Chère Mrs Bird, AJ Pearce

Résumé

Londres, 1941. À vingt-quatre ans, Emmy n’a qu’un rêve : devenir reporter de guerre. Un rêve sur le point de se réaliser lorsque la jeune femme décroche un poste au London Evening Chronicles. Enfin, Emmy va pouvoir entrer dans le vif du sujet, partir sur le front, se faire un nom au fil de la plume ! Las, c’est un poste d’assistante à la rédaction du magazine féminin Women’s Day qui lui est offert. La mission d’Emmy : répondre aux courriers des lectrices adressés à Mrs Bird, la rédactrice en chef. Mais attention, la terrifiante Mrs Bird est très stricte, et seules les demandes les plus vertueuses se verront offrir une réponse expéditive dans le poussiéreux journal.

Un cas de conscience pour la jeune journaliste qui refuse de laisser ses concitoyennes en mal d’amour et de soutien amical, errer dans les limbes en raison du diktat imposé par une vieille conservatrice bon teint. Et Emmy a un plan pour outrepasser l’autorité de Mrs Bird.

Un ptit mot sur Chère Mrs Bird 

Tout d’abord je remercie Claire des éditions Belfond pour l’envoi de Chère Mrs Bird. J’avoue il était dans ma PAL depuis un quelques temps. Il était donc temps de le sortir. Subtil équilibre entre humour anglais , légèreté, gravité, et drame; ce roman est juste charmant .

Chère Mrs Bird,nous sommes à Londres, 1941. La capitale anglaise croule sous les bombes des avions de la Luftwaffe. C’est l’époque du Blitz et du blackout.
C’est la guerre et la jeune Emmy, 22 ans, ne rêve que d’une chose : devenir reporter de guerre. Lorsqu’une annonce pour un poste d’assistante apparaît dans le London Evening Chronicle, Emmy saute sur l’occasion. Elle postule, décroche un entretien et est embauchée. Victoire ! Ce poste à mi-temps lui permettra de continuer son travail de bénévole à la caserne des pompiers.

Mais Emmy va vite déchanter car en guise de correspondante sous le feu de l’action, elle se retrouve à trier le courrier des lectrices de l’hebdomadaire Woman’s Friend que Mrs Bird, l’autoritaire et rigide rédactrice en chef par intérim, dirige d’une main de fer. Mais attention, certains thèmes et mots sont complètement bannis par la rédactrice en chef. Emmy, malgré le risque, décide d’aider les personnes en détresse…

Cette Chère Mrs Bird mais qui est-elle ? C’est une petite femme, sèche et distante. Elle est pleine de convictions morales et se sent garante des vertus féminines. La rigueur de son éducation d’autrefois la rend hostile à toute forme d’empathie, c’est une demoiselle pour qui l’Amour n’entre jamais en ligne de compte.

Notre héroïne, Emmy, avec l’insouciance de la jeunesse, veut aussi aider les femmes qui se tournent vers le courrier du cœur pour parler de problèmes qu’elles ne peuvent évoquer avec leur entourage. Les lettres qui figurent dans le roman montrent les préoccupations de cette époque, dans un monde féminin en pleine évolution. Certaines lettres font sourire, d’autres sont émouvantes.

Avec Chère Mrs Bird, AJ Pearce réussit le tour de force de concilier légèreté et drame. L’époque n’est pas gaie, Londres en 1941 souffre quotidiennement des attaques aériennes allemandes. Et les hommes sont au front, les femmes doivent faire face. Un beau roman sur l’entraide et l’amitié tissées sous fond de seconde guerre mondiale. En 1941, celle-ci bat son plein et Londres est souvent bombardée. A.J. Pearce décrit un Londres où les pompiers et autres volontaires font tout leur possible pour tenir une ville qui continue de vivre malgré la tragédie.

Reposant sur une riche documentation,  Chère Mrs Bird  est un roman qui se révèle bien plus intéressant et plus grave que ne le laissent présager le résumé de la quatrième de couverture et la jolie couverture vieux rose. Chère Mrs Bird est n livre drôle et émouvant sur l’amitié et le courage, un livre qu’on lit avec son cœur, un roman résolument optimiste. Ces jeunes femmes fortes , Emmy en tête, sont un véritable exemple de ces femmes qui subissait le pire, pendant la seconde Guerre Mondiale, mais qui était capable de mener leurs barques, avec courage, détermination et un amour de la vie immodéré. Un brin de féminisme qui trouve un écho très favorable actuellement, et en fait un roman à lire absolument!

Et avec Chère Mrs Bird je me suis retrouvée immergée dans le Londres de 1941 ! L’auteure a su bien doser la légèreté et la tragédie, on peut rire à une page et être beaucoup plus angoissé la page suivante. On a forcément peur qu’une bombe tombe sur nos personnages et que toute leur vie bascule. Ce roman possède un charme fou. A l’image du journal un peu démodé mais à lequel on s’accroche malgré tout par nostalgie, pour lequel travaille Emmy, j’ai aimé ce côté authentique et un peu désuet qui se dégage de ce récit. D’ailleurs, c’est bien simple, je l’ai dévoré en quelques heures.

Et pour conclure

Chère Mrs Bird est une véritable pépite. J’ai passé un excellent moment en compagnie d’Emmy dans Londres au cœur de la Seconde Guerre Mondiale. Mêlant les difficultés quotidiennes de la population de Londres lors des raids allemands et les tracas d’une jeune femme d’une vingtaine d’année, ce roman nous fait passer des bavardages entre amies au sujet de leurs amours au drame des bombardements avec leur cortège inévitable de victimes. A la fois drôle et touchant, il rend un bel hommage aux femmes qui ont fait preuve de courage durant la seconde guerre mondiale.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire sur “Chère Mrs Bird, AJ Pearce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge