Journal de bord d’une confinée #1

Alors j’imagine bien que je ne suis pas la seule à avoir écrit un journal de bord d’une confinée. Je l’ai commencé samedi soir, après les annonces du gouvernement parce que je savais que rien ne serait plus comme avant. Je ne sais pas si j’écrirais tous les jours sur le blog mais dans mon journal oui. Un peu comme lorsque j’écrivais les aventures de Coco Poppins. J’ai d’ailleurs relu ce que j’ai vécu il y a bientôt trois ans. C’est rigolo de jeter un œil sur cette épisode de ma vie qui me paraît aujourd’hui très loin…

A situation inédite j’avais donc envie de noter, de laisser une trace, pour plus tard comme on dit. Et puis écrire me fait du bien, me permet de relativiser la situation. Je reconnais que pour cette période de confinement, nous en sommes au quatrième jour, j’ai la chance d’être dans mes montagnes. Que par rapport à certains/certaines je ne suis pas seule. L’impression que la vie s’est arrêtée mais qu’ici on est loin de la situation de crise. Alors bien évidement on respecte le confinement mais je pense qu’on le vit différemment de ceux qui le vivent à la ville.

Je sais que je garde une certaine routine, me lever pas trop tard, m’habiller et ne pas passer mes journées en pyjama. On essaye de garder un rythme pour ne pas devenir fou hihihi. Je sais que j’ai continuer à courir tout en restant proche de la maison. On va s’aérer sur les chemins mais pas trop longtemps, juste ce qu’il faut pour se faire du bien au moral. Pour le moment j’ai juste l’impression d’être en vacances. Parce qu’habituellement quand j’ai quelques jours je fais mon ptit retour aux sources. Mais je sais que ce n’est pas le cas… Le plus dur sera sans doute de ne pas pouvoir voir mes neveux et nièce qui sont si proches. Mais vive le FaceTime!

J’évite de regarder les chaînes d’info en boucle pour ne pas finir déprimer! Mais au contraire je regarde des replay de séries que habituellement je n’ai pas le temps de regarder. J’ai ressorti mes aiguilles à tricoter. Plus possible de dire que je n’ai pas le temps. Et puis bien sûr je lis, c’est mon télétravail à moi en tant que libraire. Pas mal de romans se sont accumulés dans la ma PAL. L’occasion de la dégommer pendant ces quelques semaines. Je ferais le bilan à la fin du mois de mars, mais il est clair que je vais lire un peu plus que d’habitude. Et puis surtout je vais éviter les RS, enfin twitter qui en l’espace de quelques jours est devenu hyper moralisateur. Tout le monde juge tout le monde. Ces gens qui savent mieux que toi, te donne des leçons de vie. Non vraiment je n’adhère pas.

J’ai déjà prévu une To Do List (on ne se refait pas ) pour les prochains jours, mais je vous raconterai cela dans un prochain post 😉 Mais pour l’heure c’est direction le jardin, avec mon tricot histoire d’avancer mon trendy châle! C’est loooong le tricot au point de mousse hihihi.

Et toi, tu le vis comment le confinement?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

3 commentaires

  1. Pareil, je sors pour me changer les idées, prendre l’air et je limite les infos trop anxiogènes ! Protégeons nous aussi de ça, protégeons notre santé mentale 😉

    Line de https://la-parenthese-psy.com/

  2. […] vous retrouve aujourd’hui pour faire un ptit point. J’ai commencé ce journal de bord d’une confinée sur le blog il y a déjà six jours. Par contre dans celui que j’écris dans un carnet […]

  3. […] voilà j’ai commencé ce journal de bord d’une confinée il y a quelques jours déjà. J’écris tous les jours dans mon journal parce que cela me fait […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge