Préjugés et orgueil, Lynn Messina

Résumé

Tout le monde connaît Darcy : riche, fière, désapprobatrice et froide. Bennet Bethle la connaît lui aussi, ou, du moins, ce type de femme. Travaillant au mécénat du musée Longbourn, un établissement reculé du Queens, il rencontre de nombreuses héritières qui passent leurs journées à se tourner les pouces. Mais en dépit de son air d’indifférence, l’intérêt de Darcy a été piqué par l’irrévérencieux Bennet, qui la croise fréquemment en compagnie de son amie Charlotte « Bingley » Bingston. Charlotte qui souhaite organiser un bal à l’hôtel Netherfield au profit du musée. Enfin, organiser un bal ou draguer le frère de Bennet, on ne sait pas trop quelle est la raison principale. Cependant, une chose est claire : Bennet n’aime pas Darcy…
Mais l’histoire, vous la connaissez, non ?

Un ptit mot sur le livre:

Tout d’abord je remercie Mathieu et Caroline pour l’envoi de Préjugés et orgueil sorti dans la collection Diva Romance. Un joli remake de du roman de Jane Austen orgeuil et préjugés. J’ai passé un très bon moment lecture. Et après avoir ce roman et  Débutantes, j’ai très envie de relire le roman de Jane. Ce roman est une très bonne surprise pour moi. Le classique de Jane Austen est repris de manière intelligente et moderne.

Préjugés et orgueil, nous offre une version contemporaine d’Orgueil et Préjugés dans le New York actuel. Jusque là vous me direz rien de bien original. Mais ce qui fait le plus de ce roman, c’est bien sûr d’avoir inversé les personnages. Darcy est une femme aisée et future héritière. Elle riche et froide, à peine polie. Bennet, un jeune homme employé au musée Longbourn dirigé par M. Meryton. C’est un garçon qui vit à New York et travaille à collecter des fonds pour un muséeBennet travaille avec son frère aîné, John et leur emploi consiste à rechercher des donateurs afin de continuer à faire vivre le musée. Ce sont dans ces circonstances qu’ils rencontrent alors Bingley et son amie Darcy.

« Quand on tient à quelqu’un, on ne devrait pas avoir besoin d’arguments pour lui faire plaisir »

L’intrigue en elle même a été un peu modifié pour coller avec le 21 ème siècle. Mais les dialogues que l’auteur s’est efforcé de conserver en les adaptant aux situations qui sont toujours aussi enlevés et drôles. L’auteur a rendu un très bel hommage à Jane Austen en composant un roman à la fois si proche et en même temps original et décalé de l’intrigue d’origine. Tous les personnages bien-aimés d’Austen sont ici, bien que la plupart aient changé de genre. Lynnn Messina a  fait un bon travail pour capturer l’essence de ces personnages dans Bennet, John, Darcy, et plus encore. L’histoire frappe tous les points essentiels de l’original sans jamais stagner.

J’ai beaucoup aimé le cadre : New-York, l’art, les musées. C’est intéressant et bien amené et on sent tout de suite que l’auteur est à l’aise avec le sujet et met du même coup son lecteur dans les mêmes dispositions. Nous somme plongés dans le New York huppé de l’Upper East Side où les riches héritiers sont maîtres. Je me serai presque cru dans Gossip Girl tant certaines similitudes sont frappantes…Un jeune homme modeste se retrouve propulsé dans ce milieu aisé, ses soirées qu’il ne maîtrise pas.

J’ai apprécié, ça reste assez proche de l’histoire d’origine, malgré quelques changements. Mais  on retrouve, pour mon plus grand bonheur,les actes principaux ; le bal de Netherfield, les repas à Rosings avec la grande Catherine de Bourgh, la déclaration d’amour de Darcy. C’est facile à lire, c’est frais et surtout très original, c’est ce que j’aime le plus dans cette adaptation. J’ai adoré la manière dont ils évoluent tout au long du roman et nous donnent le sourire d’une jolie manière. On voyage avec eux, on visite New York, on est agacés par une Darcy hautaine et sûre d’elle, on a envie de voir Bennet lui courir après. Et bien évidemment on n’attend qu’une chose, les voir se rapprocher et craquer l’un pour l’autre.

« J’ai essayé, encore, et encore, mais je ne peux pas taire mes sentiments plus longtemps. J’ai beaucoup d’admiration pour vous, Bennet. Et je crois que je suis tombée amoureuse de vous. »

Et pour conclure

Préjugés et orgeuil reste une histoire toute mignonne, et je me suis amusée à faire le parallèle avec l’histoire originale. Lynn Messina, nous offre à travers ce récit, une réécriture du classique Orgueil et Préjugés qui se veut plus moderne, plus actuel en intervertissant les rôles des personnages : les hommes deviennent des femmes et inversement. Cette version insuffle un nouveau genre de vie dans un classique très apprécié.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge