Marvin, saison 1 & 2 de Vincent Virginie

J’ai choisi de vous faire un billet pour la saison 1 et 2 de la série Marvin. Tout d’abord je tiens à remercier Vincent Virginie et les éditions La Bourdonnaye pour l’envoi de ces livres.

Saison 1:

 

52697

Résumé :

MARVIN : D’un côté, y a Marvin, un jeune gars qui pète un câble,un jour, dans l’métro. Et qui bute un mec parce que ce mec s’est assis sur lui sans s’excuser. La fois de trop, quoi. Genre la goutte d’eau qui fait déborder l’vase.
Du coup, ça lui donne des idées. Radicales et extrémistes. Alors ce crime promet d’être le premier d’une longue série.
D’un autre côté, y a Miles. Ex-flic, aujourd’hui alcoolo, dont la femme s’est sauvagement fait assassiner quelques années auparavant. Mais il garde ses entrées dans son ancien commissariat. Et le chef le rappelle, quand le tueur du métro fout le bronx dans Paris.
Au fond, Marvin et Miles se ressemblent. Aussi écorchés vifs l’un que l’autre, aussi névrosés, chacun à sa manière. Difficile de dire lequel des deux est le plus abîmé, lequel est le plus cinglé, lequel traîne les plus sombres secrets.Difficile de prévoir ce que va donner le face-à-face final. Parce que, ouais, bien sûr qu’il va y avoir un face-à-face final. Quand Miles aura fini de traquer Marvin.Un petit conseil : si vous prenez l’métro, bousculez pas Marvin.

Ce que j’en ai pensé :

C’est un style complètement différent de mes ptites romances habituelles. Là on est dans le genre thriller noir très noir. Mais j’avoue que c’était pas mal de changer un peu de registre. Heureusement qu’à la fin de la saison 1 j’avais la saison 2 pour continuer. Pour en revenir à l’histoire, on a Marvin qui d’un coup se met à tuer des gens dans le métro, comme ça du jour au lendemain. Il est complètement dérangé et il trouve une justification pour toutes ces actions. Sa folie est très présente voir même oppressante. L’auteur réussi à nous faire rentrer dans la peau de Marvin. Il nous tient en haleine jusqu’à la fin. Et puis il y  a Miles avec toutes ces photos en noir et blanc de cadavres mutilés, accrochés sur les murs de sa turne, qu’en peux plus d’chercher partout mais surtout appuyé à un zinc , la femme qui l’a quitté… Je ne veux pas trop vous en dévoilé parce que finalement ce roman est assez court, il est composé d’épisodes qui se lisent en à peine 20 min. Si vous aimez les méchants à la folie meurtrière, jetez vous sur cette série, vous ne serez pas déçue.

 

Saison 2 :

53168

Ce que j’en ai pensé :

Je ne mets pas de résumé car c’est le même que c’est le même que pour la saison 1

Cette saison 2 est aussi déroutante de que la saison 1. On continue dans la lignée de la première saison avec l’alternance entre Marvin et Miles qui sont les 2 protagonistes. Dans cette saison on élève un peu la noirceur des personnages : un tueur qui passe à la vitesse supérieure :  après avoir tuer des gens dans le métro, il va séquestrer son père et lui faire vivre des tortures abominables. Rien ne semble pouvoir arrêter sa folie meurtrière. Miles lui de son côté s’enfonce un peu plus dans sa folie. Il est complètement obsédé par le meurtre de sa femme et dans chacune des femmes mortes retrouvées, il photographie les cadavres et voit en elles sont amour tué. Il est plus que jamais déterminé à retrouver celui qui a fait ça tout comme celui qui est le tueur du métro… Si Marvin est arrêté, qui arrêtera Miles? Et si Miles est arrêté avant est ce que Marvin continuera sa folie meurtrière? Autant de questions que l’on se pose et qui font que l’on tourne les pages rapidement pour savoir ce qu’il va se passer. Que se soit pour la saison 1 ou la saison 2 j’ai lu ces 2 livres d’une traite. Suspens et horreur sont au rendez vous dans cette 2 ème saison même si celle ci est beaucoup plus gore. Marvin et Miles nous entraînent dans une descente aux enfers. Une écriture sans tabou. Au fond, Marvin et Miles se ressemblent. Aussi écorchés vifs l’un que l’autre, aussi névrosés, chacun à sa manière. Difficile de dire lequel des deux est le plus abîmé, lequel est le plus cinglé, lequel traîne les plus sombres secrets.

En résumé, j’ai vraiment bien aimé même si c’est assez noir. Je conseille aux âmes sensibles de s’abstenir. Cette série est déroutante de par son style et de par son histoire

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires sur “Marvin, saison 1 & 2 de Vincent Virginie

  1. Je viens juste de tomber sur votre chronique, alors que j’allais fermer Facebook. Merci pour votre papier, et d’avoir bien analysé les personnages, leur folie, ainsi que le pourquoi du thème choisi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge