Nous étions merveilleuses, Laure Rollier

Résumé nous étions merveilleuses

L’été de leur dix-huit ans, Noémie, Lisa, Marion et Stéphanie ont vécu un voyage inoubliable qui a scellé leur amitié pour toujours. Quatorze ans plus tard, les quatre amies décident de mettre leur vie d’adulte, le quotidien et toutes ses contrariétés de côté pour revivre le périple de leur adolescence. Ce qu’elles ignorent, c’est qu‘il sera le plus important de toute leur existence.
Laure Rollier brosse avec humour et une douce nostalgie ces rencontres qui vous vous marquent à tout jamais.

Un ptit mot sur nous étions merveilleuses

Tout d’abord je remercie Florian et Alexandrine des éditions Mazarine pour l’envoi de nous étions merveilleuses. J’avais hâte de retrouver la plume de Laure que j’ai découvert avec son roman hâte toi de vivre.  Ce deuxième roman a été un très joli coup de cœur que j’ai dévoré en un rien de temps. Les pages se tournaient toutes seules et c’est avec plaisir que j’ai rencontré Noémie, Lisa, Marion et Stéphanie. En route pour un road trip féminin, entre des amies de longue date qui se doivent d’honorer une promesse… Ces merveilleuses sont plus que des amies, elles sont des sœurs de cœur.

Nous étions merveilleuses c’est l’histoire de Noémie qui vit avec Antoine à Paris. Elle a en apparence tout pour être heureuse: un travail dans le théâtre qui est aussi sa passion, un homme qui l’a demandé en mariage. En apparence elle est heureuse. Mais un jour, elle va décider de retourner à Brest, pour y retrouver ses amies d’enfance. Et partir en road trip à travers la France…  Une escapade en van entre filles sur les traces de l’été de leurs 18 ans…

Et puis en montant dans ce van, nous rencontrons le reste de la bande. Lisa et Manon les sœurs jumelles mais si différentes. La première est célibataire, la seconde mariée et mère de 2 garçons. Stéphanie, la meilleure amie de Noémie est aussi en couple et maman d’une ado, Maya, qui va aussi prendre part au road trip. J’ai adoré cette ado qui met un ptit grain de folie en plus.

Chacune emmène dans ce road trip comme bagages ses doutes, ses inquiétudes sur leurs vies actuelles et quelques tensions apparaissent. Des reproches, des non-dits finissent par être lâchés… Et si finalement ce petit voyage pouvait les aider à trouver une certaine sérénité… Les mouettes, voilà comment sont surnommées ces amies. Mais malgré la distance géographique qui s’est installée au fil des années, leur amitié, elle, reste intense et sincère.

« On se disait qu’un jour nous n’aurions plus l’océan pour nous apaiser mais que notre amitié, elle, suffirait à nous aider à respirer »

Ce que j’ai aimé avec ces quatre femmes, c’est que ce n’est pas à un personnage que l’on peut s’identifier. Mais bien à des bribes de vie de chacune d’entre elles. Elles font toutes écho à ce que nous sommes ou ce que nous aurions aimé être. Nous étions merveilleuses nous replonge dans notre adolescence. Oui oui. Et il nous amène à nous poser la question de la place de l’amitié dans notre vie. Et entres rires et larmes ce périple va autant nous toucher qu’elles. J’avoue que j’ai repensé à mes amies d’enfance, celles qui malgré les années et les kilomètres qui nous séparent sont toujours là. Je pense à mes merveilleuses à moi, qui si elles lisent cette chronique, se reconnaîtront.

C’est l’histoire de hauts et de bas. L’histoire de secrets bien gardés. Et surtout : une histoire qui pourrait être la votre. J’ai rit avec elles, j’ai pleuré aussi. Elles ont même réussi à me donner l’impression d’avoir le goût du champagne chaud dans la bouche, à sentir l’air iodé, j’ai entendu les mouettes (bon même si je vous l’accorde j’habite pas trop loin de la mer et que je les entends assez souvent!). Entre amours, maternité, deuils et maladies, on découvre les épreuves qu’ont traversées chacune de ces jeunes femmes.

Et pour conclure

Nous étions merveilleuses est un roman plein de tendresse et qui nous offre un très joli moment. Un véritable coup de cœur pour cette magnifique histoire d’amitié, de résilience et de pardon. Et puis n’oubliez pas et gardez à l’esprit que soyons merveilleuses, souvenons-nous que le temps et les amitiés sont précieux! Ce roman est une ode à nos amies d’enfance, nos mouettes à nous 🙂

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge