Premières Lignes #162

Premières Lignes

C’est un nouveau rendez-vous sur le blog le dimanche. Et pour une fois depuis quelques semaines je vais le publier dimanche  ;-). C’est un principe me plaît bien. Et je sais que c’est quelque chose que je vais continuer. Souvent dès le départ on sait si on va être dans  l’histoire ou non. Celui de la dernière fois est ici.

Premières Lignes est un rendez-vous initié par Ma lecturothèque. Et le principe est simple, tous les dimanches, je vais vous citez les premières lignes d’un ouvrage. J’aime beaucoup le principe de donner les premiers mots d’un roman. Pour se donner une idée du roman qu’on va lire ou que l’on est en train de lire.

Pour ce cent soixante deuxième rendez-vous de Premières Lignes je vous parle du roman que je suis en train de lire. J’ai commencé dans le train ce matin l’encre du passé T1 de Erika Boyer. Et j’avoue que suis ravie de découvrir l’histoire de Clément que j’avais bien aimé dans Promesse Tenue.

Premières Lignes

“Il existe mille façons d’aimer et sûrement autant de tout détruire. Combien ai-je expérimenté précisément? Je ne m’en souviens pas, mais j’en ai très clairement quelques unes en mémoire, sans oublier tous les mauvais choix qui les ont accompagnées.
Combien de fois ai-je pensé que Sandy faisait fausse route? Combien de fois me suis-je dit qu’il allait gâcher sa vie? Et ça sans jamais réaliser que, de nous deux, j’étais celui qui se trompait. Tandis qu’il avançait à son rythme, en tombant parfois, puis en se relevant, moi, je restais toujours au même endroit.
De la même manière que je tourne en rond sur mon circuit préféré, en m’accrochant à ma moto comme si elle était la seule à pouvoir m’empêcher de sombrer, je suis prisonnier de la boucle de mon existence sans vraiment savoir ce que vivre signifie. “

Vous aimerez aussi

1 commentaire

  1. […] C’est un nouveau rendez-vous sur le blog le dimanche. Et pour une fois depuis quelques semaines je vais le publier dimanche  ;-). C’est un principe me plaît bien. Et je sais que c’est quelque chose que je vais continuer. Souvent dès le départ on sait si on va être dans  l’histoire ou non. Celui de la dernière fois est ici. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge