Là où je me suis retrouvée, Jasmine Warga

Résumé

Le nouveau roman de l’auteure du Vide de nos coeurs. Une plume acclamée par la critique ! Pour Taliah, la musique est toute sa vie. Ses chansons préférées l’ont aidée à affronter les pires épreuves, et notamment celle de n’avoir jamais connu son père. Sa mère, née en Jordanie, a toujours été très secrète, et refuse de lui donner la moindre information sur ses origines. Jusqu’au jour où Taliah tombe sur une mystérieuse boîte à chaussures contenant les lettres d’un certain Julian Oliver… Sérieusement ? La star de rock indé en personne ? Taliah part à la recherche des pièces manquantes du puzzle de sa vie et décide d’écrire à Julian Oliver. Silence radio.

Mais, trois ans plus tard, le rocker se pointe à sa porte. Taliah hésite entre lui sauter au coup ou se jeter dans ses bras. Mais avant qu’elle ne puisse choisir, il lui propose de partir en roadtrip à la rencontre de sa famille, et surtout de son grand-père mourant. Alors qu’elle affronte les secrets de son passé, Taliah découvre une part d’elle-même qu’elle n’aurait pu imaginer…

Un ptit mot sur le livre

Là où je me suis retrouvée sorti chez Hugo New Way est un roman que j’avais envie de lire depuis sa sortie. En effet, j’ai tout de suite été attiré par la couverture. J’ai donc profité d’être de passage chez Noémie pour le lire. Bon je ne vous cache pas que j’ai été un peu déçue de ma lecture. J’ai aimé mais je ne sais pas, il m’a manqué un ptit quelque chose pour être totalement conquise.

Là où je me suis retrouvée c’est l’histoire de de Taliah, élevée par sa mère. Et a environ 13 ans, elle a découvert dans la chambre de cette dernière une boite avec des coupures de journaux sur un groupe de rock. C’est alors qu’elle se met en tête que Julian Oliver, le chanteur leader du groupe est son père. Père qu’elle n’a jamais connu. Elle décide de lui écrire des lettres. Auxquelles elle n’aura aucune réponse. Jusqu’au jour où quelqu’un frappe à sa porte… et son destin change du tout au tout…

Là où je me suis retrouvée, est une histoire qui se lit très (trop) rapidement. J’aurai aimé un peu plus de développement pour m’attacher un peu plus aux personnages. Malgré tout, j’ai quand même beaucoup aimé l’histoire, qui est toute mignonne. Je tiens à dire que je m’attendais à un roadtrip en commençant ce livre mais ce n’est absolument pas le cas. Ce roadtrip se déroule sur une dizaine de pages. J’avoue que j’aurais aimé qu’il dure bien une cinquantaine de pages, voir plus.

Je dirais que c’est à un peu plus de la moitié du roman que je suis vraiment rentrée dans l’histoire et que je l’ai trouvé intéressante. On en apprend davantage sur les personnages principaux. On apprend à comprendre leurs réactions qui sont parfois, plutôt étranges. J’ai apprécié l’alternance des chapitres entre passé & présent tout comme le fait d’avoir les visions de Lena & Julian. J’ai eu du mal à cerner Taliah, grande indécise. Si au début je la trouvais trop enfantine, elle prend en maturité au fil du livre. Toby était très sympathique et c’est dommage que l’on ne l’ait pas découvert davantage.

En revanche j’ai beaucoup aimé Julian. On sent qu’il souhaite réellement se faire pardonner et qu’il est animé de bonnes intentions. Son histoire avec la mère de Taliah m’a beaucoup touchée. On sent que la douleur ne s’est toujours pas effacée. Et pour moi c’est lui le vrai héros de cette histoire. J’aime la façon dont l’auteure a tissé la relation entre Tal et Julian.

Là où je me suis retrouvée parle de retrouver ses origines, de nouveau départ et de changements, tout en se retrouvant. Jasmine Warga a très bien traité ce sujet, souvent absent en littérature jeunes adultes. Le récit divisé en chapitre et flash-back. J’ai adoré ces retours en arrière, qui éveillent notre curiosité tout en nous fournissant quelques réponses sur les origines de Taliah. Au-delà de se retrouver, Taliah va surtout apprendre à se trouver, à déceler qui elle est et quelle est sa place dans cette grande famille qu’elle se découvre. Apprendre l’histoire de ses origines, de sa conception, va également lui permettre de mieux se comprendre, se situer dans l’univers de sa vie.

Et pour conclure

Là où je me suis retrouvée reste une lecture toute mignonne. Même si ce roman a quelques défauts, j’ai tout de même passé un bon moment. Là où je me suis retrouvée c’est mignon et léger. Et cela reste une lecture plaisante. Les pages se tournent très vite et ce roman est empli de chansons qui m’ont guidée tout au long du récit.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge