Throwback Thursday Livresque #33

Print

C’est parti pour le rendez vous du jeudi, avec un nouveau Throw Back Thursday livresque. Chaque semaine je prends toujours autant de plaisir à vous préparer ce billet et à lire les votre qui très souvent me font découvrir des livres que je ne connais pas.

Le Thowback Thursday livresque c’est quoi?

Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais vraiment concentré sur les livre. L’idée est simple:  un souvenir = un livre. C’est à dire que chaque jeudi elle présentera un thème spécifique et on devra parler d’un livre qui nous fera penser à ce thème. Ce rendez vous hebdomadaire permet de ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres ! C’est Bettie Rose à l’initiative de ce ThrowBack Thursday

Thème de la semaine: Jeudi 31 août
Du bruit pour rien

bruit.jpg

J’avoue que pour le coup j’ai eu un peu de mal à choisir le livre dont j’allais vous parler. Parce que beaucoup de livres ont été des déceptions pour certaines et pas pour moi… Après le roman dont je vais vous parler peut être que vous n’en n’avez pas entendu parler. Du coup j’ai choisi de vous parler d’un roman que j’avais hâte de découvrir, j’étais certaine qu’il allait me plaire parce qu’il se passe en Norvège mais en fait voilà voilà, j’ai aimé mais sans plus. Je vais vous parler du livre: les curieuses rencontres du facteur de Skogli de Levi Henriksen.

téléchargement Résumé: Tout plaquer pour devenir facteur dans une bourgade au fin fond de la Norvège. C’est le choix radical qu’a fait le journaliste Simon Smidesang après avoir découvert le scoop de sa vie : sa femme au lit avec un autre.
Mais pour un village paisible et reculé, Skogli abrite bien des excentricités. Et entre un couvreur qui vit sur les toits pour fuir sa douce moitié, une vieille dame qui suspend chaque année devant chez elle les costumes de son défunt mari ou encore une mystérieuse jeune femme cloîtrée dans une maison croulante, les tournées du facteur risquent fort de lui faire prendre un tournant… déroutant.

Un ptit mot sur le livre:

C’est un livre que je qualifierai de gentillet. une histoire de mari trompé qui quitte la capitale et son métier de journaliste pour devenir facteur dans un village paumé au fin fond de la Norvège où il rencontre une ribambelle de personnages atypiques… j’ai été intriguée et pas mal emballée. Mais j’ai aussi revu très vite mes ambitions de super lecture à la baisse.

Le village de Skogli est assurément un « endroit que Dieu a caché » et où il ne se passe pas grand chose.
Dès lors, comme on peut s’en douter, les voisins passent leur temps à s’épier comme à guetter le moindre non-événement. Du fait de son statut de facteur, Simon est amené à côtoyer quotidiennement tout ce petit monde. Chaque habitant de Skogli et de ses environs possède ses habitudes et ses petits secrets, même si il se laisse parfois aller à quelques confidences auprès de Simon, toujours prompt à tendre l’oreille comme à rendre service. L’ensemble est plutôt décevant, la narration s’essouffle souvent et l’écriture est inégale. Mais je suis tout de même allée jusqu’au bout de ce roman,(je n’arrive pas à abandonner un livre) portée par quelques beaux instants d’humanité ainsi que le dépaysement d’une vie très nordique et d’un rapport à la nature vaste et ancien.On profite des paysages paisibles. Il rencontre tour à tour Bjorkli , le couvreur qui passe son temps sur les toits ou bien observe les oiseaux ; Andreas Hemingby qui va devenir son ami ; une dame âgée qui suspend les costumes de son mari décédé ; Ginni Bang , une femme excentrique à laquelle il va s’attacher ; un docteur qui soigne aussi la déprime….
Un petit roman sans prétention aucune mais sans grand intérêt non plus, à lire plaisamment dans le métro, le bus ou dans une salle d’attente et qui ne vous emmènera guère plus loin que la station de Skogli… Avec ce titre, je m’attendais à des personnages haut en couleurs et à une histoire rythmée et dynamique. Au final, on rencontre plutôt un facteur et des habitants touchants, simples, avec des parcours de vie contemporains bien que romancés. C’est lent, sans être long, on se prend d’affection tant pour les lieux, dont les descriptions rendent bien compte des villages que l’on trouve en Norvège, que pour les personnages.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires sur “Throwback Thursday Livresque #33

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge