Girlhood, Cat Clarke

 

Résumé:

L’amitié, c’est comme une allumette…… il suffit d’une étincelle pour se brûler les doigts. J’ai sombré quand ma soeur jumelle est morte, et mes amies m’ont reconstruite, morceau par morceau. Depuis, je pensais que jamais rien ne pourrait nous séparer.Jusqu’à ce que débarque cette nouvelle fille…

Entrez dans l’univers de Cat Clarke, la reine du thriller émotionnel !

Un ptit mot sur le livre:

Tout d’abord je remercie Caroline de la Collection R pour l’envoi de ce roman. Déjà rien que la couverture so girly m’a donné envie de me plonger dedans. Et le fait que le résumé ne nous dise pas grand chose est encore plus intriguant. C’est donc avec plaisir que je me suis plongée dedans. J’ai découvert la plume de l’auteur avec ce roman.

Attention car quand vous le commencez vous avez horriblement envie de le finir tout de suite, il est très addictif!

Girlhood c’est l’histoire de Harper qui, après le décès de sa sœur jumelle, décide d’intégrer Duncraggan Castle, un pensionnat réputé en Ecosse.  Sur place, elle ne tarde pas à se lier d’amitié avec Rowan, Ama et Lily et très vite les quatre jeunes filles vont devenir inséparables. Toutefois, avec l’arrivée d’une nouvelle élève : Kirsty, les choses prennent une nouvelle tournure et le quotidien, jusque là paisible de Harper, s’en trouvera totalement menacé… Harper est heureuse de pouvoir compter sur une amie qui peut la comprendre plus que n’importe qui. Mais tout n’est pas si simple, l’amitié entre filles est parfois difficile.

Le décors est planté et je ne veux pas vous en dévoiler plus pour ne pas gâcher votre lecture. On se plonge très vite dans ce roman. Et dès les premières lignes il est difficile de poser le livre. L’auteur aborde des sujets d’actualité de manière générale et d’autres plus centrés sur l’adolescence. De ce fait, il est question d’amitié, de sexualité, des disparités entre les classes sociales mais également d’anorexie, de deuil, de culpabilité et de secrets entre autres. L’histoire se déroule presque exclusivement au sein du pensionnat et c’est le premier point fort du récit. J’ai adoré ce cadre isolé, dans lequel soirées entre filles, petit bizutage, sorties nocturnes et confidences sont de mise. Les adolescentes que nous y rencontrons vivent ensemble 24h/24 et cette proximité rend leur aventure plus riche en émotions.

Les personnages sont donc des adolescentes très différentes les unes des autres, des ados auxquelles on s’attache rapidement. Elles ont des personnalités très marquées et j’ai aimé découvrir ce groupe dynamique et solidaire. C’est l’histoire de la jeune Harper qui est au centre du récit. Et celle-ci est basée sur un drame qui ne manque pas de nous toucher. Harper a perdu sa sœur et depuis elle se laisse ronger par la culpabilité. Son passé la hante et il lui est difficile de se confier. Le fait qu’elle partage avec le lecteur ses souvenirs a alors beaucoup d’impact. Et finalement, Harper a beau être une jeune fille pleine de vie, on découvre qu’elle n’en est pas moins vulnérable.

On se rend très vite compte que Kristy et Harper semblent avoir des points communs et c’est donc tout naturellement qu’elle deviennent amies. Elle reste la pièce rapportée de la bande. Et l’on se doute tout de suite qu’elle va semer quelque peu la zizanie… Quant aux autres filles  Rowan, Lily et Ama sont pleines d’énergie et dynamique, elles sont vraiment soudées. L’ambiance est très sympa et chaleureuse, on sent bien le lien fort qui unit cette bande des quatre copines. Elles ont un caractère fort, le genre avec lesquelles on ne s’ennuie pas un instant et que l’on rêve de côtoyer pendant l’adolescence.

Et pour conclure:

Avec Girlhood vous êtes assuré de passer un bon moment. L’intrigue est bien ficelé et l’action ainsi que le suspens sont présents tout au long de l’histoire ce qui fait que l’on ne s’ennuie pas. Girlhood est un roman fort sur l’amitié. Il montre qu’il est important de dialoguer aussi bien avec sa famille que ses ami(e)s pour que les choses se passent bien aussi bien avec ces personnes que soi-même. J’ai adoré l’ambiance creepy et malaisante à souhait. C’est étouffant, on se retrouve dans un endroit complètement fermé, dans un groupe d’amies très soudées au cœur duquel tout va exploser. C’est d’ailleurs assez incroyable de voir que parfois, l’amitié ne tient qu’à un fil et qu’un simple coup de vent peut tout faire basculer.

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires sur “Girlhood, Cat Clarke

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge