Les fiancés de l’hiver, Christelle Dabos

Résumé:

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel. Une héroïne inoubliable, un univers riche et foisonnant, une intrigue implacable. Découvrez le premier livre d’une grande saga fantastique et le talent d’un nouvel auteur à l’imaginaire saisissant. 

Un ptit mot sur le livre:

Les fiancés de l’hiver est un roman que je vois passer sur les réseaux depuis pas mal de temps. Il est vrai que je n’ai jamais pris le temps de me plonger dedans. Quelle erreur. Je l’ai dévoré en un rien de temps malgré ses 517 pages. Honnêtement il y a quelques mois je ne me serais jamais lancée dans cette lecture. Et puis comme depuis un peu plus d’un an je sors de ma zone de confort, je me suis dis allez top c’est le moment. Et puis ce roman rentre parfaitement dans le Cold Winter Challenge. (Bon pour ce challenge je suis un peu à la bourre. Mon bilan prochainement.)

Dès les premières lignes de les fiancés de l’hiver, j’ai été plongé dans cette histoire. L’auteure parvient à nous entraîner à sa suite grâce à une imagination débordante. Notre héroïne, Ophélie,  si timide et pourtant avec des tripes en acier est un petit bijou de modèle pour la femme intelligente, moderne, fidèle à elle même, effacée et pourtant terriblement présente. L’histoire, elle, oscille entre monde fantasque aux personnages hautement prononcés et rivalités mondaines aux travers sombres à souhait. J’ai aimé découvrir le petit monde d’Ophélie qui va vite être chamboulé. Elle va vite faire la connaissance de celui qu’on destine à être son époux et le moins qu’on puisse dire c’est qu’au premier abord, il est pas commode. Thorn vient du « pôle », lieu lointain, territoire hostile et froid…

Ophélie, cette jeune fille naïve et maladroite, passionnée par son métier dans son musée et au pouvoir magique qu’elle possède. En effet, Ophélie peut voyager a travers les miroirs mais aussi et surtout lire l’histoire d’un objet en le touchant de ses mains. Elle vit sur une arche où toute sa famille semble heureuse.  C’est est une sorte d’ovni au sein de sa famille puisqu’au contraire de toutes les filles, elle ne prête aucune importance à son apparence, elle a déjà refusé deux fois de se marier et rien ne la passionne davantage que le musée dont elle s’occupe. Mais tout se bouscule le jour où elle se retrouve fiancée contre son gré à un homme important d’une autre arche que la sienne, le Pôle. Accompagnée de sa tante et marraine Roseline, Ophélie va devoir partir vivre au Pôle pour y épouser Thorn…

Les fiancés de l’hiver  nous raconte les péripéties auxquelles va être confrontée Ophélie avant son mariage avec Thorn et depuis son départ d’Anima. A partir de ce moment, sa vie va n’être qu’entourée que de complots, manigances de Cour. Elle ne sait plus à qui faire confiance. Thorn son fiancé ne fait rien pour calmer toutes ses appréhensions et c’est donc par elle-même qu’elle va plus ou moins comprendre ce qui l’entoure. D’un premier abord repoussant, on sent bien qu’il cache son jeu et qu’il n’est peut être pas si insensible qu’il n’y paraît. Les fiançailles constituent un enjeu pour les clans rivaux du domaine. Et c’est dans cette ambiance glaciale que la jeune fille apprend peu à peu à décrypter les règles du jeu de cet univers.

Dans les fiancés de l’hiver, l’univers de l’auteur est très riche et effectivement ce premier tome compte beaucoup de descriptions. Mais je pense que celles-ci sont nécessaires et que les tomes suivants seront plus fluides une fois cet univers posé. Christelle Dabos a imaginé un univers riche, original et attachant. Aucune fausse note dans ce monde fantastique et fantaisiste. Le rythme est entraînant, la galerie des personnages foisonnante et insolite, le style est simple et fluide.

Et pour conclure:

Les fiancés de l’hiver est un roman jeunesse aussi complet, riche, original et intéressant. Mais aussi mature, distingué, complexe, magique et époustouflant que les aventures de notre ami lunettes-plus-cicatrice. C’est une  héroïne comme on les aime, sans artifices, intelligente, courageuse et sensible. Les aventures d’Ophélie sont pleines d’imprévues, d’illusions, de questionnement, de fantasy. On découvre une jeune fille pleine de doutes, mais aussi pleine de courage et de volonté.Tout fonctionne dans ce roman, un univers fantastique porté par une très belle écriture, une galerie de personnages principaux et secondaires contrastés et hyper attachants.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge