La rencontre idéale (ou presque), Angéla Morelli

Résumé:

La rencontre idéale (ou presque)

Un séjour détox. Voilà comment Louise envisage ses vacances dans la maison de campagne que lui a prêtée une amie : air pur et nature devraient l’aider à se déconnecter de sa vie parisienne survoltée. Mais, surtout, c’est l’occasion parfaite de débuter sa période sans homme ; au beau milieu de la Picardie, cela ne devrait pas être très compliqué de résister à la tentation. Du moins, c’est ce qu’elle pense avant de rencontrer Joffrey, son voisin apiculteur, et Arnaud, l’artisan chargé des travaux de la grange attenante. Deux hommes radicalement différents, mais qui ont un point commun : le danger qu’ils représentent pour ses bonnes résolutions. Parviendra-t-elle à tenir sa promesse ?
Elle pensait être à l’abri de toute tentation… Elle se trompait doublement.

Un ptit mot sur le livre

La rencontre idéale (ou presque) est le second volet de la série les parisiennes. Le premier volet est l’homme idéal (en mieux). Mais vous pouvez lire chaque tome indépendamment. Je ne m’en suis rendue compte qu’à la fin. Mais j’avais déjà lu ce roman sous le titre l’amour est dans le foin…Un roman simple mais délicieux, aussi bon qu’un fondant au chocolat.

La rencontre idéale (ou presque) c’est l’histoire de  Louise, working girl parisienne, passe sa vie entre son travail de juriste, le sport et ses amies. Concernant les hommes, elle enchaîne les relations sans lendemain et à 40 ans se retrouve célibataire et sans enfants. Son amie Emilie lui propose d’aller passer des vacances à la campagne pour superviser les travaux dans la maison d’une de ses amie Gisèle. Et une mise au vert qui tombe à pic. De plus, cela  va permettre à Louise de faire un peu le point sur sa vie. Elle se retrouve donc dans la campagne picarde, dans un tout petit village. Alors la campagne et pas de sexe pour une parisienne, super-woman et croqueuse d’hommes c’est difficile…

Et dès son arrivée, en se perdant dans la campagne elle rencontre Joffrey, apiculteur et parisien comme elle. Il a tout quitté pour s’installer ici. Joffrey, homme très séduisant et quand Louise le regarde elle ne peut s’empêcher d’avoir des pensées pas très catholiques. Mais elle a parié avec ses amies qu’elle ne coucherai avec personne. Et puis il y a Arnaud. Aaaah soupir! Le chef de chantier qui va faire les travaux de la grange de Gisèle. Il est ronchon et de mauvaise humeur quasi tous les jours et ne considère que très peux Louise. Son apprenti va se blesser et Louise va se proposer pour l’aider dans les travaux de la grange. Au début Arnaud un peu dubitatif par cette proposition mais fini par accepter son aide…

Entre Joffrey le beau gosse et Arnaud le ronchon de service, qui va faire chavirer le cœur de notre petite parisienne?

Une nouvelle fois j’ai adoré la rencontre idéale (ou presque). C’est le genre de lecture qui se lit en un rien de temps. Et puis l’avoir lu juste après l’homme idéal (en mieux), j’étais ravie de retrouver Louise. Cette pause dans sa vie, elle en a bien besoin. Histoire de faire le point et d’éviter de reproduire toujours les mêmes schémas. Et peu à peu , elle va accepter de faire bouger les lignes de conduite qu’elle s’est fixée et porter sur elle un regard plus lucide. Louise a une histoire très touchante et je n’ai eu aucun mal à m’identifier à son histoire. J’ai adoré la suivre, ce bout de femme est une boule d’air frais que l’on ne veut que suivre ses aventures.

C’est le jour et la nuit entre Joffrey et Arnaud ! Lui est un véritable rustre, sans aucune considération pour le sexe opposé, il ne ménage pas notre Parisienne mais elle ne se laisse pas démonter pour autant ! Louise va lui montrer de quelle bois elle se chauffe ! Et c’est ainsi que va commencer l’aventure Picarde de notre Louise… Et puis Joffrey, le bel agriculteur charmant mais qui cache pourtant bien son jeu…

La rencontre idéale (ou presque) est une chick lit avec une héroïne quarantenaire qui s’assume. C’est une lecture fraîche, avec une Louise pétillante qui malgré ce qu’elle veut nous faire croire qu’elle est une femme sûre d’elle,se cache au fond une femme un peu comme nous toutes, une femme avec ses questions et ses doutes concernant les hommes. Et puis on n’a pas le temps de s’ennuyer avec elle. Louise est en perpétuelle activité : elle fait du sport, elle lit, elle va sur Facebook, elle bricole, une vraie pile électrique alors qu’elle s’est mise au vert pour se reposer à la base..

Et pour conclure

La rencontre idéale (ou presque) est une très agréable lecture enjolivée par la plume de l’auteure avec laquelle on se laisse transporter. Une jolie lecture doudou. Il est léger, frais et plein d’humour. Amateur de salade à tous les repas, de jogging par n’importe quel temps, de maçonnerie, de dialogues piquants et drôles … vous allez passer un très bon moment. Un petit roman léger qui se lit vite et qui redonne le sourire… et qui donne envie de quitter la ville pour partir s’installer à la campagne.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge