Viens,on s’aime, Morgane Moncomble

Résumé:

Beaucoup s’accordent à dire que l’amitié fille-garçon n’existe pas. Et pour cause ! Lorsque Loan et Violette se sont rencontrés, ce fut un véritable coup de foudre platonique. À cette époque, Loan était en couple avec Lucie depuis quatre ans, si bien qu’il n’avait d’yeux que pour elle.
Mais seulement un an plus tard, beaucoup de choses ont changé : Loan est un homme abattu depuis que sa petite-amie l’a quitté. Quant à Violette, elle commence tout juste une idylle avec le beau Clément – chose que Loan se surprend à détester.
Alors quand sa meilleure amie, encore vierge, le supplie d’être son premier, il hésite. La proposition de Violette sent la mauvaise idée à plein nez… mais après tout, il ne s’agit que d’une fois. Rien qu’une. 

Un ptit mot sur le livre:

Tout d’abord je remercie Déborah de Hugo New Roman pour l’envoi et Morgane pour son texte juste génial et la dédicace 🙂 Viens, on s’aime est une jolie romance coup de cœur. C’est mignon tout plein et il se dévore avec une tonne de chocolat à côté ;-)Morgane nous propose une histoire d’amitié mais aussi d’amour, entre Loan et Violette.Il a y des lectures pour lesquelles dès les premières lignes, vous savez, que quoiqu’il arrive vous allez l’adorer et avec Viens, on s’aime c’est le cas. Une fois le roman commencé, il est difficile de le poser. Pour moi, c’est un Un bon livre doudou. Voilà en résumé ce qu’est ce livre. Une histoire simple, mais touchante avec des personnages attachants.

Le livre se compose en trois parties et chacune est bien dosée, avec sa trame bien spécifique, ses retournements de situations ou ses actions. Tout sert l’intrigue. Il n’y a rien d’inutile pour combler les pages blanches et créer un roman épais, un petit pavé. Chaque détail a son importance et, plus encore, les protagonistes sont originaux, attachants …Et la psychologie est loin d’être bâclée. L’intrigue, qui malgré tout est cousue de fil blanc, est très bien menée. Dès les premières pages, je me suis laissé entraîner dans l’histoire, qui est addictive.

Violette est une jeune femme de vingt ans, qui fait des études de stylisme. Elle n’a pas eu beaucoup de petit ami, et est encore vierge. On ne peut que l’adorée. Elle est maladroite, rigolote, elle aime le chocolat, un peu trop bavarde au point d’avoir un grand débit de paroles sans pouvoir s’arrêter. Ce n’est pas compliqué, elle n’a aucun filtre : tout ce qu’elle pense sort de sa bouche avant qu’elle ne s’en rende compte. Si c’est un complexe pour elle, pour Loan c’est une qualité qui l’attire instantanément.

Loan Millet est un jeune pompier. Séparé de Lucie, il vit en colocation avec Violette et Zoé.Il sourit peu, est quelque peu renfermé sur lui-même, mais il est très protecteur et prévenant envers sa meilleure amie. est calme, il parle doucement, réfléchi beaucoup et aime aider les gens. Ils ont beaucoup souffert à cause de leurs familles et ont un passé douloureux.  Très rapidement une amitié sincère, fusionnelle va naître entre eux, ne pouvant se passer de la présence de l’autre.J’ai adoré les voir interagir et tenter d’adapter petit à petit leur relation en fonction des divers bouleversements qui les frappent.

Les personnages secondaires qui sont géniaux : notamment Jason et Zoé qui m’ont arraché quelques éclats de rire. Ethan et sa sagesse, son amitié éclairée. C’est un personnage que j’ai adoré et franchement ce qui lui arrive…  Il y a bien sûr des scènes érotiques, mais elles servent l’intrigue et uniquement l’intrigue. Il n’y en a pas à toutes les pages, sans intérêt.Loin d’être vulgaires, ni niaiseuses, elles donnent plus de profondeur encore aux deux héros et à leurs tourmentes intérieures. J’ai beaucoup aimé l’alternance des points de vue de nos deux héros principaux, mais également des retours en arrière, qui nous permettent de mieux comprendre leur relation, leur histoire.

Quand ils sont ensemble, c’est comme s’il ne formait plus qu’un, meilleur ami ou pas. Ils sont complémentaires. Le récit est bien rythmé, on ne s’ennuie aucunement durant toute la lecture. Les rebondissements sont de mise, et c’est par un tout un panel émotionnel que l’on passe : rire, tristesse, confusion, colère. Leur amitié est forte et belle à la fois. Dans Viens, on s’aime on retrouve ce genre d’amitié que vous n’avez pas envie de voir se briser. Alors quand les sentiments évoluent et qu’il devient compliqué les gérer, nous sommes comme eux, suspendu au prochain chapitre. La relation Violette/Loan évolue à son rythme et ça fait vraiment plaisir d’avoir des personnages à la fois réfléchis et passionnés. Il s’agit de la construction de ces jeunes qui mettent toute leur bonne volonté pour faire de leur mieux, ils ont de jolies valeurs d’amitié, d’amour, de respect, de bienveillance et d’entraide.

On partage leurs joies et leurs déconvenues. Ils vont vivre des épisodes très traumatisants, et le « couple » Violette/Loan va se livrer de plus en plus à mesure de leur rapprochement, se dévoilant les fardeaux qu’ils portent et leurs angoisses, en toute pudeur.

Et pour conclure:

Violan: un couple impossible à oublier. J’ai aimé Loan et Violette mais aussi Jason et Ethan. Cette lecture est aussi drôle que triste, j’ai pleuré de rire et de tristesse, ne m’attendant pas à la dureté de certains passages, j’ai découvert tellement d’émotions en lisant ce roman que je ne serai comment vraiment les décrire . Viens, on s’aime  est un petit bijou qui m’a beaucoup touché par sa simplicité mais également par la force des sentiments des protagonistes J’ai adoré la plume enlevée de Morgane qui nous propose ici une histoire savoureuse, addictive et pleine de rebondissements. Elle ne recule pas devant les sujets graves. Viens, on s’aime est un roman que je relirais avec plaisir.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires sur “Viens,on s’aime, Morgane Moncomble

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge