Qu’est ce qu’elle a ma gueule?! Avery Flynn

Résumé qu’est ce qu’elle a ma gueule,

Selon l’expression consacrée, Gina est ce qu’on appelle une « crevette » : chez elle, tout est bon… sauf la tête. Car, si la nature lui a offert un corps à faire fantasmer Cara Delevingne, son visage, lui, ne correspond pas vraiment aux normes habituelles de la beauté. Après une adolescence difficile, Gina s’est endurcie et a appris à assumer son physique. Enfin ça, c’est ce qu’elle croyait jusqu’à ce qu’un jeu l’oblige à embrasser Ford, un policier ultra-sexy et visiblement sous son charme, lors d’une fête de mariage. Aussitôt, les complexes reviennent en force, et elle se demande ce qu’un mec comme Ford peut bien trouver à une fille comme elle…

Un ptit mot sur qu’est ce qu’elle a ma gueule? 

Tout d’abord je remercie Mélanie et la Collection &H pour l’envoi de qu’est ce qu’elle a ma gueule? Je vous avoue qu’avant sa sortie je l’ai beaucoup vu passer sur les réseaux sociaux. Et je peux vous dire qu’il a donc égayé ma curiosité… Une couverture très sympa je l’avoue. Et j’ai passé un bon moment, on devine plus ou moins ce qui va se passer mais on aime ça. C’est léger et parfait pour une lecture sans prise de tête.

Qu’est ce qu’elle a ma gueule c’est l’histoire de Régina Luca, dite Gina. Elle est organisatrice de mariages,et comme beaucoup de femmes elle est complexée. Certes, elle a un corps incroyable, mais en total désaccord avec son visage peu harmonieux… C’est un peu l’héritage familial! Alors lorsque lors d’un mariage qu’elle organise, un certain Ford, policier so sexy s’intéresse à elle, elle n’ose y croire… Et pourtant va alors commencé une sorte de chassé-croisé amoureux… Un couple incroyable que le destin va réunir. Mais pour couronner le tout, l’organisatrice de mariage est la petite fille d’un mafieux…

L’histoire est joliment prévisible. L’écriture est efficace et les situations délicieusement cocasses. L’héroïne est atypique et j’ai adoré ça. Un physique qui lui a valu beaucoup de moqueries dans sa jeunesse. Et même si maintenant elle s’est fait une carapace, elle subit encore les regards des autres. Lui choisit de devenir policier alors que dans sa famille on est pompier. J’ai adoré Ford et sa volonté sans faille de faire craquer Gina mais surtout de lui faire accepter ses « petits défauts ». Du coup leur histoire prend le temps de s’installer et c’est chouette. J’ai aimé qu’une partie sur deux soit du point de vue d’elle et de lui, nous permet de pouvoir nous positionner quand à leur raisonnement respectif.

Gina et Ford sont très attachants. La famille à Ford est exceptionnelle aussi! On a l’impression de faire partie de cette famille. Les complexes de Gina sont bien traités, le tout dans une ambiance feel-good qui fait du bien. Sous couvert d’humour, il y a tout de même un très beau message que veut nous faire passer l’auteure. On parle de l’acceptation de soi. La beauté passe aussi dans le regard des autres. Et finalement, les critères de beauté sont plutôt subjectifs, même s’il est difficile de s’en détacher 😉

Et pour conclure

Qu’est ce qu’elle a ma gueule c’est une bonne histoire qui se tient, des personnages sympathiques et une fin comme on les aime : tout est réunit pour les amateurs du genre. C’est du feel good qui se lit bien, avec de la positivité et ça fait du bien! Une romance 100% assumée, 100% décomplexée!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge