Premières Lignes #21

Premières lignes c’est un nouveau rendez-vous sur le blog le dimanche. C’est un principe me plait bien. Et je sais que c’est quelque chose que je vais continuer. Souvent dès les premières lignes on sait si on va être dans l’histoire ou non. Retrouver mon précédent Premières Lignes ici.

Premières lignes c’est quoi?

Premières lignes est un rendez-vous initié par Ma lecturothèque. Et le principe est simple, tous les dimanches, je vais vous citez les premières lignes d’un ouvrage. J’aime beaucoup le principe de donner les Premières Lignes d’un roman pour se donner une idée du roman qu’on va lire.

Pour ce 21ème rendez-vous de premières ligne, je ne devais pas faire d’articles parce que j’ai décidé de faire un break bloguesque. Mais j’ai tellement dévoré ma lecture, que je ne pouvais pas ne pas vous en parler. Il s’agit donc de la mariée de Ceylan de Dinah Jefferies sorti chez Milady.

À dix-neuf ans, Gwendolyn Hooper débarque à Ceylan pleine d’espoir et impatiente de rejoindre son nouvel époux, un riche planteur de thé. Mais l’homme qui l’accueille se révèle rapidement très différent de celui dont elle est tombée amoureuse à Londres. Sombre et distant, Laurence se consacre à son travail, laissant sa jeune épouse découvrir seule la plantation. Lorsqu’elle tombe enceinte, Gwen est folle de joie à l’idée d’avoir des jumeaux. Mais lors de l’accouchement, la jeune mère se retrouve face au plus terrible des dilemmes et doit faire un choix… Si un jour la vérité éclate, Laurence parviendra-t-il à comprendre et à lui pardonner ?

Premières lignes

Ceylan 1913

« La femme porta à ses lèvres une mince enveloppe blanche. Elle hésita un instant, s’interrompant pour écouter les douces notes mélancoliques d’un flûte cinghalaise lointaine. Elle réfléchit à sa décision, pesant le pour et le contre comme si elle tournait et retournait un caillou dans sa main, puis scella l’enveloppe et la posa contre un vase de roses rouges presque fanées. Au pied du lit à baldaquin était disposé un ancien coffre ottoman de bois foncé, tapissé de satin moiré sur les côtés. Elle en souleva le couvercle capitonné de cuir, sortit sa robe de mariée couleur ivoire et la mit sur le dos d’une chaise, grimaçant devant l’odeur écœurante de la naphtaline »

Et vous, vous participez à Premières Lignes?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire sur “Premières Lignes #21

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge