Le tatoueur D’Auschwitz, Heather Morris

Résumé

Sous un ciel de plomb, des prisonniers défilent à l’entrée du camp d’Auschwitz. Bientôt, ils ne seront plus que des numéros tatoués sur le bras. C’est Lale, un déporté, qui est chargé de cette sinistre tâche. Il travaille le regard rivé au sol pour éviter de voir la douleur dans les yeux de ceux qu’il marque à jamais.

Un jour, pourtant, il lève les yeux sur Gita et la jeune femme devient sa lumière dans ce monde d’une noirceur infinie. Ils savent d’emblée qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Mais dans cette prison où l’on se bat pour un morceau de pain et pour sauver sa vie, il n’y a pas de place pour l’amour.

Ils doivent se contenter de minuscules moments de joie, qui leur font oublier le cauchemar du quotidien. Mais Lale a fait une promesse  : un jour, ils seront libres, deux jeunes gens heureux de vivre ensemble. Deux personnes plus fortes que l’horreur du monde.

Un ptit mot sur le tatoueur d’Auschwitz

Tout d’abord je remercie les City Editions pour l’envoi de le tatoueur d’Auschwitz. Dès que j’ai vu passé ce livre j’ai eu envie de le lire. J’aime lire tout ce qui touche la seconde guerre mondiale. Même si dit comme cela ça sonne bizarre. c’est souvent des sujets très durs, qui me tirent plus d’une larme. Le tatoueur d’Auschwitz c’est l’histoire de Lale Sokolov, un ancien déporté.

Le tatoueur D’Auschwitz c’est donc l’histoire de ce slovaque, déporté en camp de concentration. Lale devient le tatoueur d’Auschwitz. Chargé d’incruster un numéro dans la peau de tous les êtres humains qui franchissent l’immense portail du camp. Il va faire la connaissance de Gita, qui avec d’autres filles est chargé de trier les biens confisqués aux nouveaux arrivants, vêtements, objets, billets,bijoux…

Ce récit est avant tout une histoire d’amour. Entre deux êtres ordinaires dans un lieu qui a été témoin des pires inhumanités de l’homme envers l’homme. C’est un magnifique témoignage. Lale  voit la devise du lieu : le travail rend libre. Il ignore où il est mais comprend que si il veut survivre à ses bourreaux nazis, il a intérêt à ne pas montrer ses faiblesses. Je n’aurais jamais imaginé qu’une histoire d’amour aurait pu être possible à l’intérieur des camps. Cette histoire d’amour va permettre à Lale et Gita de trouver l’espoir, de penser à l’avenir quand quelqu’un viendra enfin les libérer.

« Je survivrai, rien que pour sortir d’ici. Je sortirai d’ici comme un homme libre. »

Un récit bouleversant. A chaque fois que je lis un témoignage sur les camps de concentration, je suis toujours aussi choquée de ce que l’Homme a pu faire et réaliser pour détruire son prochain. Malgré toute la noirceur au sein du camp, l’auteur nous apporte une bouffée d’oxygène. Et celle-ci est d’autant plus grande quand on sait que cette histoire est tirée de la véritable histoire de Lale et Gita.

Et pour conclure

Le tatoueur d’Auschwitz est plus qu’une belle histoire d’amour. Une histoire d’Amour, hors du commun, a 2 nous sommes toujours plus fort.
C’est le parcours d’un homme dans l’horreur. Il n’aura de cesse de sauver son prochain car qui sauve une vie, sauve l’humanité. C’est l’histoire d’un homme bon qui a pris dans ses mains et ses poches l’humanité délaissée par les nazis et les monstres de l’holocauste. Un roman bouleversant, rempli d’humanité et d’amour.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge