Ceux qui voulaient voir la mer, Clarisse Sabard

Résumé

Quand Lilou décide de quitter Paris pour Nice avec son fils Marius, elle ne se doute pas que son arrivée dans le Sud sera plus mouvementée que prévue ! Entre ses cours de yoga un peu particuliers, sa vie de mère célibataire, son original de père et son métier d’agent de bibliothèque, la jeune femme n’a pas le temps de chômer. Pourtant, c’est avec beaucoup de douceur qu’elle discute avec Aurore, une vieille dame de 90 ans rencontrée dans le parc voisin. Aurore qui attend toutes les semaines son grand amour, Albert, parti à New York tenter sa chance après la guerre. Lilou décide alors de tout faire pour retrouver le grand amour de son amie. Mais à trop vouloir remuer le passé, c’est le présent qui va la rattraper…

Un ptit mot sur ceux qui voulaient voir la mer

Tout d’abord je remercie Laure et les éditions Charleston. C’est lors du petit déjeuner de présentation du nouveau roman de Clarisse que j’ai pu avoir son nouveau roman. Ce roman je l’attendais avec une telle impatience. En même temps, chaque fois que je fini un roman de Clarisse, j’ai envie de lire le suivant tant elle fait partie des auteures que j’adore. J’avais découvert la plume de Clarisse avec Les Lettres de Rose qui reste l’un de mes livres préférés dans tous ceux que j’ai lu. Depuis j’ai lu tous ces romans! J’ai même converti ma maman qui a lu récemment le jardin de l’oubli et elle a adoré! Et si vous ne connaissez pas encore sa plume je ne dirais qu’une chose : mais qu’attendez vous  😉

Ceux qui voulaient voir la mer c’est l’histoire de Lilou et Aurore. Lilou vient s’installer à Nice avec son fils Marius. Elle a quitté Paris pour commencer une nouvelle vie. Elle est loin de se douter qu’elle va y rencontrer des personnes qui vont changer sa vie. Tous vont lui apporter quelque chose. Il y a son collègue à la bibliothèque Samuel, sa voisine Natacha pour le peu étrange, Cathy la copine un peu fofolle mais qu’on adore et avec qui elle lie très vite une amitié. Et puis Aurore. Cette vieille dame qu’elle rencontre dans un parc. Tous les jours où presque elle vient ici attendre son grand amour de jeunesse, parti de puis 65 ans. Elle demande à Lilou si elle pourrait écrire ses mémoires pour ensuite les donner à sa petite fille Lucille… Parce que c’est important de se souvenir. C’est important de savoir d’où l’on vient.

Je me suis tellement attachée à Aurore. Cette mamie intrigante, généreuse, tellement remplie de sagesse. Son histoire m’a touché et j’ai très souvent eu les yeux humides lorsqu’elle racontait sa vie. Elle nous parle de sa jeunesse pendant la seconde guerre mondiale, l’après guerre et surtout de son grand amour Albert. Il est parti à New York dans les années 50 pour tenter une meilleure vie après guerre..Il prévoyait l’arrivée d’Aurore, voulait que tout soit parfait. Pour se reconstruire. Clarisse nous fait alors voyager dans ce New York des années 50, on sait qu’elle aime cette époque et nous le montre une fois de plus. On s’y croyait vraiment!

L’histoire de Lilou n’est pas en reste. Jeune femme passionnée de livres, elle travaille en bibliothèque. Elle non plus n’a pas eu une vie facile. Elle prend un nouveau départ en venant s’installer à Nice avec son fils. J’ai adoré la relation qu’elle a avec Aurore, la relation d’une mamie avec sa petite fille. Elle va mettre beaucoup de cœur à l’ouvrage pour retrouver Albert. Les lettres d’Albert et les récits d’Aurore sont devenus le quotidien de Lilou. Elle peut compter sur le soutien de ses nouveaux amis pour l’aider dans sa démarche.

Tous les personnages sont attachants et hauts en couleur. Chacun à sa place dans ce roman et apportent quelque chose à nos deux héroïnes. J’ai adoré Cathy et son grain de folie. C’est la copine que l’on voudrait toute avoir. Et que dire de Mathias, c’est un personnage mystérieux et je suis certaine Clarisse que tu pourrais lui donner une seconde vie dans un prochain roman  😉 Et ben sûr n’oublions pas Raphael. J’ai beaucoup aimé sa relation avec Lilou, tout en douceur.

J’ai été ravie de retrouver la plume de Clarisse. Elle sait nous emmener en plein cœur de l’histoire et l’impression de vivre ce que vive ces personnages. Un roman qui est condensé d’émotions, je suis passée du rire aux larmes. Elles ont vécues des histoires personnelles teintées de drames mais sont tout de même devenues des femmes fortes. Et qui surtout aiment profondément la vie. Je ne m’attendais pas du tout à ce dénouement. Clarisse tu m’as bluffé. Avec ce roman on sent que Clarisse y a mis beaucoup de cœur, on le ressent tellement dans la lecture. Il ne déloge pas les lettes de Rose mais il a une très bonne place dans mes lectures préférées.

Et pour conclure

Je pourrais vous parler des heures de ceux qui voulaient voir la mer tant j’ai aimé ce roman. Un roman bouleversant plein de nostalgie et d’émotions. C’est un véritable ode à l’amour.Vous l’aurez compris c’est un gros coup de cœur pour moi. Clarisse a ce je ne sais quoi dans sa plume qui fait qu’une fois commencé on n’a pas envie de le poser. Elle a su me tenir en haleine de la première à la dernière page. Un Paris/Toulon en TGV plus tard, je refermais ce roman avec les yeux bien humides.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

2 Comments

  1. Un livre que j’ai hâte de lire !

  2. […] je n’ai pas hésiter trop longtemps. Je vais choisir le nouveau roman de Clarisse Sabard, ceux qui voulaient voir la mer. Donc pour le thème du jour bleu on est complètement dedans: le bleu de la mer, le bleu du ciel( […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge