Mistral perdu ou les événements, Isabelle Monnin

 

Résumé

C’est une histoire intime, la jeunesse lumineuse de deux sœurs nées dans les années 1970; et puis la tragédie obscurcit tout. 
C’est une promenade sur les sentiers de la vie d’une femme, traversés par l’époque, les rêves et ces chagrins inconsolables qui nous font pourtant grandir. 
Récit à la beauté vibrante, Mistral perdu recueille les traces des événements personnels et collectifs qui nous percutent à jamais.

Un ptit mot sur Mistral perdu ou les événements

Tout d’abord je remercie les éditions le livre de poche pour l’envoi de Mistral perdu ou les événements. J’ai découvert ce roman via les réseaux sociaux. Et rien que la couverture m’a plu et m’a donné envie de me plonger dans cette histoire. Ce livre est beau, tendre et reste très pudique malgré le drame qui vient s’abattre sur la narratrice. Un livre qui m’a profondément touché.

Mistral perdu ou les événements  c’est l’histoire de deux sœurs, inséparables malgré leur différence d’âge de quelques années seulement. Notre narratrice ne connaît pas le pronom « je ». Lorsqu’elle parle d’elle, elle emploie « nous » se rattachant à sa sœur. Sa cadette et elle ne font qu’une. J’ai souvent souri en lisant ce livre, j’ai parfois eu les larmes aux yeux aussi.  Elles sont deux et ne font qu’un. C’est un amour exclusif qu’elles ont l’une pour l’autre. Cela ne les empêche pas de choisir leur voie. L’auteure, celle du journalisme, monte à Paris pour y faire ses études, et la petite sœur qui suit de près, voulant devenir comédienne.

Dans son oeuvre, l’auteure retrace avec en bande-son, les chansons de Renaud. J’avoue j’ai adoré et j’ai eu l’impression de me replonger plus jeune. Lorsque mon papa nous mettait les disques ou cassettes dans la voiture.  Un vrai coup de foudre musical de la petite fille et qui permet à la femme devenue écrivaine. D’être un repère et le fil conducteur de son évolution et de sa construction d’adulte. Ce vrai pèle-mêle de souvenirs, d’anecdotes, de musiques, de sensations et d’images liés à son enfance. Et sa relation fusionnelle à sa sœur cadette, permettent d’évoquer les événements historiques qui jalonnent leur enfance, leur adolescence et le début de leur vie d’adulte.

Au fil des pages, les émotions grandissent et sont rythmées par des airs, des chansons connus, jamais oubliés, toujours bien ancrés, tant appréciés. Des souvenirs qui résonnent indubitablement en toute personne née à cette époque. C’est plaisant, on se souvient. Ah oui, les chansons de Renaud, les sacs US graffités. Ou encore les baskets montantes, les sous-pulls en nylon, les vinyles et les walkman. Une époque, une génération, dont les réseaux sociaux parlent avec nostalgie.

Et pour conclure

Avec Mistral perdu ou les événements , Isabelle nous offre un roman profondément intime et poignant. Elle se raconte avec pudeur et émotion. Un roman autobiographique dur mais avec des passages parfois attendrissants et une écriture fluide et légère malgré tout. Ce livre est vraiment une très jolie découverte, emplie de nostalgie, de fous rires, de petits moments de bonheur, de tristesse aussi, mais c’est vraiment une réussite.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge