Rosa Parks La femme qui osa dire non , Johan Papin / Sophie De Mullenheim

Résumé

Un récit qui retrace la vie de Rosa Parks, militante pour les droits des Noirs américains.
Une histoire qui repose sur des faits historiques afin que la lectrice découvre Rosa Parks : une femme engagée, courageuse, qui a marqué l’histoire des luttes contre le racisme.

Un ptit mot sur Rosa Parks, la femme qui osa dire non

C’est un livre que j’avais repéré dans les étagères du boulot. Un roman jeunesse sorti chez Fleurus. Rosa Parks est la femme qui a changé L ‘Amérique. Pour ceux qui ne connaisse pas son histoire, je vous invite à découvrir ce roman, certes jeunesse mais très bien écrit et adapté justement pour les plus jeune. L’histoire de Rosa Parks est très connue. En quelques jours seulement, cette modeste ouvrière noire américaine est devenue le symbole de la lutte contre le racisme et la ségrégation raciale aux États-Unis.

Rosa Parks est une femme noire qui vit dans le sud des Etats-Unis à l’époque de la ségrégation raciale. Ici dans ce livre, les auteurs retracent toute sa vie, de sa naissance, en passant par les difficultés qu’elle a pu rencontrer au cours de ses études, de sa vie, parce qu’elle était noire. Et puis sa rencontre avec Raymond Parks qui deviendra son mari. Une femme déterminée dans son combat.

Toute sa vie, elle milite pour les droits des Noirs américains à l’échelle de sa ville. Un jour, alors qu’elle est assise dans un bus, elle refuge de laisser sa place lorsque le chauffeur lui demande. Elle sera alors arrêtée. Elle refuse de plaider coupable. Et son procès, très médiatisé, fait partie d’une vaste campagne destinée à faire abolir les lois Jim Crow (les lois racistes appliquées dans le Sud). Les terribles conséquences qui s’ensuivent. Mais cette fois, les choses vont changer. Portée par le pasteur Martin Luther King, la communauté noire est plus soudée que jamais. Rosa Parks la femme qui osa dire non devient une héroïne. La figure emblématique du mouvement. Malgré la prise de risque, les dangers, ils sont tous unis pour refuser une bonne fois pour toutes ces lois ségrégationnistes.

Combats des années 50 et 60 pour les droits civiques tiennent la plus grande part, mais où la famille tient également une place importante. Ce récit est le résultat d’une grande documentation de l’auteure. Elle a également crée le personnage de Iris. Iris, fille d’un homme membre du Ku Klux Klan s’engagera pour défendre les Noirs devant la loi. La ségrégation, cette femme ne l’a jamais supportée non plus.

Et pour conclure

Rosa Parks la femme qui osa dire non  est un livre instructif, qui fait réfléchir. Et tout le monde devrait le lire.  Ce roman est très accessible dans sa forme et dans son fond. C’est aussi mettre à la portée du plus grand nombre de jeunes lecteurs l’importance de cet événement. C’est aussi le moyen d’inviter à faire réfléchir tout un chacun sur le racisme tel qu’il existe encore aujourd’hui

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge