Le jeu, Karina Halle

Résumé:

Un joueur de rugby écossais excentrique qui ne joue pas selon les règles.
Une mangeuse d’hommes qui a perdu tout espoir en l’amour.
Lorsqu’il s’agit de Lachlan et Kayla, les opposés ne font pas que s’attirer, ils éclatent.
Kayla Moore a toujours assumé sa réputation de fêtarde et de croqueuse d’hommes. En tout cas, jusqu’à ses trente ans et jusqu’à ce que ses deux meilleures amies, Stephanie et Nicola, s’installent avec Linden et Bram McGregor. Fatiguée de tenir la chandelle et des coups d’un soir, Kayla décide que, pour elle, les hommes c’est fini et qu’elle va démarrer une longue période de célibat.
Ça, c’est jusqu’à ce qu’elle soit présentée au cousin de Linden et de Bram, le sexy Scot Lachlan McGregor. Lachlan est la représentation vivante de ce qu’elle a toujours recherché chez un homme. Avec, en plus, un regard d’acier et une brillante carrière de joueur de rugby à Édimbourg. Il est le genre d’homme qui peut lui faire oublier en un clin d’oeil ses idées de célibat. Mais Scot n’est pas un homme facile à approcher. Il faudra le hasard d’une nuit où ils se retrouvent coincés ensemble pour qu’elle réalise que Scot est bien plus que le gros macho qu’il laisse paraître.
Mais la lune de miel ne va pas durer. Lachlan ne peut pas rester aux États-Unis et Kayla doit décider si elle veut suivre à l’autre bout du monde un homme qu’elle connaît à peine

Un ptit mot sur le livre:

Tout d’abord je remercie Déborah des éditions Hugo New Roman pour l’envoi de ce roman. C’est le 3 ème tome de la saga de Karina Halle et  j’avoue j’ai été conquise par cette trilogie même si le tome 2 reste mon préféré et celui vient le talonner de près. Un troisième tome de la saga des McGregors, que j’avais hâte de découvrir, surtout que l’on ne connait pas le cousin de Linden et Bram. C’est une histoire complètement addictive avec des personnages bouleversants et très très attachants pour ma part .Le prologue donne le ton , et notre curiosité est piquée. Ce couple nous fait vivre un tourbillons de sentiments

Dans ce tome nous découvrons le cousin de Linden et Bram : Lachlan.
Un rugbyman, écossais, musclé, tatoué et diablement sexy, (Hum tout ce que j’aime chez un homme) mais cache un passé très sombre.
Il va immédiatement taper dans l’œil de Kayla. Cependant, elle est en pleine remise en question et décide de renoncer à toute relation pendant quelques temps. C’est l’amie exubérante de Steph et Nicola. Kayla est une jeune femme, croqueuse d’hommes, mais qui décide d’arrêter les aventures d’un soir pour éviter d’être blesser et se reprendre un peu en mains. Malgré cette pause dans le sexe, quand Lachlan arrive en Californie, elle est irrésistiblement attirée par lui.  Elle travaille dans la pub mais ça ne l’intéresse pas du tout. Après tout, elle a fait des études de journalisme. Alors que rien ne va dans la vie de Kayla, Bram va lui demander d’écrire un article sur ses appartements à loyers modérés pour trouver des investisseurs. Elle accepte et va devoir interviewer Lachlan pour son billet, puisqu’il est une célébrité du rugby. leur histoire ne va pas vraiment être facile, surtout que Lachlan n’a pas eu une enfance et une adolescence facile, ses démons le hantent encore et que son retour en Ecosse est imminent, ce qui met en sursis leur relation…

Personne n’aurait pu miser sur ces deux-là ! Lachlan et Kayla sont un peu les deux faces d’une même pièce. J’avoue que dès les premières pages j’ai été émue par le passé de Lachlan. Karina a trouvé les mots justes pour nous raconter le passé de Lachlan, et me l’a fait aimer sans tarder. J’ai aimé Kayla, ses gaffes et ses manières directes, j’ai adoré Lachlan, ce diamant brut qui grommelle à tout bout de champ. Je suis assez agréablement surprise par ce petit bout de femme qu’est Kayla. Elle est loin d’être aussi superficielle que ce qu’elle nous apparaît dans les tomes 1 et 2. Aimante, hésitante, patiente, elle a su au fil des pages faire fondre mon cœur. Et Lachlan est vraiment une belle surprise. Son passé sombre et tumultueux l’empêche de vraiment s’ouvrir et se confier, mais une fois que la coquille est brisée on se retrouve face à un personnage aux multiples facettes  C’est une très belle histoire, dans laquelle l’auteur intègre des sujets difficiles, mais actuels comme la cause animale, la mort, les addictions ou encore l’adoption.

L’histoire se découpe en deux parties. Dans la première partie, qui se déroule à San Francisco, nous faisons plus ample connaissance avec Kayla, ses habitudes et sa vie. Tout comme nous allons voir comment à force de patience, elle va fissurer la carapace de Lachlan. Mais dans la deuxième partie, nous traversons l’océan, direction l’Ecosse ou nous allons suivre Lachlan dans son quotidien, avec ses doutes, ses failles, ses peurs et ses démons. Comparé aux tomes précédents, l’auteur nous offre le double de pages pour ce tome et j’étais bien surprise au départ pour savoir où elle voulait en venir. Elle avance doucement en montrant petit à petits les facettes de nos personnages. Elle prend vraiment le temps de bâtir leur histoire pierre par pierre, tout en la rendant délicieusement addictive. Karina nous offre des personnages attachants et bouleversants. SI Kayla apporte fraîcheur et joie de vivre, Lachlan, lui nous apporte méfiance et colère. Au niveau de la narration, nous avons une alternance de point de vue entre Kayla, qui se situe dans le présent, et Lachlan qui selon les situations nous propulse dans son passé.Avec une plume fluide, saisissante et addictive, l’auteur nous offre là une incroyable histoire. J’ai été captivé par sa façon de décrire le rugby( un sport que j’adore), les lieux, les émotions. C’est un roman où les émotions sont vraiment présentes et qui m’a bouleversé par certains côtés. Une intrigue qui est brillamment menée et qui va vous faire vibrer au plus haut point.

Et pour conclure:

Karina Halle a su m’enchanter avec cette nouvelle histoire et ses personnages. Ce troisième opus est à la hauteur de mes espérances. C’est un très bon tome pour la trame de cette histoire d’amour écorchée vive. J’ai adoré ce duo ainsi que leur histoire fébrile et volcanique. Le Jeu est marrant, passionnant, torride et déroutant.Avec Le Jeu, nous passons par toutes sortes d’émotions. de la tristesse, de la colère, de la souffrance, de l’espoir, du bonheur, des doutes, de la peur et de l’amour. Car oui, Lachlan et Kayla sont tout ça à la fois.  Une histoire qui est à lire, qui marque les esprits et que je ne suis pas prête d’oublier de sitôt. Des personnages très réaliste avec une évolution de sentiments tout aussi réaliste et touchante. J’ai souris, j’ai versé ma petite larme et j’ai terminé le livre avec un grand sourire.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge