Just Juliette, Teri Wilson

Résumé 

La vie de Juliette Arabella est construite autour de deux commandements : le chocolat tu vénéreras, la famille des Mezzanote tu mépriseras !
Pour le premier, aucun souci : le chocolat, pour elle, c’est une passion. Et elle n’est jamais plus heureuse que lorsqu’elle travaille ses merveilleuses truffes dans l’atelier familial. Car, dans sa famille, on est maître chocolatier de père en fille.
Pour le deuxième commandement, ça se complique. Car si son père radote sans cesse à propos du statut de parvenus des Mezzanote, elle-même n’a rien à leur reprocher. D’ailleurs, toutes ces histoires commencent sérieusement à lui courir sur le cacao. Et si, pour une fois, elle cessait d’être Juliette Arabella l’héritière-d’un-empire pour être juste Juliette ? 
Alors, ce bal masqué organisé par de riches notables de la ville tombe à pic : enfin une occasion de faire la fête en tout anonymat, comme une fille normale !

Oui, mais voilà, quand on va à un bal masqué, on ne sait jamais sur qui on va tomber. Et avant de se laisser séduire par Leonardo-tout-court, Juste-Juliette ferait peut-être bien de soulever le masque… 

Un ptit mot sur Just Juliette

Alors pour tout vous dire Just Juliette n’étais pas à proprement parler dans ma PAL. Mais lorsque les copines Charlotte et Carole ont parlé de leur lecture commune, je me suis greffée à elle. Un aller-retour à Toulon plus tard, le livre était fini. Il se lit assez rapidement. On passe un  bon moment mais j’avoue qu’il m’a manqué un ptit quelque chose pour être totalement conquise. On peut dire que c’est une réécriture de Roméo et Juliette en plus moderne.

Just Juliette, c’est l’histoire de Roméo et Juliette en mode XXIème siècle mais ici c’est Léonardo et Juliette. Depuis plusieurs générations, les familles Mezanotte et Arabella se haïssent. A l’origine de ce conflit intergénérationnel il y a Sofia Arabella et Donnatella Mezanotte, respectivement les grands-mères de Léo et Juliette. Ces deux familles habitent une vallée de Californie, très connue pour ses vignobles et s’affrontent sur fond de vieilles querelles de famille autour de leurs entreprises respectives, dédiées au chocolat.

Les deux familles ont grandi dans la haine l’une de l’autre. Les deux chocolateries font la course à celui qui aura la réputation la plus prestigieuse et les chocolats les plus appréciés. Mais cet amour qui unit leurs plus jeunes enfants, Juliette et Leonardo, va tout ébranler, et la vérité va éclater, faisant tout voler en éclat.

Juliette Arabella, femme moderne rêve de liberté et de passion. Attaché à son métier de chocolatière, elle est digne héritière de sa famille. Un soir de bal costumé, elle tombe sous le charme d’un parfait inconnu mais malheureusement pour elle c’est le fils de l’ennemi Léonardo maître chocolatier lui aussi. Après on connait la suite quoique…Juliette et Léo n’auraient jamais dû s’aimer. Ils auraient même jamais dû se rencontrer. Mais le destin en a voulu autrement…

Just Juliette c’est c’est le remake de cette grande histoire d’amour impossible que tout le monde connait. Le coup de foudre mais pas de la bonne personne. Juliette est une femme de caractère et elle nous le montre dès le début du roman avec la décision qu’elle prend. Elle change au cours du roman pour arrêter de se faire dicter des ordres par sa famille pour prendre sa vie en main.  Quant à  Léo Mezzanote, il revient donc dans sa famille après un mariage évité de toute justesse. Jeune homme  passionné qui se fiche éperdument de l’argent et de la réussite. Il est un homme droit dans ses bottes, un vrai pilier ! On sent qu’il a toujours fait ce qu’il avait envie de faire et qu’il compte bien que ça continue ainsi. C’est vraiment quelqu’un de confiance qui prend soin de son entourage.

Avec Just Juliette, nous sommes plongés dans un grand bain de chocolat. Et je dois reconnaître que cela donne des envies de friandises, surtout en cette période de pré fêtes de fin d’année. Plus d’une fois je me suis surprise à saliver d’envie, au court de ma lecture, devant le mot truffe ou macarons 😉

Tous deux sont calmes, posés, réfléchi, même si parfois la passion les dévore et les met dans des situations dangereuses. Les personnages secondaires sont importants également dans cette histoire, surtout la cousine de Juliette qui m’a parfois bien fait rire. L’univers de la chocolaterie nous est dépeins avec gourmandise. Il y a très peu de rebondissements dans le récit, bien que quelques surprises et retournements de situation surgissent. L’écriture est fluide et douce ce qui fait que l’histoire se lit bien. Ce livre qui est léger et frais. Pour passer un moment simple et sans prise de tête c’est le livre qu’il vous faut.

Et pour conclure

Just Juliette est un  roman tout en douceur, amour et romantisme. Même si j’ai trouvé que cela manquait d’action on se laisse prendre par la plume de l’auteure entre amour interdit et sucrerie chocolatée. Un petit roman qui se lit très rapidement et qui vous transporte dans un univers remplit de chocolat et de douceur. Au final  c’est une ckick-lit mignonne, à lire avec quelques chocolats sous main 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire sur “Just Juliette, Teri Wilson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge