que les ennuis ne font que s’accumuler. Mais Georgia est déterminée et n’abandonnera pas son voyage. Sauf que dans les voyages, comme dans la vie, rien ne se passe jamais comme prévu et notre Bridget Jones en sac à dos ne vas pas tarder à s’en rendre compte… pour le meilleur et pour le pire…

Dans la première partie du voyage, elle n’a rencontré que des arnaqueurs et des filles qui étaient des vraies garces. Par contre ensuite, elle va faire des rencontres avec des êtres pleins de générosité comme Dara et Phil, Astrid, se lier d’amitié avec d’autres jeunes femmes qui ont le goût du voyage comme elle, Shelley, Emily et Lou. Elle va même commencer à s’intéresser à Ben…

Katy Collins a donné vie à une galerie de personnages attachants. Marie, la meilleure amie de Georgia, est géniale ; elle refuse de la laisser se morfondre et lui conseille de faire une liste de tout ce qu’elle aimerait faire et voir avant de mourir. C’est ainsi que Georgia va découvrir qu’elle a envie de voyager, de quitter un emploi qui ne la satisfait pas, de découvrir le monde et d’apprendre tout un tas de choses nouvelles. le hasard ou sa bonne étoile vont lui faire rencontrer Trisha, une propriétaire d’agence de voyages dynamique et pleine d’empathie qui va l’aider à trouver sa destination : la Thaïlande. Bon par contre jusqu’à un peu moins de la moitié Georgia m’a comment dire assez agacée! J’ai vraiment trouvé que c’était une caricature de la fille timide et coincée, crédule à un point inimaginable. Je l’ai trouvée exaspérante, à la limite de la bêtise. Mais ouf ça n’a pas duré. Entre le début et la fin du récit, Georgia a bien grandi et est devenue une jeune femme indépendante, capable de s’affirme. On la voit galérer, mais surtout, on la voit se reconstruire petit à petit et on aime voir son évolution. Elle est drôle, fraîche et pleine de surprise que l’on ne peut que l’adorer.

Et pour conclure:

C’est divertissant du début à la fin, c’est une lecture d’évasion qui vous donnera envie de partir également. C’est un roman idéal pour l’été. Le fait de savoir que l’auteure a vécu ce qui s’y passe car elle s’est inspirée de ce qu’il lui est arrivé, rend le récit encore plus captivant, il est plus facile de s’identifier lorsque l’on sait que tout ceci a pu se passer. Je le recommande chaudement et j’ai hâte de faire le voyage en Inde avec notre miss catastrophe…Elle nous offre une comédie pétillante et nous fait rêver avec les merveilleux paysages de Thaïlande.

Et pour le commander:

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires sur “Ni mariée, ni enterrée, Katy Colins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge