La Lecture entre raison et passion

citation-jo-walton-morwenna-2.jpg

Ce week-end sur twitter pour ne pas le citer, j’ai vu passer certains tweets sur les services de presse, ce que les maisons d’éditions demandent aux blogueurs/blogueuses… J’avoue je n’ai pas tout lu et j’oublie peut être des choses (ne me tapez pas ;-)) mais du coup cela, m’a donné envie d’écrire ce post que j’avais dans la tête depuis pas mal de temps: La lecture entre pression, plaisir et passion. Parce qu’à un moment donné je me suis retrouvée dans cette situation de pression de lecture. Je m’obligeais à lire même si l’envie n’y était pas. Je me suis du coup remise en questions et j’ai surtout relativisé depuis.

Depuis maintenant trois ans j’ai commencé mon blog, presque autant que je reçois des services presse. Alors oui au départ je n’avais qu’une ou deux maisons d’édition en partenariat. Aujourd’hui c’est beaucoup plus. Je ne regrette pas, au contraire je suis ravie de cette confiance des maisons d’édition. Mais le temps de mes journées lui n’a pas augmenté, il est toujours de 24h. De plus ces derniers temps j’ai l’impression de ne pas avoir de temps pour lire. Bref tout cela pour dire que je reçois, je l’avoue beaucoup de services presse. La plupart sont des romans que j’ai demandé. J’en reçois parfois que je n’ai pas demandé mais cela ne m’empêche pas de les lire, pas forcément tout de suite. Du coup à un moment je me suis retrouvée noyée, même écrasée sous le poids  des livres et je ne savais plus où donner de la tête. D’autant que je me disais olala il faut que je me dépêche de lire et le chroniquer à telle date. La pression s’est donc installée doucement mais surement. Au début je ne m’en suis pas vraiment rendue compte. Je n’osais pas dire non lorsque l’on me proposait un livre. De là ma pile à lire à presque touchée le plafond (oui j’exagère un peu mais pas tant que cela) Puis je ne sais pas un jour j’ai eu le déclic, surtout grâce à des amies qui me l’ont fait remarquer. Je m’enfermais dans mes romans et je ne faisais plus grand chose à côté tout ça pour rendre mes chroniques en temps et en heures aux maisons d’édition. Et là je me suis dit que ce n’était plus possible. Je ne prenais plus de plaisir à lire. J’enchaînais les livres juste parce qu’il le fallait. Mais aussi je ne lisais plus que des services presse et plus de livres que j’avais depuis quelques temps dans ma bibliothèque. Oui mais non. je n’ai pas créer le blog pour me mettre la pression pour lire au contraire. C’est une passion et je veux que ça le reste.

J’ai pris un peu de recul par rapport à tout cela. J’ai coupé un peu et je me suis posée pour réfléchir à comment je voyais mon blog, mes lectures et où était le plaisir la dedans. Pour dire vrai je n’avais plus aucun plaisir dans mes lectures. Je n’avais plus qu’en ligne de mire délais à respecter. A tel point que j’ai passé plusieurs jours sans lire. Chose qui m’arrive rarement en temps normal. C’est là que je me suis dit qu’il y avait un réel problème et qu’il fallait que je change ça et très vite. Et là tu te dis mais comment faire pour ne pas t’attirer les foudres de ME si tu as du retard dans les publications de tes chroniques? Surtout au début du blog, je ne savais pas trop comment fonctionner. Je me disais que j’allais recevoir des mails en me disant que’il ne souhaitais plus le blog comme partenaire…. Je me dépêchais à tout faire: lire et chroniquer pour être dans les temps. Et puis petit à petit je me suis tout simplement rendu compte que même si je ne publiais pas ma chronique pile un mois après réception du roman je ne me suis jamais pris de reproches parce que je ne faisais pas dans les temps. J’ai aussi pris le temps d’envoyer des mails aux attaché(e)s de presse pour expliquer mon ressenti et que je ne prenais plus de plaisir dans ce que je faisais. Je dis non aussi à des titres que l’on me propose. Parfois je m’attire quelques critiques de la part de certains auteurs mais sachez que je ne peux pas passer mes journées à lire et j’avoue que je n’en ai pas envie.Alors oui de temps en temps il m’arrive de passer des journées à bouquiner et encore pas la journée entière. C’est là que j’ai relativisé parce qu’à aucun moment je n’ai été jugée ou pris des reproches. J’ai un travail à plein temps à côté, des amis, une famille, une vie sociale quoi. Et il fallait que j’arrête de me mettre dans cette bulle lecture. Pourquoi alors me mettre la pression? Cela ne m’a servi à rien, à part m’enlever le plaisir de lire! J’ai même eu envie à un moment de tout arrêter. Surtout que j’avais l’impression de bâcler mes chroniques et de ne pas tout dire sur le livre.

Aujourd’hui je continue à recevoir des services presse. J’ai du retard dans mes lectures que j’essaye de rattraper doucement mais surement. J’ai surtout retrouver le plaisir de lire, de chroniquer au fur et à mesure ceux que j’ai lu. Je lis à mon rythme, certes pas vite mais quelle importance?! je lis ce que j’aime c’est à dire principalement de la romance mais je n’hésite pas à sortir de temps en temps de ma zone de confort. Et si par moment je ne lis pas de la journée parce que je fais autre chose (tricot/séries Tv/sport… ) je ne culpabilise plus. Ni même si je ne publie pas tous les jours sur le blog. J’ai envie et surtout besoin de faire autre chose que lire. Chacun est libre de faire comme il l’entend. Comme je le dis plus haut j’ai une vie! La lecture est une passion et en aucun cas je ne veut qu’elle soit une pression. Je veux que mon blog reste un loisir, un échappatoire, une passion et non une obligation. Cela reste Quand même un travail. Parce que oui lire et faire des chroniques sur les livres c’est un réel travail. Alors oui il n’est pas rémunéré mais si je le fais c’est que j’ai envie et le jour où cela ne me conviendra plus, j’arrêterai. Pour le moment cela ne me dérange pas de pas être rémunéré. J’avoue que pour ma part recevoir les livres est déjà énorme. Je n’ai bien sûr pas le budget pour en acheter autant. Ce système ne convient peut être pas à tout le monde et chacun/chacune à Le droit de l’exprimer. Un livre ne se lit pas en 15 minutes et la chronique ne s’écrit pas non plus en 10 minutes. Je prends des notes, je prends le temps de rédiger des brouillons avant de les publier, oui je fais des fautes d’orthographes oups oui je suis désolée. Mais je le fais avec passion, j’ai retrouvé depuis quelques semaines le plaisir de lire et parler de mes lectures et je dirais que c’est bien là l’essentiel ?

f10cdb6b1121da62fc2af796148b81ef.png

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires sur “La Lecture entre raison et passion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge