La vie rêvée des chaussettes orphelines, Marie Vareille

Résumé la vie rêvée des chaussettes orphelines

En apparence, Alice va très bien (ou presque). En réalité, elle ne dort plus sans somnifères, souffre de troubles obsessionnels compulsifs et collectionne les crises d’angoisse à l’idée que le drame qu’elle a si profondément enfoui quelques années plus tôt refasse surface.
Américaine fraîchement débarquée à Paris, elle n’a qu’un objectif : repartir à zéro et se reconstruire. Elle accepte alors de travailler dans une start-up dirigée par un jeune PDG fantasque dont le projet se révèle pour le moins… étonnant : il veut réunir les chaussettes dépareillées de par le monde. La jeune femme ne s’en doute pas encore, mais les rencontres qu’elle va faire dans cette ville inconnue vont bouleverser sa vie.
Devenue experte dans l’art de mettre des barrières entre elle et les autres, jusqu’à quand Alice arrivera-t-elle à dissimuler son passé ?

Un ptit mot sur la vie rêvée des chaussettes orphelines

Tout d’abord je remercie Laure et Caroline des éditions Charleston pour l’envoi de la vie rêvée des chaussettes orphelines. Marie est une auteure que je suis depuis ses débuts et fait partie des mes auteures françaises préférées. Il ne me reste que le tome 3 de la série Elia la passeuse d’âme et j’aurais lu tous ses romans. D’ailleurs vous pouvez retrouver le tout premier roman de Marie, ma vie mon ex et autres calamités qui vient de ressortir en poche chez Charleston. J’ai eu la chance de recevoir les épreuves non corrigées de ce roman. Je peux vous dire qu’il n’est pas resté longtemps dans ma PAL.

La vie rêvée des chaussettes orphelines c’est l’histoire de Alice. Après un passage par New-York puis Londres, Alice vient s’installer à Paris. Au départ elle cherche un job dans la finance. Mais elle décroche un job dans une start up qui débute. Cette boîte a pour but de créer une application pour réunir les chaussettes orphelines… Alice a tout pour être heureuse, en apparence. Car Alice souffre de TOC, de crises d’angoisse, elle est insomniaque. Pourquoi se sent-elle si mal? Quel est ce lourd secret qu’elle cache?

Dès les premières pages j’ai compris que j’allais adorer Alice. Cette femme qui m’a bouleversé plus d’une fois par son histoire. De plus elle cache un secret, un drame qu’elle a vécu dans le passé. Elle s’est crée quelques barrières et a beaucoup de mal à faire confiance aux autres.  Sa vie est quelque peu fragilisée par ce drame. Alors tout au long du texte, on alterne entre le présent d’Alice et son passé à travers les pages de son journal intime. Elle nous parle de sa sœur Scarlett, de Oliver, de sa mère. J’ai adoré les deux sœurs Scarlett et Alice. On sent tout l’amour qu’elle a pour sa Scarlett, soeur avec qui elle était complice et qui était la mal aimée de leur mère. Marie nous montre toute la complexité des relations familiales. Deux sœurs totalement différentes et malgré les quelques jalousies, elles s’aiment d’un amour inconditionnel.

Des personnages hauts en couleur

Les autres personnages ne sont pas en reste. Des personnages hauts en couleurs que l’on ne peut que adorer. Marie a cette capacité à les rendre si vivants qu’on a l’impression d’être à leur côté. Ils ont tous un rôle important dans la vie d’Alice. Que ce soit Saranya, Victoire, Angela, Christophe ou encore Jérémy. Grâce à eux, Alice va tout faire pour aller de l’avant et essayer de laisser ce passé derrière elle. Ce nouveau départ à Paris est pour elle un gros challenge, on le comprend dès le début mais elle a envie de s’en sortir. A travers cette histoire, chaque personnage à sa propre histoire.

Et quand est il de la chaussette orpheline? 

Plusieurs fois je me suis demandée pourquoi ce titre. Mais où Marie veut elle nous emmener? Cette métaphore de la paire de chaussettes m’a fait sourire. Et puis au fil des pages tout se met en place.  On se retrouve dans un monde où une paire de chaussettes a été séparée alors qu’elle n’aurait pas du l’être. Ce lien est si bien expliqué dans le roman, que l’on comprend le pourquoi du comment. Mais pour cela il faut attendre presque la fin du roman. Que cette histoire de chaussettes orphelines cache des choses mais que je peux vous dévoiler.

De Londres à Paris en passant par New York, les secrets vont peu à peu être dévoilés. Ce roman est aussi drôle et pétillant qu’il est émouvant et déchirant. Marie aborde de nombreux sujets tels que: les relations entre sœurs, la quête de maternité, la célébrité. On y retrouve beaucoup d’humour, de sensibilité, de suspense aussi… Bref tous les ingrédients pour ne pas lâcher ce roman. J’ai ri, j’ai pleuré, j’ai eu le cœur serré, bref j’ai adoré! La vie rêvée des chaussettes orphelines est un tourbillon d’émotions.

Et pour conclure

Coup de cœur pour ce nouveau roman de Marie. Je crois que c’est l’un de mes préférés, je l’ai trouvé très abouti. C’est du grand Marie! C’est une belle histoire d’amour, d’amitié, de vie. Des personnages tellement attachants qu’à la fin de l’histoire vous n’aurez pas envie de les quitter. L’histoire est prenante et on ne s’attend pas à un tel rebondissement.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge