Les enfants de la résistance, premières actions

Résumé les enfants de la résistance premières actions 

Dans un petit village de France occupé par l’armée allemande, trois enfants refusent de se soumettre à l’ennemi. Mais comment s’opposer à un si puissant adversaire quand on n’a que treize ans ?

Un ptit mot sur les enfants de la résistance premières actions 

Les enfants de la résistance premières actions est une série que j’ai découvert en librairie. Et plus particulièrement dans mon rayon jeunesse. Tout ce qui touche à la seconde guerre mondiale m’intéresse.  Généralement c’est en roman que je lis ce sujet. Et quand il s’agit des enfants, encore plus. Les enfants de la résistance s’adresse à un public à partir de 9-10 ans. Mais aussi pour adulte. Une bande dessinée sortie chez les éditions Le Lombard.

Les enfants de la résistance premières actions, c’est l’histoire de met en scène le jeune François, enfant d’agriculteur. Mais aussi de Eusèbe, le fils de l’instituteur. Et Lisa, petite fille qui a perdu ses parents en raison des bombardements durant l’exode des familles allemandes qui refusèrent le régime d’Hitler.
Le petit François ne parvient pas à accepter que la France soit occupée, que des gens qu’il a aimé meurent au combat. Très vite, il imagine de toutes petites actions contre l’ennemi… Eusèbe, Animé par la fougue de la jeunesse est bien décidé à agir plutôt que de se résigner comme trop d’adultes semblent le faire. Mais comment résister lorsque l’on est encore qu’un enfant et que les adultes semblent s’être résignés à leur sort ?

Une bande-dessinée très juste sur l’implication des enfants dans la résistance française.
Ce premier tome parle des premiers temps de l’occupation dans un petit village, du point de vue des enfants. L’ouvrage pose la question intéressante de la place des enfants pendant la Seconde Guerre mondiale. Outre le cas de François et Eusèbe, qui lancent sans le savoir les prémices d’un mouvement de résistance, on découvre ainsi celui de la petite Lisa, réfugiée belge ayant fui son pays pour échapper à l’avancée nazie. Les trois adolescents sont évidemment très attachants, on admire leur courage et leur ingéniosité

Peu à peu, ils vont faire la distinction entre les Allemands et ceux ayant une idéologie nazie… Même chose en ce qui concerne le « camp » des Français où certains sont considérés comme des « collabos » … Cette nuance est à la fois juste et intéressante. Nous avons un aperçu du quotidien des Français à l’époque ainsi que la situation des pays frontaliers comme la Belgique. C’est réaliste, bien documenté et d’une grande justesse… Les auteurs détaillent et racontent l’Histoire avec des mots d’enfants mais sans amoindrir les propos et la gravité des actes ou des non-actes. De plus un dossier documentaire complète les informations distillées dans l’histoire et les illustrations complètent très bien le propos.

Et pour conclure

Les enfants de la résistance, premières actions, un album à la couverture particulièrement soignée, au dessin assez vivant, avec un petit côté rétro très sympathique. Un album très fort et intense sur la résistance d’un groupe d’enfant d’un petit village de province. J’ai beaucoup aimé ce premier volet. J’ai déjà lu le deuxième et je ne manquerai pas de vous en parler très prochainement.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge