Céleste la fille de Perline, Jeanne-Marie Sauvage Avit

Résumé Céleste la fille de Perline

À la Libération, Céleste a vingt ans. En quelques heures, sa vie bascule dans l’horreur. Elle abandonne tout, choisissant de vivre loin des siens. Son amour pour Alexander, un soldat américain rencontré quelques semaines plus tard, l’entraîne à faire des choix qui ne correspondent pas à ce qu’elle est vraiment : une femme libre et responsable. Peut-elle se résoudre à rester l’épouse soumise qu’on attend d’elle ou, à l’exemple de sa cousine Claire, va-t-elle exiger davantage de la vie ? Par ses décisions et son énergie, Céleste est la digne fille de Perline, rencontrée dans un précédent ouvrage : Perline, Clémence, Lucille, des femmes dans la grande guerre. Mais l’histoire de Céleste, vingt ans plus tard, est un roman à lui tout seul.

Un ptit mot sur Céleste la fille de Perline

Tout d’abord je remercie les éditions Charleston pour l’envoi de Céleste la fille de Perline. J’avais découvert la plume de Jeanne Marie avec  la cueilleuse de thé. J’étais donc ravie de retrouver  l’auteure avec ce roman. Roman que j’ai dévoré en un rien de temps. Je savais que j’allais être embarquée par la plume de l’auteure.

L’histoire commence fort. Céleste, vingt ans qui vient de subir un traumatisme. Suite à un malentendu, elle se retrouve prisonnière des hommes de la Résistance pour avoir embrassé un allemand…  Elle choisit alors de partir loin de son village pour se faire oublier. Et c’est là qu’elle va rencontrer Alexander. Entre eux, c’est l’amour au premier regard et ils se marient très vite… Puis elle prend la direction des Etats Unis… Mais tout n’est pas aussi bien qu’elle l’aurait cru! Alors elle va devoir s’adapter à cette nouvelle vie rigide. Mais aussi essayer d’aider son mari à surmonter ses traumatismes. Et vivre la vie dont elle rêve, elle va devoir faire des choix…

J’ai adoré que ce roman nous parle de la place et des droits des femmes dans la société française et américaine des années 40. le genre d’histoire qui me passionne. Et j’ai découvert bien des choses au court de ma lecture. On sent également le fond historique qui est très bien maîtrisé. Et qui surtout apporte une touche supplémentaire de crédibilité et nous permet un voyage dans le temps plus vrai que nature. C’est avec beaucoup de pudeur que l’auteure  aborde la seconde guerre mondiale et surtout les blessures qu’elle a pu laisser.

Que dire des personnages! Aucun ne nous laisse indifférent. Céleste, marquée par ce qu’elle a vécu mais forte et déterminée. Alexander, anéanti par ce qu’il a vu dans les camps de la mort. Joan Wales, une femme détestable de par son intégrisme religieux. Soliès, qui va s’épanouir au contact de Céleste. Claire, qui sait ce qu’elle veut et qui fera tout pour l’obtenir… Bref venez les découvrir vous ne serez pas déçu!

Céleste, fille de Perline est la suite du roman Perline, Clémence, Lucille, des femmes dans la grande guerre. Il se lit indépendamment. Mais maintenant, j’ai très envie de le lire pour en savoir plus sur les femmes de cette famille. Les femmes de ce roman prennent toutes leurs destins en main et bousculent les codes. Leur combat est noble et encore terriblement d’actualité.

Et pour conclure

J’ai adoré ma lecture de Céleste la fille de Perline. Céleste est une héroïne inoubliable. Fière de ses origines, elle rend un vibrant hommage aux femmes de sa famille. Une lecture engagée, des portraits de femmes déterminées, courageuses et en quête d’indépendance. Bref tout ce que j’aime 😉

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge