Lecture et confinement

Lecture et confinement

Il y a un petit moment que cet article me trotte dans la tête. A l’annonce du confinement je me suis dit que j’allais avoir du temps pour lire et dégommer ma PAL. J’ai donc emmené tout un tas de romans (même si je me dit aujourd’hui que j’aurai du en prendre plus). Des livres que j’ai choisi, dont je connais les auteur(e)s donc je sais qu’ils devraient me plaire. Mais voilà dès les premiers jours j’ai eu  un mal fou à me plonger dans un roman. Je crois même que la première semaine je n’ai même pas terminé un seul roman. Quelques pages par ci par là.

Bon il faut dire que l’actualité morose y était pour beaucoup. Etre dans l’inconnu total de ce qui se passe et va se passer. Une situation un peu hors du commun. Et donc il était très difficile pour moi de me plonger dans une belle histoire d’amour ou un roman contemporain ou autre. Là où tout se passe presque bien. Une part de frustration s’est emparée de moi. En temps normal je cours après le temps pour lire ou pour faire autre chose. Et aujourd’hui que j’ai le temps je ne lis pas. Le paradoxe du cerveau!

Alors je ne me suis pas mise la pression puisque je savais que cela servirait à rien. Je me suis dit que l’envie reviendrait toute seule. Je me suis donc concentrer sur d’autres activités afin que mon cerveau ne carbure pas trop. J’ai donc repris mes aiguilles à tricoter . Et ce pour mon plus grand plaisir. L’envie de créer, de me concocter des ptits ouvrages m’ont clairement bien occupé l’esprit. Je me suis remise à cuisiner bon plus des desserts mais c’est chouette quand même. J’ai partagé ces moments avec ma maman. Et puis bien sûr je continue de courir (en respectant les règles bien évidement). Des activités diverses et variées histoire de m’occuper autrement qu’avec la lecture. Et je vous assure que mes journées étaient bien remplies, pas le temps de m’ennuyer 😉

Et puis je ne sais pas, début avril, en préparant ma petite pile à lire du mois, en choisissant les romans l’impression que l’envie revenait d’elle même. Je suis restée presque 15 jours sans vraiment lire hormis des patrons de tricot et des recettes de cuisine 😉 Alors ça m’a manqué oui et non à vrai dire. En course à pied on fait des pauses dans l’année pour mieux repartir ensuite. Et bien l’impression que c’est ce qui s’est passé avec la lecture. Le besoin d’une pause dans les lectures aussi bien les lectures pour le boulot, pour le blog que des lectures perso. Je me rends compte aujourd’hui que ces jours sans lecture m’ont fait du bien. J’avais même perdu l’envie d’acheter des livres (bon je vous rassure celle ci est revenue très très vite hihihi).

Depuis le 1er avril et ce n’est pas un poisson, je ne dirais pas que j’enchaîne les livres mais j’ai retrouvé un ptit rythme. Aujourd’hui au 11 avril j’ai lu quasi six livres. (je fini le sixième aujourd’hui). Et j’ai presque hâte d’en commencer un nouveau. J’ai des romans perso non lus dans ma bibliothèque chez mes parents et je compte bien mettre à profit ce temps que nous avons pour les lire. Je vais alterner avec les services de presse. Je me dis que c’est l’occasion de les lire. Des livres achetés parfois sur un coup de tête puis rangé dans la biblio sans avoir été lus. Ça été l’occasion de ranger de nouveau ma biblio, de faire le point sur ces livres non lus.

J’ai eu envie d’écrire cet article parce que je sais que je ne suis pas la seule à avoir eu du mal à lire au début du confinement. Je sais que certaines ont encore du mal aujourd’hui. Alors bien évidement je n’ai pas de recettes miracles, c’est propre à chacun/chacune. Ce que je peux vous dire c’est de choisir un/une auteur(e) dont vous connaissez la plume. De choisir des lectures dites légères juste pour s’évader quelques heures. Relire un livre que l’on appelle livre doudou pour (re)trouver le plaisir. Choisir un endroit, se créer un ptit coin cocooning et être bien. Accompagner sa lecture avec un ptit thé ou tout autre boisson, quelques gourmandises. On comptera les kilos après le confinement 😉

Pour ma part j’aime bien lire le matin dans mon lit, fenêtre ouverte avec l’air frais du matin qui rentre dans la chambre. Je lis l’après midi sur la terrasse au soleil, très peu le soir. Je laisse mon téléphone de côté histoire de passer moins de temps sur les RS. Et puis surtout mes dernières lectures ont été hyper addictives et j’avoue que ces temps ci c’est ce que je recherche. Commencer un livre et ne pas avoir envie de le poser tant je suis happée par l’histoire.

Je ne sais pas si cet article lecture et confinement t’aidera (si tu n’as pas trop l’envie) mais pour ma part cela m’a fait du bien de l’écrire. De mettre des mots sur ce que j’ai ressenti. Je pense que l’on a tous/ toutes besoin de trouver son rythme de confinement. Et puis on ne vit pas tous de la même façon ce confinement et cette situation inédite.

Et toi alors, lecture et confinement ça se passe comment?

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge