Avec des si et des peut être, Carène Ponte

Résumé:

Aimeriez-vous savoir quelle serait votre vie si vous aviez fait d’autres choix ? 

Prof de français au lycée de Savannah (-sur-Seine), Maxine vit en colocation avec Claudia (et ses crèmes au jus d’herbe fermenté), elle aime Flaubert (ses élèves, Stromae), courir avec ses deux meilleures amies (trois cents mètres) et aller chez le dentiste (sa sœur).
Maxine croit aux signes et aux messages de l’Univers. Pourtant elle ne peut s’empêcher de se demander : « Et si j’étais allée ici plutôt que là, si j’avais fait ceci au lieu de cela, ma vie serait-elle chamboulée ? »
En bonne prof de français, Maxine aime le conditionnel…
Mais à trop réfléchir Avec des si et des peut-être, ne risque-t-on pas d’oublier de vivre au présent ?
Et si la vie décidait de lui réserver un drôle de tour ?

Un ptit mot sur le livre

Tour d’abord je remercie Carène pour m’avoir envoyer son dernier roman. Chaque fois que je lis un roman de Carène, je sais que je vais passer un bon moment. J’avais adoré Juliette et que dire de Molly. Deux héroïnes géniales. Et la avec Maxine comment dire… Je me suis tellement retrouvée en elle. C’est un peu pour cela que j’ai tardé à écrire ma chronique.  Avec des si et des peut être est une histoire qui donne une belle leçon de vie sur nos choix, sur ce que l’on aurait aimé faire ou pas si….

Avec des si et des peut être c’est l’histoire de Maxine (Max pour les intimes). La trentaine, elle est prof de français au lycée de Savannah (-sur-Seine). Elle vit en colocation avec Claudia (et ses crèmes au jus d’herbe fermenté beurk 😉 ). Maxine aime Flaubert (ses élèves, Stromae), courir avec ses deux meilleures amies (trois cents mètres). Et aller chez le dentiste (sa sœur). Pas particulièrement malheureuse, pas particulièrement heureuse non plus, elle se demande sans cesse ce qu’aurait été sa vie si elle avait fait des choix différents : et si elle ne s’était pas cassée la cheville le jour du concours d’entrée en école de journalisme ? Et si elle avait pris un itinéraire différent le jour où elle a eu un accident de voiture avec sa grand-mère ? Mais à force de remettre le destin en question, celui-ci va lui jouer un drôle de tour…

Avec des si et des peut être, c’est des personnages tous aussi géniaux les uns les autres. Maxine est attachante, marrante et je pense que beaucoup se reconnaîtront dans son habitude de se demander ce que la vie serait SI on avait fait d’autres choix. J’ai trouvé très attendrissant sa relation avec Moune, sa grand-mère. J’’ai beaucoup apprécié Maxine, son humour, ses doutes. C’est une jeune femme pétillante et énergique. Mais c’est aussi sa façon d’être qui m’a plu, car cette question de choix, de doutes, c’est quelque chose qui me parle beaucoup.

Je ne compte plus le nombre de fois où j’embête quelqu’un de mon entourage en lui demandant si on aurait été amis si telle ou telle chose s’était passée différemment. Le nombre de fois où je me demande ce que je ferais. Où j’en serais aujourd’hui si je n’avais pas changé de vie à 30 ans. Chaque fois que j’ai une décision à prendre, j’essaie d’envisager les conséquences, mais la vérité, c’est qu’on ne peut pas savoir, à moins de se dédoubler et de mener des vies parallèles. Les personnages secondaires ne sont pas en reste.

Avec des si et des peut être est un roman léger et drôle. Mais qui pose de nombreuses questions sur le destin, le bonheur et les choix que nous faisons. On peut tous s’identifier à Max. Car on s’est tous un jour posé cette question : que serait devenue ma vie si j’avais emprunté un chemin différent, pris une décision différente? Nous aimerions presque tous savoir quelle serait notre vie si nous avions fait d’autres choix. Vous n’avez jamais fait de suppositions, vous, du genre et si j’avais ça mais pas ça alors les choses seraient ainsi…

Mais dans ce roman, on retrouve d’autres thèmes importants, qui m’ont également parlé. L’importance de ces liens, nés du hasard, d’une évidence. Et encore une fois avec ce que j’ai vécu dernièrement, je me suis clairement identifiée. Ces amitiés placées sur notre chemin, parce qu’on a pris telle direction, qu’on a été à tel lycée ou accepté tel boulot. Et dont on imagine plus vivre sans. L’importance de la famille, qu’un rien peut faire exploser, ou souder à jamais. Et cette question de culpabilité qui m’a beaucoup touchée, à travers le personnage de Moune, si attachante. C’est ça aussi que j’aime dans les romans de Carène : elle a un don incroyable pour nous faire sourire, rire.

Avec des si et des peut être est un roman se lit très vite. Les chapitres sont assez courts, l’histoire est simple et dynamique et c’est truffé d’humour ! A tel point que je me suis dit que je verrai bien cette histoire adaptée en comédie télé. Et puis j’ai aimé les deux, trois petits clins d’œil à son second roman (les fans sauront directement les reconnaître. Un roman très sympathique, avec pour toile de fond: Que serait ma vie, si j’avais fait ceci, au lieu de cela?

Et pour conclure

J’ai vraiment aimé avec des si et des peut être. Je me suis tellement identifiée dans ce personnage de Maxine. Une lecture tellement agréable qui fait du bien et qui me donne toujours pleins d’émotions. Avec à la fin une larme et pas du tout envie de quitter Maxine que j’ai adoré! Et si nous prenions le temps de profiter du moment présent ? Et si on s’occupait de la vraie vie au lieu de s’attarder sur des rêves inaccessibles ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire sur “Avec des si et des peut être, Carène Ponte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge