Mon panier lecture #17

Hello mes lecteurs

Je vous retrouve avec un nouveau mon panier lecture. Comme vous le savez c’est un format de chroniques que j’aime beaucoup. J’ai pris du retard dans mes chroniques bien que les romans aient été lu depuis quelques temps. Et du coup mon panier lecture est le moyen parfait pour regrouper mes chroniques. Alors oui je choisis cette version que je la trouve bien et pratique. Mon panier lecture précédent est ici.  Et cette fois je vous parle de trois romans, différents les uns des autres. Mais on passe un bon moment lecture. Petit coup de cœur tout de même pour le dernier.

Mon panier lecture du jour

Pas d’amour sans amour, Evelyne Dress

Eva, célibataire de quarante ans, n’a pas fait l’amour depuis trois ans. Elle est belle, dynamique, sportive, branchée, mais les hommes se montrent quelquefois si décevants…
Réactiver ne va pas être facile, car, pour elle, « pas d’amour sans amour ».

Une comédie de mœurs drôle et décontractée, clin d’œil aux années quatre-vingt-dix.

« Lorsque j’écrivais le scénario de Pas d’amour sans amour, je me sentais frustrée de ne pouvoir parler de la génération qui a lutté pour son indépendance sexuelle, sociale, intellectuelle.
Je suis heureuse de pouvoir avec le roman entrer dans le vif du sujet. »

Un ptit mot sur pas d’amour sans amour

Tout d’abord je remercie les éditions Glyphe et Eric Poupet pour l’envoi de pas d’amour sans amour. Je découvre l’auteur et la maison d’édition avec ce roman. Et ce que je peux dire c’est que j’ai passé un bon moment avec ce roman écrit un peu comme si on discutait avec sa copine. Evelyne Dress peint un portrait plutôt touchant d’une femme libre confrontée à la société des années 90. Un roman qui s’attaque au mœurs contemporains, d’une femme de 40 ans à la recherche de l’homme idéal entre abstinence et grand amour…

Pas d’amour sans amour, c’est donc l’histoire de Eva, une quadra célibataire et qui nous parle de cette non vie sentimentale. Elle est séduisante, dynamique mais n’a pas fait l’amour depuis trois ans. Elle a tout pour plaire aux hommes, mais ceux ci ne se montrent pas tout à fait à la hauteur… Alors sur les conseils de son gynécologue elle va se mettre en quête de trouver un homme capable de satisfaire tous ces désirs… Et autant vous dire que trouver l’homme idéal ne sera pas de tout repos…

Elle se dévoile, un peu comme dans un journal intime. Elle nous raconte son quotidien de femmes de 40 ans célibataire sans enfants. Mais aussi son désir de tendresse amoureuse. Ici pas de faux semblant. Et c’est donc sans complexe qu’elle nous ouvre les portes de son intimité. Elle se lance à la conquête d’hommes qu’elle pense pouvoir aimer. Mais difficile quand le dernier amour prend encore toute la place…  Grâce aux flash back, on peut se rendre compte que ses relations amoureuses n’ont pas toujours été réussi. Une lecture qui reste intéressante qui nous montre que L’homme a besoin de sentiments, de contact avec l’autre. Un roman qui  parle des femmes, de leurs attentes en matière d’hommes et de sexe. Découvrez sans plus attendre l’histoire d’une femme libérée et contemporaine, en quête d’une vie sentimentale épanouie.

Reste aussi longtemps que tu voudras, Mélanie Taquet

Nina a quitté Paris sur un coup de tête pour venir s’installer dans ce bed & breakfast du centre de Florence, tenu par son amie de toujours, Hannah. Mais les retrouvailles des deux femmes ne sont pas à la hauteur de leurs espérances : Hannah est aux prises avec sa sorcière de belle-mère et ses problèmes de couple_; quant à Nina, elle refuse d’expliquer les raisons de sa venue et semble fuir la réalité, préférant se laisser distraire par les délices florentins au bras de Marco, un Napolitain pensionnaire du bed & breakfast. Pourquoi Nina a-t-elle quitté la France aussi subitement ? Quels secrets tente-t-elle de dissimuler ? Sous le soleil de Florence, les parts d’ombre et de lumière de chacun se révèlent tour à tour

Un ptit mot sur reste aussi longtemps que tu voudras

Je remercie Orlane et les éditions Eyrolles pour cet envoi. Je découvre la plume de l’auteur avec ce roman. C’est un roman bouleversant. Une fois le roman commencé, il est difficile de le poser tant qu’il n’est pas fini. Ce roman a été une belle et bonne lecture. J’ai passé un bon moment avec tous ces personnages, certains m’ont fait réfléchir sur bien des sujets.

Nina part sur un coup de tête à Florence, retrouver sa meilleure amie Hannah.  Elle tient désormais un Bed & Breakfast à Florence, le pas si bien nommé, La dolce vita. Elles sont contentes de se retrouver, mais Hannah se rend compte rapidement que Nina cache quelque chose…  Et voudrait en savoir plus sur les conditions de son départ.  Au fil de son séjour, Nina va faire des rencontres, des découvertes et son secret va finir par se révéler… Non sans conséquences…

L’auteure a su installer une intrigue qui nous tient en haleine jusqu’à la fin du roman. Une plume fluide et agréable malgré les thèmes  graves qu’elle aborde, maladie, trahison, fuite devant ses responsabilités … Avec ce roman, on glisse d’un personnage à un autre de façon agréable. Les personnages secondaires ne sont pas si secondaires Michele le mari, Marco le locataire, ou encore Paola la belle-mère. Ils témoignent aussi de leur humanité.  Ils  sont tous attachants, avec leurs personnalités et leurs fêlures.

Un voyage au cœur de l’Italie dans les rues florentine et romaine. Des personnages hauts en couleur et des secrets qui pourraient faire voler la tranquillité du bed and breakfast.

Les lettres que je ne vous ai jamais envoyées, Latie Gétigney

 À la fin du XVIIIe siècle, Amy Rosebury, fille d’un gentleman anglais peu fortuné, tombe amoureuse du riche M. Henry Clenneth, aperçu un jour chez un libraire de Londres. Persuadée de ne jamais le revoir, elle lui ouvre son coeur et ses réflexions au gré de lettres qu’elle n’enverra jamais. Mais la gentry anglaise est un petit monde, et croisant de nouveau la route du gentleman, Amy découvre qu’il n’est peut-être pas l’homme qu’il semblait être…

Un ptit mot sur les lettres que je ne vous ai jamais envoyées

Je remercie Caroline et Mathieu des éditions Diva Romance pou cet envoi. Ce roman est une romance historique qui mérite grandement son prix de meilleure romance 2018. Une belle romance qui m’a totalement séduite. A travers ce roman, l’auteure nous fait visiter Londres, Bath et la campagne anglaise et j’adore cette ambiance si… anglaise !

Ce roman se situe à la fin du XVIIIè siècle, en Angleterre. Nous rencontrons Amy Rosebury, une jeune femme qui tombe amoureuse dès le premier regard d’Henry Clenneth. Elle ne le connaît pas personnellement. Et se met à lui écrire chaque jour des lettres, missives dans lesquelles elle lui avoue ses tourments et qu’elle garde précieusement. Mais un jour, ce fameux Henry est invité chez elle…

La plume de l’auteure est belle et correspond à ce genre de romance d’époque. On sent vraiment les enjeux politiques suite à la révolution française. La romance est  bien évidement au cœur de ce récit. Leur parcours sera semé d’embûches, rien ne leur sera épargné! Jalousie, quiproquos, malentendus vont leur montrer que la vie n’est pas simple. La part de mystère que l’auteure a su glisser dans l’histoire donne un ptit plus à l’intrigue. Entre rebondissements et événements, pas le temps de s’ennuyer une seconde.

J’ai aimé ces personnages féminins qui s’instruisent d’elle-même, qui se moquent d’une certaine façon du regard de la gent masculine. Elles ont du caractère, une jolie personnalité pour certaines, et on aimerait tous avoir des amis comme Mr. Elias. On découvre Amy à travers ses lettres et sa prose, elle est l’une des rares héroïnes qui partagent autant avec le lecteur. Une histoire aussi intriguante que romantique. Les amateurs d’Orgueil & Préjugés se régaleront avec ce nouveau couple « maudit » que forme Miss Amy Rosebury et le beau et inatteignable Monsieur Clenneth.

Voici pour mon panier lecture du jour. Rendez-vous prochainement, certainement en début d’année avec un nouveau mon panier lecture.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire sur “Mon panier lecture #17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge