Un bonheur imparfait, Collen Hoover

Résumé un bonheur imparfait

Graham et Quinn sont tombés profondément amoureux il y a sept ans. Après une rencontre improbable, ils ont vite compris qu’ils étaient faits l’un pour l’autre. Et puis ils se sont mariés et ont commencé à parler de fonder une famille.
Les mois, les années ont passé et Quinn et Graham ne sont toujours que deux et leur couple semble s’effriter un peu plus chaque jour. Le désir de Quinn de devenir mère est devenue une obsession qu’elle n’est plus très sûre que Graham partage totalement. Leur relation se distend et ils semblent de moins en moins se comprendre.
Est-ce que l’amour même quand il est aussi fort peut mourir quand les épreuves se multiplient ou au contraire peut-il en sortir renforcé ?

Un ptit mot sur un bonheur imparfait

Tout d’abord je remercie Jessica et Célia des éditions Hugo New Roman pour l’envoi de un bonheur imparfait. Lorsqu’un roman de Colleen Hoover est annoncé je n’hésite même pas une seule seconde. Même s’il m’en reste encore quelques uns à découvrir! Le dernier que j’ai lu est Too Late. Je savais que ce livre allait me bouleverser parce qu’il parle d’un sujet qui me tient à cœur. Un bonheur imparfait est un récit qui vous brise le cœur tout en vous faisant espérer pour mieux vous surprendre. J’ai souris avec eux lors de leurs moments de joie. Pleuré avec eux pour leurs souffrances et souffert avec eux quand eux même souffrait en silence.

Un bonheur imparfait c’est l’histoire de Quinn et Graham. Ils se rencontrent d’une façon assez inédite. Deux âmes sœurs qui croient en leur futur commun. En tout cas pour Graham leur amour est une évidence. Mais les années passent.  Six ans que ce couple essaye de devenir trois. Tout a été tenté et ce couple va devoir accepter l’inacceptable… Ce qui crée de plus en plus de malaises dans leur couple…

Encore une fois, Colleen Hoover de sa plume magique et sans jugement nous met face à une situation réaliste. Elle souligne avec justesse l’importance de la communication dans un couple. Les non-dits sont parfois dévastateurs. Ici Quinn et Grahman esquivent, jouent la comédie, cachent leur propres souffrances. Le récit alternant passé et présent donne du sens à l’évolution de ce couple à travers l’amour qu’ils éprouvent l’un pour l’autre. Et ce désir d’enfant de Quinn va les entraîner dans une spirale infernale mettant à mal leur vie quotidienne. J’ai beaucoup aimé la construction de ce récit qui nous plonge dans un véritable tourbillon d’émotions. Le passé fait battre notre cœur un peu plus fort, tant les héros sont mignons. Tandis que le présent nous met bien trop souvent les larmes aux yeux.

Et que dire de Graham. Un héros ordinaire qui devient extraordinaire. J’ai aimé toutes les facettes de ce personnages. Et surtout toutes ses faiblesses qui le rend plus humain. Vous ne pouvez que tomber sous son charme. Quant à Quinn elle m’a touché. Elle se confie à nous, met des mots sur sa peine, sur sa détresse, et sur son envie d’être mère, tout simplement. Elle se livre plus facilement à nos lecteurs qu’à son mari. J’ai aimé l’idée de la petite boîte en bois qui agit comme une sorte de thérapie de couple.

Et pour conclure

Avec un bonheur imparfait, Colleen Hoover nous nous propose un roman plus intimiste. Une histoire bouleversante où les émotions sont plus que présentes. Une histoire d’amour compliquée, où les héros se noient dans un océan de non-dits et de douleurs inavouées.  Et je crois que la plus belle chose, dans ce livre, c’est le message d’espoir qu’il délivre… que si on s’aime réellement, rien n’est insurmontable. Il est impossible de sortir indifférent d’un Colleen Hoover. Une nouvelle fois c’est du grand CoHo comme on l’aime.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

1 Comment

  1. Je l’ai trouvé très beau ce livre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge