La commode aux tiroirs de couleurs, Olivia Ruiz

Résumé la commode aux tiroirs de couleurs

 » Enfin, après tant d’années de patience domptée, j’allais savoir pourquoi elle s’emballait tant pour cacher le secret que renfermaient ces neufs tiroirs. Ma grand-mère les nommait ses renferme-mémoire.  » A la mort de sa grand-mère chérie, une jeune femme reçoit en héritage une intrigante commode, objet de tous les fantasmes de ses petits-enfants. Le temps d’une nuit, la narratrice va ouvrir ces neuf tiroirs de couleur, et dérouler le fil de la vie de Rita, son Abuela, dévoilant ces nombreux secrets qui ont scellé le destin de plusieurs générations de femmes, entre France et Espagne.

Un ptit mot sur la commode aux tiroirs de couleurs

Tout d’abord je remercie Elise et Vincent des éditions JC Lattès pour l’envoi de La commode aux tiroirs de couleurs. Rien qu’en lisant le résumé je savais que ce roman allait me plaire. Je suis toujours friande des histoires et autres secrets de famille. D’ailleurs un roman que je vous recommande si vous aimez ce genre d’histoire. C’est le dernier roman de Clarisse Sabard. Je découvre par la même occasion la plume de Olivia Ruiz que je connaissais avec ses chansons. Et je peux vous dire que c’est une belle entrée en littérature pour Olivia.

C’est une histoire de filles, de sœurs, de mères, de femmes fortes et complexes. Certes différentes mais unies par un besoin de liberté. De plus, la plume d’Olivia nous emporte dans cette histoire de famille remplie d’émotions, de sincérités, d’amour, de tristesse et de nostalgie.

A la mort de sa grand mère, la narratrice hérite d’une commode. Mais pas n’importe qu’elle commode. C’est la commode aux tiroirs de couleurs. Et cette commode renferme quelques secrets. Secrets bien gardés et qui ont toujours fascinés les membres de la famille. En ouvrant les tiroirs, elle va alors découvrir l’histoire de sa grand mère, une abuela pas comme les autres. Ces tiroirs renferment les épisodes les plus marquants de l’histoire familiale de sa grand-mère… Tantôt heureux, tantôt dramatiques mais ils racontent à la narratrice d’où elle vient, ses racines.

Un roman qui nous plonge dans le passé. Un passé parfois sombre. Une famille venue d’Espagne, lorsque Franco était au pouvoir. L’histoire de trois sœurs qui ont fuit le pays et ont du se débrouiller sans leurs parents et faire face aux préjugés des français.  C’est alors que l’on va découvrir les difficultés pour ces jeunes filles et femmes exilées de trouver leur place et vivre en France. L’histoire d’une femme déracinée qui va grandir dans un pays qui lui réserve tant de surprises.

J’ai aimé suivre Rita à travers les grandes étapes de sa vie. Sa force, l’intensité qu’elle met dans ses décisions sans oublié son amour pour les siens. On ne peut pas rester insensible à son histoire. Ce roman pourrait être une réunion de famille. On est à la fin du repas, on prend le café et l’on ressort la boîte à souvenirs. Comme si Rita était encore là et qu’elle se racontait à ses petits enfants.

Chaque chapitre correspond à des objets qui ne seraient rien sans l’histoire qui les accompagne. Un foulard bleu, un baromètre, un sac de graines et une très longue lettre dans laquelle sa grand-mère dévoile le fil de son histoire. On a tellement envie de découvrir toute l’histoire qu’on lit le roman d’une traite. Au fil des pages, on découvre Rita et avec elle les non dits, les secrets, les rires qui font son histoire. Histoire qui je l’avoue m’a touchée. On passe du rire aux larmes, un peu comme dans la vie finalement.

Et pour conclure

C’est une très belle histoire que nous conte Olivia avec la commode aux tiroirs de couleurs. Une belle histoire de femmes et d’exil, avec, en toile de fond, la guerre espagnole. Un premier roman touchant. C’est un très beau portrait de femmes qui doivent braver les hommes, les événements et qui petit à petit gagnent leur liberté. Un roman qui parle de transmission et de l’importance de savoir d’où l’on vient.

Vous aimerez aussi

1 commentaire

  1. Tu finis de me le vendre. Il était déjà sur ma wishlist, je pense qu’à ma prochaine virée librairie, il rentrera avec moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge