Campus Driver #Supermad, CS Quill

Résumé Campus Driver #Supermad

Grâce à la création de leur application Campus drivers, l’année universitaire commence bien pour Lane O’Neil et ses amis. Au volant de voitures de collection, les quatre chauffeurs mènent les étudiants où ils le souhaitent. Malgré son succès auprès de la gent féminine, Lane ne s’attache à personne. Pourtant, il doit bientôt héberger Lois Hogan, une fille que son voisin vient de quitter.

Un ptit mot sur Campus Driver #Supermad

Tout d’abord je remercie Jessica et Célia des éditions Hugo New Romance pour l’envoi de Campus Driver #Supermad. J’avais découvert la plume de CS Quill avec Prude à Frange. Après avoir adoré 49 jours l’année dernière j’avais hâte de retrouver sa plume. Alors forcément quand Hugo a proposé une trilogie de l’auteure je n’ai pas hésité. Un premier tome de 465 pages que l’on dévore. On aime ce côté addictif.

Campus Driver #Supermad c’est donc l’histoire d’une bande de copains qui ont créer Campus Driver. Une application toute simple: jouer les taxis pour les étudiants du campus au volant de voiture de collection. Ils ont a cœur de faire plaisir à leur clientèle, pour la plupart féminine. Mais ce que Lane aime par dessus tout après ses courses c’est de retrouver son appartement et sa tranquillité. Mais alors pourquoi et comment se retrouve t’il à héberger Lois Hogan, la jeune étudiante que son voisin vient de larguer??

Vous l’aurez comprit, ce premier tome est axé sur Lane, l’un des chauffeurs et Loïs. Oui ça ne s’invente pas Loïs Lane 😉 Mais nous allons également découvrir les autres membres de Campus Driver. Alors j’avoue qu’au départ j’ai eu un peu de mal à m’attacher à Loïs. J’avais surtout envie de la secouer et lui dire: « meuf fait ta vie ». Puis au fil des pages on apprend à la découvrir et j’avoue qu’à certains moments elle m’a même fait couler quelques larmes. Après il faut dire qu’elle a joué de malchance. Etre larguée par son petit copain à la veille de la rentrée universitaire et se retrouver sans logement… Mais au fil des pages elle va acquérir une certaine maturité et surtout en indépendance. On apprend à la connaître en même temps qu’elle apprend à se connaître elle-même. Et cette renaissance est très touchante à suivre.

Quant à Lane, j’ai adoré son côté solitaire et un peu sauvage. Et son passé douloureux le rend encore plus touchant. Lui aussi évolue au fil des pages, on découvre son secret, on découvre ce qu’il cache sous sa carapace et on ne peut s’attacher à lui! Et que dire de sa belle amitié avec les autres membres des Campus Driver. On a encore plus hâte de les découvrir dans les prochains tomes. Ils ont chacun leur caractère et leurs différences les rapprochent. On assiste au développement de leur relation qui est extrêmement bien construire. On peut voir leurs sentiments grandir, leurs doutes, leur jalousie et leurs réactions l’un envers l’autre est un véritable plaisir 🙂

On aime justement que cette romance s’installe très lentement. L’auteure préfère mettre en avant ce lien qui va rapprocher nos héros. D’ailleurs au début c’est même une petite haine qu’ils ont l’un envers l’autre. Ce jeu dans lequel ils se cherchent mutuellement. Et que dire de cette ambiance campus américain j’adore. Une plume addictive, de l’humour en veux tu en voilà, bref on passe un super moment avec ce roman.

Et pour conclure

J’ai été plus que conquise par ce premier tome de Campus Driver #Supermad. J’ai aimé l’originalité de cette histoire et mon ptit doigt me dit que nous ne sommes pas au bout de nos surprises. Je n’avais pas envie de quitter ces personnages mais je sais que je vais bientôt les retrouver et ce pour mon plus grand plaisir!

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge