Momo des Halles, Philippe Hayat

Résumé Momo des Halles 

Un matin de 1941, le jeune Maurice et sa sœur Marie sont emmenés par le patron de leur père dans une chambre de bonne du quartier des Halles. Leurs parents ont été raflés. Ils ont ordre de ne pas sortir et de ne jamais dire qu’ils sont juifs. Seuls au monde dans Paris occupé, ils ne vont pouvoir compter que sur Bulle, leur voisine prostituée, et sur la débrouillardise de « Momo ». Sur le carreau des Halles, celui-ci commence par donner quelques coups de main en échange d’un peu de nourriture ; puis s’improvise poissonnier, maraîcher à la sauvette, et finit par monter une affaire florissante de restauration à domicile. En quelques mois, Momo devient une figure des Halles, jusqu’au moment où il est lui aussi arrêté, et interné au camp de Drancy.

Un ptit mot sur Momo des Halles

Quand tu sais que tu reçois l’auteur à la librairie, alors tu t’empresses de lire son premier roman. Ma collègue m’a dit tu verras il est formidable. Effectivement ce roman a été un véritable coup de cœur. Je l’ai lu en un rien de temps. C’est tellement bien écrit que l’on se croirait réellement dans l’histoire. Un roman qui se passe pendant la seconde guerre mondiale. J’aime les romans qui se déroulent pendant la seconde guerre mondiale. Dernièrement j’avais beaucoup aimé la chorale des dames de Chilbury.

Momo des Halles c’est l’histoire de deux enfants juifs qui se retrouvent seuls et isolés suite à l’arrestation de leurs parents. Maurice, 15 ans et sa petite sœur Marie se réfugient dans un appartement abandonné au cœur des Halles de Paris. Ils vont devoir se débrouiller seuls dans un Paris occupé par les Nazis… Ils ont peur, ils ont faim et froid. Mais cela ne les empêche pas de continuer à vivre

On est très vite plongé dans l’histoire, les lieux, les personnages. Et on a toujours en tête que ce sont des faits réels et cela ajoute une dimension à la lecture. C’est grâce à des rencontres avec de parfaits inconnus qu’ils peuvent essayer de s’en sortir. Certains sont pris de générosité devant tant d’injustice, d’autres pensent au contraire à en tirer profit. Avec Momo des Halles on est en plein cœur des Halles de Paris. Mais l’auteur nous parle aussi du marché noir, de la résistance, la méchanceté, la peur, la faim et Drancy…

Mais ce roman c’est également et avant tout le destin de ces 2 enfants. Tout d’abord on a Marie. La petite sœur, fragile et solide à la fois.  Maurice, dit Momo. Avec les événements, il est forcé de devenir un homme tout de suite. Il apprend à mentir, aux autres et à lui-même. Il lui revient le devoir d’entretenir l’espoir. Momo fait des Halles son territoire, il noue des contacts, se fait embaucher, monte des plans pour gagner plus. Momo devient débrouillard, respecté et aimé. Il veut tout faire pour ramener ses parents à sa petite sœur. Son jeune héros, se sentant pousser des ailes, se lance à corps perdu dans les affaires.

Et puis il y a aussi un personnage qui mérite de l’attention c’est Bulle qui va prendre soin d’eux comme une mère. C’est leur voisine prostituée au grand cœur qui va les prendre sous son aile et leur apporter tant quelle peut du réconfort. J’ai admiré, chez Momo, un sens des responsabilités hors du commun pour un ado. J’ai été bouleversée par l’amour fraternel entre Momo et Marie, par l’amour quasi-maternel de Bulle pour Marie, par l’amour entre Bulle et Momo.

Ce roman une grande fresque sur le Paris de l’Occupation, sur ce monde à part que sont les Halles en ce temps là, livrées au marché noir et aux magouilles. Un récit poignant sur une enfance difficile, mais malgré tout magique par moments. Il y a beaucoup de romans où l’on parle de la seconde guerre mondiale mais ils sont rares ceux dont les enfants sont les héros de l’histoire.

Et pour conclure

Momo des Halles c’est le destin extraordinaire d’un jeune garçon juif, livré à lui-même dans le Paris de l’Occupation. Un premier roman qui est aussi un grand roman populaire. J’ai été extrêmement touchée par l’histoire de ces enfants, le petit Maurice est particulièrement attachant. J’ai refermé ce livre avec les larmes. A lire et à faire lire aux ados d’aujourd’hui. Un premier roman qui est un coup de maître. Un roman à retrouver chez les éditions Pocket.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge