Wish #SudaKaye, Audrey Carlan

Résumé Wish #SudaKaye 

Toutes les petites filles font des vœux en regardant les étoiles.
Quand j’étais petite, j’ai fait tellement de vœux que j’en ai perdu le compte. La plupart d’entre eux concernaient tous les endroits que je voulais voir et les choses que je voulais faire. Je voulais
surtout être comme ma mère. Elle nous a appris, à ma sœur Evie et à moi, à vivre chaque moment comme si c’était le dernier. Mais quand notre mère est morte, elle nous a laissé à toutes les deux une pile de lettres à ouvrir à chacun de nos anniversaires. La première lettre m’a été donnée le jour de mon dix-huitième anniversaire et ces mots ont changé le cours de ma vie pour toujours. Elle me disait de voler librement, de tout laisser derrière moi et de vivre la vie dont j’avais toujours rêvé. Malgré mon chagrin, j’ai suivi son conseil. Pendant dix ans, j’ai suivi les traces de ma mère. Littéralement.

Ses lettres m’ont indiqué où aller, jusqu’à ce que la lettre de mon vingt-huitième anniversaire me dise de rentrer chez moi et de poser mes valises. Mais rentrer chez soi est plus facile à dire qu’à faire après dix ans d’absence.

Un ptit mot sur Wish #SudaKaye

Tout d’abord je remercie Jessica et Hugo New Roman pour l’envoi de Wish #SudaKaye. J’avais découvert Audrey Carlan avec sa série Calendar Girl, puis International  Guy. Et j’avoue que le résumé de cette nouvelle série me tentait énormément. Un premier tome que j’ai bien aimé, que j’ai même dévoré en un rien de temps même si ce n’est pas l’héroïne que j’ai préféré 😉

Wish #SudaKaye c’est donc l’histoire de Suda Kay, la cadette des sœurs Ross. Jeune femme qui va suivre les recommandations de sa mère décédée à travers les lettres qu’elle lui à laissée. Elle a donc passé dix ans de sa vie à traverser le monde. De Paris à Rome en passant par Oslo ou encore l’Australie. En partant elle a laissé son premier amour, Camden mais aussi sa grande sœur Evie… Elle fait son retour dans le Colorado 10 ans plus tard…  Mais tout ne va pas être simple, notamment quand elle va revoir Cam et même avec sa sœur. (on le verra encore plus dans le tome 2)

C’est un roman que j’ai dévoré. On retrouve l’addictivité de la plume de l’auteure. Alors bien évidement y’a des petites choses qui ne m’ont pas plus mais ce n’est pas ce que je retiendrais ;-). J’avoue que j’ai beaucoup aimé la relation Suda Kaye /Evie. Leur relation est vraiment forte et touchante. Et c’est vraiment ce que j’ai préféré dans ce tome. Tout comme leur relation avec leur grand père (que j’ai adoré). Il faut dire qu’elles n’ont pas eu une enfance comme tout le monde. Une mère très souvent absente, un père militaire. C’est donc leur grand père qui les a élevé à la réserve.

J’ai eu un peu de mal avec le personnage de Suda Kaye, un brin égoïste, intrépide parfois irresponsable dans ses décisions. On peut dire qu’elle croque la vie à pleine dent. Elle évolue au cours du roman et devient un peu plus humaine et touchante. Quant à sa sœur, Evie c’est un personnage que j’ai adoré dans ce tome. Elle n’hésite pas à confronter Suda Kaye à la réalité et aux conséquences de son départ il y a 10 ans. Evie amène du sérieux au roman mais également de la maturité. Malgré son décès, la mère est très présente à travers les lettres et avec les filles. J’ai hâte de lire le quatrième tome qui lui sera consacré.

Et que dire de Camden. Il m’a agacé avec ses “ma biche” à tout bout de champ mais je reconnais que je l’aime bien. On sent que le départ de Suda Kaye il y  a dix ans lui a brisé le cœur. Et je trouve qu’il lui pardonne un peu trop vite. Mais on le sait quand on connaît l’auteure, on sait qu’elle va assez vite avec ses personnages en matière d’histoires d’amour. J’avoue que son point de vue m’a manqué pour le comprendre totalement et pour l’apprécier encore plus.

Il y a un très bon rythme d’écriture, la plume de l’auteure est comme je l’ai dit toujours aussi addictive et j’avoue que j’ai dévoré ce premier tome. On peut clairement sentir que la plume de l’auteure est plus travaillée que lors de ses précédentes séries. Audrey Carlan aborde différents thèmes comme la perte d’un être cher, le premier amour, la famille ou bien le pardon. Ils sont bien maîtrisés et traités avec beaucoup de finesse….

Elle parle des différentes cultures et notamment la culture amérindienne qui m’a totalement passionnée. Même si Evie et Suda Kaye vivent de façon moderne, elles partagent cette culture et ces croyances et j’ai adoré les découvrir. Et je regrette qu’elle n’en parle pas un peu plus, qu’elle ne détaille pas plus certaines traditions.

Et pour conclure

Ce premier tome est une bonne mise en matière de cette série. On peut dire que j’ai passé un bon moment lecture avec nos héros. Wish est une série où l’on va suivre le destin de ces deux sœurs. Elles vont devoir réapprendre à se connaître et à se faire confiance. Et à l’heure où j’écris cette chronique j’ai déjà lu le tome 2 et j’ai beaucoup aimé ma lecture.

Vous aimerez aussi

1 commentaire

  1. […] Hugo New Roman pour l’envoi de Wish #Evie. J’avoue qu’après avoir terminé le premier, j’ai enchaîné avec ce tome deux. J’avais hâte de découvrir l’histoire de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge