Today we live, Emmanuelle Pirotte

Résumé:

Une rencontre improbable…

Décembre 1944. C’est la contre-offensive allemande dans les Ardennes belges. Pris de panique, un curé confie Renée, une petite fille juive de 7 ans, à deux soldats américains. Ce sont en fait des SS infiltrés, chargés de désorganiser les troupes alliées. Les deux nazis décident d’exécuter la fillette. Au moment de tirer, Mathias, troublé par le regard de l’enfant, tue l’autre soldat.
Commence dès lors une cavale, où ils verront le pire, et parfois le meilleur, d’une humanité soumise à l’instinct de survie.

Un ptit mot sur le livre:

Tout d’abord je remercie Anne des éditions le livre de poche pour l’envoi de Today we live. C’est un roman que j’ai dévoré en rien de temps. D’une il est court un peu plus de 200 pages et en plus l’histoire est juste géniale. C’est le livre d’une rencontre, d’un regard échangé qui va changer la destinée de deux êtres que tout oppose en apparence.

Today we live, c’est une histoire qui se passe pendant la toute dernière offensive allemande.  En décembre 1944 et janvier 1945 durant un hiver très froid, dans les Ardennes belges. Les faits du roman commencent par une fillette juive surnommée Renée qu’un prêtre, poursuivi par les Allemands, confie à deux soldats américains, croit-il. En réalité, ce sont des SS déguisés et infiltrés pour déjouer les plans des soldats américains.
L’un deux décide d’abattre la fillette. Mais au moment où il veut tirer, l’autre soldat, Mathias, l’abat et recueille la fillette dans un sursaut d’humanité.
Ils vont trouver refuge dans une cabane, puis dans une ferme avec des civils et des soldats et une belle relation de protection va s’établir entre eux…

On sait que la seconde guerre mondiale inspire les écrivains. Aussi trouvé une intrigue qui se démarque des autres n’est pas chose facile. Ici l’auteur y est arrivée. En effet faire le choix d’un récit dont le héros est un nazi infiltré ayant sauvé la vie d’une fillette juive de 7 ans sort vraiment des sentiers battus. Quel plaisir que cette lecture et l’on ne s’ennuie pas une minute. Tous les personnages ont quelque chose d’attachant, et on n’a pas envie de lâcher ce livre avant de savoir comment tout cela se terminera.

Mathias, notre anti-héros, est membre d’un commando SS sanguinaire. Depuis des années il s’infiltre auprès des résistants et opposants au 3e Reich. Pour les déstabiliser, mettre en échec tous ceux osant défier le régime. Intelligent, rusé, sorte de caméléon humain, Mathias est infiltré comme GI américain. Lui qui a passé quelques années au Quebec et maîtrise parfaitement l’anglais. On se prend tout de suite d’affection pour lui. Même si on sait qu’il a commis des meurtres sur des innocents, sur des enfants notamment. Il ne comprend d’ailleurs pas ce qu’il lui a pris de sauver cette petite fille, qui a osé le regarder dans les yeux, sans avoir peur, au moment de son exécution.

J’ai été effectivement étonnée de la maturité et du courage de cette gamine. Elle semble ne jamais paniquer face aux allemands, alors qu’elle a vu sa famille se faire arrêter pendant qu’elle était cachée. Très maligne et dotée d’une grande ouverture d’esprit, elle a su voir de la bonté en Mathias. C’est le livre d’une rencontre, d’un regard échangé qui va changer la destinée de deux êtres que tout oppose en apparence. Je suis tombée sous le charme de cette petite fille déterminée et cruellement tranchante dans ses manières de traverser les épreuves qu’elle subit depuis le début de la guerre.

Et je peux vous dire qu’il est difficile de rester insensible au charme de cette petite fille. Avec ses grands yeux noirs qui vous transpercent, ses boucles brunes et son doudou de chiffon dans la main gauche. Tous succombent devant son innocence, sa lucidité, sa façon de raconter les légendes et contes qu’elle aime sauf, peut-être ceux qui ont peur qu’une enfant juive les condamne.
Mais, c’est quoi être juive? A sept ans, elle n’en sait rien.

Renée et Mathias forment un couple improbable : lui le soldat SS infiltré dans le camp américain et elle la petite juive abandonnée de tous. Ils ne devaient pas se rencontrer. Ils ne devaient même pas se lier et pourtant… Le destin est parfois bien étrange, mais il fait bien les choses !! Chacun va puiser en l’autre la force de vivre et d’avancer…Bien que leurs conditions de vie soient difficiles, ils ne perdent pas espoir. Et se raccrochent aux moindres petits moments de bonheur. De plus il y a des passages magnifiques, comme le jour de noël, où ils font une crèche, dansent et célèbrent cette fête chrétienne, afin d’ essayer d’oublier pour quelques instants la guerre.

Et pour conclure:

Leur histoire est belle, miraculeuse presque, et malgré son improbabilité,
Emmanuelle Pirotte a réussi à me convaincre que personne n’est totalement mauvais. Et que le pire peut parfois engendrer le meilleur. Today we live nous interroge sur ce que l’Humain a en soi. Personne est à 100 % gentil ou à 100 % méchant. On se rend compte qu’en toute personne, il y a de l’inhumanité et de l’humanité… J’ai aimé ce roman  pour la belle histoire qu’il me raconte. Mais aussi pour les émotions qu’il provoque, pour son écriture claire et sans arrogance, pour l’espoir qu’il esquisse. Today we live est un ouvrage qu’il faut absolument lire et avoir dans sa bibliothèque.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire sur “Today we live, Emmanuelle Pirotte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge