Alaska Wild, KA Tucker

Résumé

Calla Flectcher avait tout juste 2 ans quand sa mère a quitté l’Alaska, fuyant la vie trop rude, et laissant derrière elle le père de Calla. Calla a aujourd’hui 26 ans et mène une vie bien remplie à Toronto. Lorsqu’elle apprend que les jours de son père, très malade, sont peut-être comptés, elle entreprend le voyage jusqu’à son village natal. Elle va alors découvrir le quotidien « à la dure », les journées qui comptent peu d’heures de clarté, les nuits à la belle étoile… Elle va en profiter pour mieux connaître son père, à qui elle tient beaucoup malgré les erreurs qu’il a commises.

Tandis qu’elle tente de s’adapter à ce nouvel environnement, Jonah – le pilote fier, débraillé et détestable qui l’aide à maintenir la compagnie d’hydravions de son père opérationnelle, a clairement hâte de renvoyer cette fille de la ville chez elle, persuadé qu’elle n’est pas du tout faite pour survivre à la rudesse de l’Alaska. Jonah a sûrement raison, mais Calla est déterminée à lui prouver le contraire. Elle va rapidement créer un lien très fort et inattendu avec le pilote : de l’amitié, ou peut-être quelque chose de plus profond ? Mais Calla ne compte pas rester en Alaska et Jonah ne compte pas partir. Va-t-elle, comme sa mère bien des années plus tôt, laisser une chance à cette histoire ?

Un ptit mot sur Alaska Wild

Tout d’abord je remercie Morgane des éditions Hugo New Roman pour l’envoi de Alaska Wild. KA Tcker est une auteure que j’aime beaucoup. J’ai eu l’occasion de la rencontrer. Et même si je n’ai pas encore lu tous ses romans, je trouve qu’elle a une plume assez addictive. Elle nous emmène dans les paysages sauvages de l’Alaska. Cet état américain est franchement fascinant,. Et notamment pour les amoureux de la nature et des grands espaces. La couverture est particulièrement jolie et très représentative du paysage qui nous est décrit dans le roman avec ses petits avions, ses lacs et ses montagnes.

Alaska Wild c’est l’histoire de Calla. Elle vit a Toronto et bien sûr est une vraie citadine. On ne sort pas sans maquillage, pour se déplacer on prend un Uber. Elle blogue, poste sur Instagram.. Mais lorsqu’elle reçoit un coup de fil en provenance d’Alaska, elle comprend que sa vie va alors changer. Son père qu’elle ne connait que trop peu est malade. Un père qu’elle n’a plu vu depuis ses 12 ans. Sa mère a quitté Wren et l’Alaska lorsque Calla avait 2 ans. C’est peut être le moment pour elle d’aller à sa rencontre et c’est peut être une dernière occasion d faire sa connaissance.

24 ans après la fuite de sa mère, Calla revient sur ses terres d’origine et l’histoire pourrait se répéter pour la jeune fille car le cowboy céleste est sacrement envoûtant. Et là où l’on pense que la romance va prendre une grande place et bien pas du tout. KA Tucker privilégie cette relation père/fille que j’ai beaucoup aimé. Même si celle ci n’arrive pas de suite. On sent au fil des pages que cette relation avec son père lui a vraiment manqué. Elle ressent un sentiment d’abandon lorsque son père n’a jamais voulu quitter son Alaska.

Tous les personnages sont attachants. Que ce soit Agnès « l’amie » de Wren , sa fille Mabel ou encore Wren. Un père qui ne sait pas trop comment s’y prendre pour ses retrouvailles avec sa fille. C’est plein de pudeur et l’on sent bien que Calla met quelques barrières pour ne pas souffrir de nouveau. Et bien sûr je dois vous parler de Jonah. Ce jeune homme aussi sexy qu’énervant. Un brin bourru et pourtant si attirant, on craque facilement pour ce type de personnage Il apparaît très proche de Wren. Sa relation avec Calla n’est pas tendre au départ. Il ne lui rend pas la tâche facile. J’avoue que j’aurais aimé avoir son point de vue pour avoir son ressenti. Calla n’hésite pas à lui tenir tête et j’ai de ce fait beaucoup apprécié leurs échanges.

En arrivant en Alaska, Calla part à la rencontre de ses origines, son histoire, de qui elle est. Elle va se rendre que ce n’est pas du tout la même vie qu’elle peut avoir à Toronto. Mais grâce à cette visite et cette expérience, elle va se découvrir elle même. On découvre une autre manière de vivre et nous fait réfléchir à notre mode de vie. Alaska Wild n’est pas qu’une romance, c’est aussi une très belle histoire de rédemption et de pardon. Une histoire tellement touchante et émouvante. Oui mes émotions ont été mises à rude épreuves.

Et pour conclure

J’ai adoré ma lecture. Un joli coup de cœur que Alaska Wild qui m’a fait passé par tout un tas d’émotions avec même quelques larmes. J’ai envie d’aller découvrir l’Alaska, ce pays si vaste, si fascinant.Je vous recommande totalement cette lecture, pour la qualité de l’histoire d’amour, mais aussi par rapport aux sujets abordés comme la maladie et la rancœur que l’on peut avoir entre membres de la même famille.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

1 Comment

  1. C’est un coup de coeur pour moi aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge