Premières lignes #4

Premières lignes c’est un nouveau rendez-vous sur le blog le dimanche. C’est un principe me plait bien. Et je sais que c’est quelque chose que je vais continuer. Souvent dès les premières lignes on sait si on va être dans l’histoire ou non.

Premières lignes c’est quoi?

Premières lignes est un rendez-vous initié par Ma lecturothèque. Le principe est simple, tous les dimanches, je vais vous citez les premières lignes d’un ouvrage. J’aime beaucoup le principe de donner les premières lignes d’un roman pour se donner une idée du roman qu’on va lire.

Pour ce quatrième premières lignes je vous parle du roman que je suis en train de lire et qui est l’amour à pleines dents de Cali Keys.

 À vingt-quatre ans, Mélissa Müller, compositrice-interprète, quitte la Suisse (et donc la fondue au fromage et le chocolat), direction le Québec (et donc la poutine et le smoked-meat) ! Mais ce qu’elle n’avait pas prévu (mais pas du tout du tout), c’était que son chéri la plaquerait en pleine balade romantique sur le Mont-Royal. Seulement Mélissa ne peut pas retourner en Suisse. Pas tout de suite, du moins. Car ce qu’elle n’a dit à personne, c’est qu’elle s’est inscrite au concours Best Singer, et qu’elle compte bien le gagner.

Diane a perdu Charles, son mari, il y a quelques années. Pour ne pas sombrer dans la dépression, elle s’investit dans son magasin de cupcakes, Sweet Cuppins, et engage Mélissa sur-le-champ. Ensemble, elles vont apprendre à reprendre goût à la vie, à aller au bout de leurs aspirations. Et qui sait, peut-être vont-elles aussi retrouver l’amour ?

Premières lignes

« Le prochain qui me demande un sandwich jambon-fromage, je lui balance un cornichon à la figure! Il est à peine 7 heures du matin et je sens la motivation m’abandonner tandis que je glisse mon centième croissant dans un sac en papier blanc. La gare de Lausanne fourmille depuis une bonne heure déjà. Des hommes d’affaires en costume défilent en jetant un rapide coup d’œil au panneau d’affichage,des ribambelles de jeunes femmes sautillent sur leur talons aiguilles, le téléphone collé à l’oreille et quelques touristes traînent de lourdes valises en parlant vacances. « 

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires sur “Premières lignes #4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge