L’illusion, Maxime Chattam

Résumé l’illusion

Bienvenue à Val Quarios, petite station de ski familiale qui ferme ses portes l’été.
Ne reste alors qu’une douzaine de saisonniers au milieu de bâtiments déserts. Hugo vient à peine d’arriver, mais, déjà, quelque chose l’inquiète. Ce sentiment d’être épié, ces “visions” qui le hantent, cette disparition soudaine…
Quels secrets terrifiants se cachent derrière ces murs ? Hugo va devoir affronter ses peurs et ses cauchemars jusqu’à douter de sa raison…
Bienvenue à Val Quarios, une “jolie petite station familiale” où la mort rôde avec la gourmandise d’une tempête d’été.

Un ptit mot sur l’illusion 

Tout d’abord je remercie les éditions Albin Michel pour l’envoi de l’illusion. Je ne lis pas trop de romans policier mais celui ci me tentait bien de part sa couverture et son résumé. Le dernier polar que j’ai lu est le cercle des derniers libraires mais aussi de soleil et de sang que j’ai adoré. C’est le premier roman de Maxime Chattam que je lis. Et j’avoue que je ne m’attendais pas du tout à cela. Pour tout vous dire j’ai eu un peu de mal à me mettre dans l’histoire même si c’est très bien écrit j’ai trouvé qu’il y a avait un peu trop de longueur.

L’illusion c’est l’histoire de Hugo, trentenaire qui vient de se faire larguer par sa copine. Jeune écrivain sans trop de talent, il ne sait pas trop ce qu’il va faire de sa vie. Il tombe sur une annonce qui propose un job de saisonnier dans une station de ski pour l’été. Une mission de cinq mois, dans une toute petite station des Alpes, l’occasion de repartir de zéro…  Il va se retrouver à travailler avec un petit groupe fort sympathique au demeurant, un vieux magicien dans son manoir, et dès le début il se pose déjà les bonnes questions…

Hugo va apprendre que la station de ski est devenue l’antre de Lucien Strafa, le plus grand illusionniste que le Monde ait connu et qui a disparu de la scène subitement, sans laisser de traces… Ce maitre des lieux reste invisible et surtout mystérieux, même pour les employés de la station de ski. Mais Hugo sent qu’il se passe des choses affreuses… Est-ce l’esprit très créatif d’Hugo qui lui joue des tours ou est-ce la station ?

Alors ça été une lecture en demi teinte…. J’ai trouvé que l’intrigue était un peu longue à se mettre en place et l’impression que pendant presque 180 pages il ne se passe pas grand chose. L’impression de tourner un peu en rond dans les différents couloirs de la résidence. Et à chaque fois que je pensais qu’elle démarrait enfin, ça ne durait pas. Malgré tout, l’intrigue fonctionne parce que  j’ai eu envie de savoir ce qui allait se passer et avoir l’explication finale. Dès le départ je me suis doutée de certaines choses et le titre y est évidement pour beaucoup.

Maxime Chattam a réussit a créé une ambiance mystérieuse, oppressante, on est dans la montagne, coupés du monde. Là aussi le stress grimpe crescendo et à cela on ajouter quelques hallucinations que notre héros va avoir. En revanche j’ai bien aimé le côté enquête policière que mène notre héros. En effet, après la disparition d’Alice, Hugo se pose de plus en plus de questions et cherche à connaître la vérité. Il va se rendre compte que bon nombre de saisonniers ne sont pas vraiment clairs et que l’ombre du célèbre Straffa plane un peu trop sur cette station… Et puis il y a tout ce côté “illusion” qui fonctionne à merveille. C’est un thème qui revient sans cesse dans le roman et j’ai aimé la manière dans l’auteur menait les choses.

Et pour conclure

L’illusion est un roman d’atmosphère où la tension monte crescendo. Entre secrets, manipulations et autres disparitions inquiétantes, bienvenue à Val Quarios, station pas si paisible que ça ;-).Hugo se sent plongé dans un cauchemar dont il craint de ne pas ressortir indemne. Mais où se termine la réalité et où commence l’illusion. Et si tout ça n’était qu’une illusion?!

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge