La crêperie des petits miracles, Emily Blaine

Résumé la crêperie des petits miracles

Adèle a tout quitté. Paris, le grand restaurant dans lequel elle travaillait, la pression constante des cuisines, la misogynie du chef qui la bridait chaque jour un peu plus. Pour échapper au burn out, elle s’est réfugiée chez une amie de sa grand-mère, à Saint-Malo. Dans la crêperie de Joséphine, elle reprend petit à petit ses marques, restant loin des cuisines mais s’occupant du service et des clients. Dans ce cocon gourmand et chaleureux, elle devient celle à qui l’on demande des conseils d’écriture pour un discours municipal, un dossier de candidature ou une lettre de réclamation. Alors, quand la crêperie est menacée de fermeture, Adèle est prête à tout pour empêcher que ce bastion d’humanité et de bienveillance ne disparaisse. À tout, y compris à convaincre Arnaud Langlois, puissant homme d’affaires fraîchement divorcé, de devenir son associé.

Un ptit mot sur la crêperie des petits miracles

Tout d’abord je remercie Milica de la Collection &H pour l’envoi de la crêperie des petits miracles. Je suis au rendez-vous de chaque sortie de Emily Blaine. Elle fait partie des auteures de romance que j’aime beaucoup. J’avais eu un joli coup de cœur avec la librairie des rêves suspendus. Comme à chaque fois c’est une lecture doudou qui fait du bien. Un peu de douceur ces temps ci ne fait pas de mal.

La crêperie des petits miracles c’est l’histoire de Adèle. Elle quitte toute sa vie à Paris suite à un burn out et s’installe à Saint Malo. Elle y trouve un job de serveuse dans la crêperie de Joséphine. Jusqu’au jour où Joséphine décide de bousculer cette dernière et lui pose une sorte d’ultimatum… Elle va obliger Adèle à reprendre la crêperie et travailler auprès d’un associé, Arnaud Langlois. Enfin elle va surtout devoir dans un premier temps le convaincre de s’associer… et ceci n’est pas une mince affaire!

Arnaud Langlois est un homme d’affaires. A la tête de plusieurs entreprises, il ne prend pas toujours le temps de vivre. Fraîchement divorcé, ce dernier jongle entre son travail très prenant et sa nouvelle organisation dans sa vie perso avec nettement la garde alternée de sa fille Zoé. Adèle déboule dans sa vie telle une tornade. Elle va apporter le ptit grain de folie qui lui manquait. Elle va lui réapprendre les plaisirs de la vie qu’il avait totalement délaissés pour s’enfermer dans son travail. Deux personnages que tout oppose, qui vivent dans deux sphères différentes. Mais Joséphine a décidé de donner un ptit coup de pouce au destin pour que ces deux mondes se rencontrent.

Tous les personnages crées par Emily nous font forcément penser à quelqu’un de notre entourage. Elle arrive à les rendre presque vrais.  Adèle: bienveillante, de la répartie, généreuse et surtout enthousiaste. malgré son burn out. Arnaud le parfait mélange entre rigueur, charisme et fermeté. Joséphine franche, obstinée. Elisa, malgré ce qu’elle vit est pleine de courage et de détermination. Quant à Alexis, meilleur ami de Arnaud est cynique, droit et psychorigide, un avocat quoi ;-).  Un personnage intéressant dont on a envie d’en savoir plus! Tous ces personnages donne de la vie au roman. Et on s’attache également à ce petit monde qui veut que nos héros ne passent pas à côté de leur vie.

J’ai aimé que l’auteure prenne le temps de poser les bases de l’histoire d’amour. Tout ne va pas trop vite et ça c’est chouette. Et puis l’alternance des chapitres Adèle/Arnaud nous permet de nous attaché un peu plus au fil des pages à ces deux là. On aime l’évolution de leur relation, chacun bouleverse la vie de l’autre. Malgré tout, on sent Adèle affaiblie par ce mauvais passage de sa vie, mais elle ne manque pas de répondant et c’est chouette de la voir comme ça. Bien sûr on n’oublie pas toutes les émotions qui sont dans ce roman. Des pleurs aux sourires, chacun a son lot de joies et de peines.

J’ai adoré l’aspect de la cuisine dans le roman. Tout comme le fait d’impliquer autant la fille d’Arnaud. Cette petite fille était adorable, tout comme sa passion pour la pâtisserie. Elle est le rayon de soleil dans cette histoire. Et puis bien sûr on adore l’idée d’Adèle et Élisa. C’est à dire écrire des lettres à certains acteurs et réalisateurs pour leur donner leur façon de penser. C’est drôle et tellement bien vu. Et puis mercii pour les recettes à la fin, une fois le livre terminé on a qu’une envie se mettre aux fourneaux. Alors je ne sais pas si Sonia et Alexis auront droit à leur histoire, mais en tout cas je sens qu’Alexis ne nous a pas tout révéler dans cette histoire 😉 Tout comme Elisa et Maël qui eux aussi méritent d’être mis en avant.

Et pour conclure

Direction la Bretagne pour cette romance doudou. On y retrouve des personnages touchants et attachants. A cela on ajoute une écriture emplie de douceur et en bonus le monde de la cuisine qui nous donne faim tout au long du roman. L’histoire est comme une recette de cuisine, c’est à dire bien dosée, équilibrée pour que l’on se régale.

Vous aimerez aussi

1 commentaire

  1. J’ai hâte de le lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge