Tous les hommes désirent naturellement savoir, Nina Bouraoui

Résumé

Tous les hommes désirent naturellement savoir est l’histoire des nuits de ma jeunesse, de ses errances, de ses alliances et de ses déchirements.
C’est l’histoire de mon désir qui est devenu une identité et un combat.
J’avais dix-huit ans. J’étais une flèche lancée vers sa cible, que nul ne pouvait faire dévier de sa trajectoire. J’avais la fièvre.
Quatre fois par semaine, je me rendais au Kat, un club réservé aux femmes, rue du Vieux-Colombier. Deux cœurs battaient alors, le mien et celui des années quatre-vingt.
Je cherchais l’amour. J’y ai appris la violence et la soumission.
Cette violence me reliait au pays de mon enfance et de mon adolescence, l’Algérie, ainsi qu’à sa poésie, à sa nature, sauvage, vierge, brutale.
Ce livre est l’espace, sans limite, de ces deux territoires.

Un ptit mot sur tous les hommes désirent naturellement savoir

Tout d’abord je remercie Elise des Editions JC Lattès pour l’envoi de tous les hommes désirent naturellement savoir. C’est le premier roman de Nina Bouraoui que je lis. Très bon roman autobiographique par les émotions qu’il m’a procurées et par le message qu’il véhicule. Ce roman c’est l’histoire d’une femme à la recherche de sa propre identité, une femme entre deux cultures et deux sexualités.

Dans tous les hommes désirent naturellement savoir l’auteure se livre a cœur ouvert avec un retour aux sources, aux souvenir, à la mémoire, à la vérité. L’auteure fouille sa jeunesse dans le meilleur comme dans le pire, à la recherche du sens de son désir, de sa propre identité, à la quête des origines de la différence. Le récit est poignant Nina tente de joindre ce qu’elle aime, ce qu’elle ressent, son attitude de jeune femme et la « normalité » qu’on attend à cette époque.

Nina Bouraoui alterne les souvenirs de l’enfance lumineuse en Algérie et ceux de son adolescence en France. En quête de son identité :est-elle algérienne ou française ? Elle partage avec nous ses questionnements, son observation, la sensation de l’évolution de son regard. Et quand elle ressent les prémices d’une homosexualité, le trouble devient angoisse et honte. L’auteure interroge et monte à rebours le chemin de sa vie personnelle et littéraire. L’histoire de ses parents se mêle à la sienne pour former un récit en trois points. “Se souvenir” et “Savoir” qui mélangent délicatement ses années d’enfance algérienne et française et la rencontre de ses parents. Quand “Devenir” se concentre davantage sur ses nuits parisiennes au Kat.

Ce livre est très touchant car très personnel. Il parle de la recherche d’identités: algérienne ou française, fille ou garçon…
Ce livre parle de la violence également. Celle qui se passait en Algérie, autour de sa famille mais aussi la violence des sentiments, la peur d’aimer, la peur de ne pas être aimée…

Et pour conclure

Tous les hommes désirent naturellement savoir est un très beau roman avec une jolie plume et un sujet touchant. Nina Bouraoui se livre à cœur ouvert avec sincérité. C’est un retour à la vérité, un retour aux souvenirs. C’est un retour à la mémoire vive. Celle qui nous habite et nous construit. Un roman intimiste sur l’identité, de nationalité, d’origine, sexuelle..Nina Bouraoui se dévoile corps et âmes dans un roman de l’intime, intense, subtil et magnétique à la fois . Un livre captivant qui indéniablement vous remuera à l’intérieur

Et pour le commander

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge