Les petites reines, Clémentine Beauvais

Résumé:

« On les a élues «Boudins de l’année» sur Facebook. Mais Mireille Laplanche et ses «boudinettes». Hakima et Astrid, n’ont pas l’intention de se lamenter sur leur sort ! Elles ont des mollets, des vélos, et elles comptent bien rallier Bourg-en-Bresse à Paris… pour s’incruster à l’Elysée ! Place aux Petites Reines ! ! ! « 

Un ptit mot sur le livre:

Les petites reines est un roman que j’ai vu passer pas mal sur les réseaux sociaux. Et après plusieurs avis positifs, je l’ai ajouté à ma wishlist. Lors de mon passage à la bibliothèque du village, je l’ai vu dans les rayons. Et du coup je n’ai pas eu d’autre choix que de l’emprunter. Une partie de l’histoire se passe à Bourg En Bresse (ville où je suis née) et région où vivent mes parents. Du coup je ne pouvais pas ne pas le lire.

Les petites reines c’est l’histoire de Hakima, Astrid et Mireille, trois adolescentes boulottes qu’un crétin de leur collège a élu « Boudins d’Or, d’Argent et de Bronze », reines de « mocheté » d’un concours de son cru, tout aussi crétin. Elles décident de partir à vélo de Bourg-en-Bresse afin de rallier Paris pour les fêtes du 14 juillet. Chacune a sa propre motivation : rencontrer son groupe fétiche, Indochine, pour Astrid, rendre à sa famille son honneur pour la jeune Hakima et se faire reconnaître par son père biologique pour Mireille. A elles trois, c’est un trio assez étrange qui pourtant arrive à fonctionner parfaitement. Ces jeunes filles vont faire de leur périple une incroyable expérience pleine d’aventures rocambolesques, d’incroyable rencontres qui changeront leur vision de la vie et une magnifique amitié sincère.

Nos trois héroïnes sont pourtant aux antipodes les unes des autres. Mireille, notre chef de bande, est sarcastique, brillante, franche, ne mâche pas ses mots. Elle en a bavé pourtant mais elle a su se créer une armure… avec quelques petites fissures. J’ai beaucoup aimé le personnage, même si elle manque parfois de tact ou de tendresse, elle pense beaucoup aux autres. Astrid et Hakima sont toutes les deux adorables. Plus introverties, la première est épatante et la seconde malgré sa timidité et sa naïveté est un petit bout de femme qu’on a envie de croquer.

Ce que j’ai adoré dans Les petites Reines, c’est la première partie. Lorsque Mireille parle de Bourg en Bresse, une ville que je connais bien. J’ai eu l’impression de m’y retrouver, de me sentir chez moi, de me promener dans ces rues. Merci Clémentine pour cette madeleine de Proust.

Les petites reines c’est des adolescentes qui ont du caractère, qui ne vont pas se laisser marcher sur les pieds et qui osent prendre leur destin en main. Avec humour l’auteur mets en scène ces 3 adolescentes aux personnalités, culture, et expérience de vie très différentes. Avec leurs petites égratignures et leurs envie de reprendre leur vie en main, elles sont non seulement attachantes. Mais aussi et surtout elle font relativiser pas mal de chose. Malgré son côté léger et drôle, Les petites reines est un roman qui nous fait réfléchir sur la perception qu’on a de soi et des autres et qui nous pousse à nous dépasser.

J’ai adoré ce livre, il a tout pour plaire: les personnages sont attachants, il est drôle, on peut facilement se mettre dans la tête d’un des personnages. Clémentine à une plume tellement fluide qu’elle nous transporte avec une grande facilité dans chacune de ses aventures. Je recommanderai Les petites reines pour toutes ces petites choses. Une amitié, des personnages forts, un thème important, un road trip à vélo à travers la France qui change de celui habituel en voiture à travers les Etats-Unis.

Et pour conclure

Ce livre est une petite pépite de fraîcheur.
Mireille la jeune narratrice est bourrée d’humour et de bon sens, et respire la bonne humeur. Ce qui est merveilleux dans ce récit, c’est que loin de vouloir changer leur corps ni-même leur apparence générale, elles tentent de s’assumer pleinement et en définitive c’est elles qui regardent le lecteur et l’interpellent. C’est un joli roman aux valeurs positives sans être mièvre, que j’aurais aimé lire lorsque j’étais adolescente.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires sur “Les petites reines, Clémentine Beauvais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge