L’écossais, Anna Briac

Résumé:

Alicia a vingt-six ans, un enfant (Samuel), des diplômes par-dessus la tête, pas de mec, un joli minois et une vie d’octogénaire. Elle travaille pour Lexitrad, une agence de traduction. Sur un coup de tête, elle décide de partir avec son fils en Écosse pour quelque temps. Mais l’aventure risque fort de tourner au vinaigre, entre pannes de voitures, client insupportable, Écossais à la tête dure et voisins qui décident de se mêler de ses affaires…
Une romance sur fond de cornemuse et de pluie fine !

Un ptit mot sur le livre

Tout d’abord, je remercie Caroline des éditions Diva romance pour l’envoi de l’écossais. Et c’est donc tout naturellement que c’est dans un bain moussant que j’ai commencé ma lecture. Alors, j’ai passé un très bon moment avec l’impression d’être partie un peu en Ecosse. Et en plus, c’est un pays qui me fait vraiment envie. Une fois n’est pas coutume, un ptit mot sur la couverture qui est juste trop jolie et originale. Qui plus est, une couverture aux couleurs des kilts, j’adore. Nous quittons donc la France pour le territoire du Loch Ness, où les petits cottages côtoient les grands châteaux.

L’écossais c’est l’histoire d’ Alicia qui est comme la plupart des mères célibataires qui essaient de joindre les deux bouts. Elle élève seule son fils de 4 ans, Samuel, parle 4 langues couramment et travaille chez Lexitrad, une agence de traduction renommée. Et elle travaille d’arrache-pied pour offrir le meilleur à son fils. En fait, c’est une battante qui fonctionne la tête haute depuis que son ex a prit  la poudre d’escampette dès l’annonce de sa grossesse. Et puis question famille, on peut dire que ce n’est pas la joie : elle a découvert l’infidélité de son père, causant plus ou moins le décès de sa mère…

Mais c’est poussée par sa meilleure amie, qu’elle part en Écosse. Et c’est presque comme un nouveau départ. Mais à peine arrivé, qu’un climat austère propre au pays les accueille. Puis s’enchaîne les petits problèmes par-ci par-là… qui vont lui faire regretter sa décision. Et ce jusqu’à sa rencontre avec ce bel écossais, Liam, militaire en fin de carrière dans les forces spéciales…

Dès les premières je me suis prise dans l’histoire.  De plus, elle est très bien menée et tous les personnages sont plus attachants les uns que les autres. Ils ont leur histoire propre, leur caractère bien à eux. Par ailleurs,  l’humour mêlé à la gravité nous offre un panel délicat et subtil d’émotion. Alicia va apprendre ce qu’est la vie dans un petit village. Et plus exactement ici sur l’île de Skye. Elle va en faire l’expérience et va vite comprendre que là-bas, il est difficile de vivre une passion secrète… L’île de Skye est accueillante, dépaysante et tous les habitants seront très intrigués par la venue d’Alicia et de Sam.  J’aime cette petite île, où tout le monde sait tout et se mêle de tout. Bon dans la vraie vie, je suis pas sûre que j’apprécierai 😉

Alicia et Liam l’écossais, sont des personnages qui ont été marqué par la vie.  Avec une histoire propre et tout à fait réaliste, comme nos personnages secondaires. Tout ceci forme une grande famille, avec ses secrets, ses délires, ses joies et ses peines. Tout d’abord, Liam, est un ancien militaire qui a connu des théâtres de guerre durant plusieurs années et qui garde un réel traumatisme de ces moments de sa vie.  Ce viril écossais est revenu vivre  et se ressourcer -auprès de ses amis dans son île natale de Skye. Il a tendance à bousculer notre héroïne et c’est pas plus mal.

Et puis Alicia, qui est mère célibataire. Elle se bat pour subvenir seule à ses besoins et ceux de son fils dans un environnement professionnel pas toujours facile mais elle s’accroche. On ne peut pas dire que sa vie soit des plus trépidantes. Mais c’est une héroïne pleine de sensibilité. Alicia qui ne croyait plus aux histoires de cœur et au coup de foudre va devoir revoir sa copie… Et que dire de son fils, Samuel, qui est attachant dans ses petites répliques.

Avec l’écossais, j’ai tout de suite été charmé par l’ambiance. Me retrouver en Ecosse avec les plaines,  les châteaux, l’ambiance, les paysages brumeux, les biscuits, les hommes en kilt. Et que dire sur le petit village aux habitants hauts en couleurs. Et sans oublié le charmant cottage où vient se réfugier notre héroïne Alicia. Bref tout cela m’a donné envie de faire ma valise et partir. Anna Briac nous offre  un dépaysement total en nous décrivant parfaitement et très joliment les paysages. Que ce soit les lieux, les couleurs, les odeurs, les ambiances. Tout est réuni pour vous immerger totalement dans ce pays qu’est l’Ecosse.

Et pour conclure:

L’écossais du rire, des larmes, de la joie, de la tristesse, du bonheur. Une histoire qui nous rappelle qu’il ne faut pas avoir peur d’oser, et de croire en ses rêves. Bref un joli roman pour passer un très bon moment cocooning. Une belle lecture que cette romance contemporaine. Bien que  le style soit simple, il n’en reste pas moins efficace.  De plus la plume est fluide et addictive. Et pour tous les fans de romance toute mignonne, ce livre est fait pour vous. L’écossais est un roman léger, parfait pour se détendre. Alors oui j’ai passé un super moment. Et parce que parfois, on a besoin de ce type d’histoire. Quand il fait gris dehors, qu’on a eu une dure journée, qu’on a envie de se blottir dans son canapé, sous un bon plaid.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires sur “L’écossais, Anna Briac

  1. Oh la la il y a tous les ingrédients pour me faire craquer ! Merci pout ton avis, je l’ajoute à ma wishlist pour après mon challenge « je détruis ma PAL et ensuite j’achète des livres » 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge