Premières Lignes #127

Premières Lignes

C’est un nouveau rendez-vous sur le blog le dimanche. Et pour une fois depuis quelques semaines je vais le publier dimanche  ;-). C’est un principe me plaît bien. Et je sais que c’est quelque chose que je vais continuer. Souvent dès le départ on sait si on va être dans l’histoire ou non. Celui de la dernière fois est ici.

Premières Lignes est un rendez-vous initié par Ma lecturothèque. Et le principe est simple, tous les dimanches, je vais vous citez les premières lignes d’un ouvrage. J’aime beaucoup le principe de donner les premiers mots d’un roman. Pour se donner une idée du roman qu’on va lire ou que l’on est en train de lire.

Pour ce cent vingt septième rendez-vous de Premières Lignes, je vous parle du roman que j’ai commencé hier. Il s’agit du tome 2 de Virgin River de Robyn Carr. J’ai lu tome 1 il y a un ptit moment mais je n’avais pas enchaîné la lecture et je me demande bien pourquoi hihihi

Premières Lignes

« Malmenée par un vent tempétueux, inhabituel pour un mois de septembre, la pluie fouettait les vitres. Il était encore tôt, à peine 19h30, mais il faisait déjà sombre. Vix essuya le comptoir. Personne à Virgin River ne mettrait le nez dehors par ce temps de chien. Après le dîner, lorsqu’il pleuvait, les gens avaient tendance à se calfeutrer chez eux. Les campeurs et pêcheurs de passage restaient eux aussi à l’abri. C’était la pleine saison de la chasse à l’ours et au chevreuil mais il était peu probable que des chasseurs s’arrêtent au retour de l’affût. Son ami Jack, propriétaire du bar-grill et jeune marié, avait déjà rejoint sa femme dans le chalet au milieu des bois.

Vic avait renvoyé chez lui Rick, le gamin de dix sept ans qui leur donnait un coup de main pour le service. Dès que les bûches se seraient suffisamment consumées, il éteindrait le néon ouvert dans la vitrine et fermerait la boutique. Il se versa un trait de whisky, porta son verre jusqu’à la table la plus proche de la cheminée, puis tourna la chaise vers le foyer et y cala les pieds. Du genre solitaire, il appréciait les soirées tranquilles comme celle ci. »

Vous aimerez aussi

2 commentaires

  1. […] Rose • Lady Butterfly & Co • Le monde enchanté de mes lectures • Cœur d’encre • Les tribulations de Coco • Vie quotidienne de Flaure • Ladiescolocblog • Selene raconte • La Pomme qui rougit • […]

  2. […] Smell • Les livres de Rose • Le monde enchanté de mes lectures • Cœur d’encre • Les tribulations de Coco • Vie quotidienne de Flaure • Ladiescolocblog • Selene raconte • La Pomme qui rougit […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge